Une personne anonyme (mais identifiée par l’adresse IP “90.57.247.47″) s’est permise de modifier ma page personnelle Wikipédia, pour dire que je suis malhonnête, parasite, spammeur, et que je me moque des règles et des lois.

La page originale est ici, la version détournée est .

Au tout départ il y a une banale présentation de “moi faite par moi”, encore visible ici. Je vous la montre :

Page wikipédia originale

C’est un banal historique repris de ma page “A propos” à ce moment là.

Précision : il s’agit d’une page de présentation de profil, et non d’un article Wikipédia sur moi fait par moi.

Sur Wikipédia, on peut modifier une page anonymement, sans devoir ouvrir un compte

Sur Wikipédia, toute personne peut modifier toute page, de manière anonyme. Cette facilité de modification très ouverte fait le succès de Wikipédia, dont je suis moi même un utilisateur assidu pour toutes mes recherches.

Pour ma part j’ai souhaité m’ouvrir un compte et ainsi afficher clairement qui je suis lorsque j’apporte des modifications ou ajouts à Wikipédia. Question d’honnêteté intellectuelle (ne pas tromper les gens) puisqu’il m’est arrivé d’ajouter des liens vers mes dossiers dans certains articles de l’encyclopédie.

C’est en revanche cette fonctionnalité de modification ouverte à tous qu’a utilisé anonymement “90.57.247.47″. On le devine de suite, “90.57.247.47″ est une personne très courageuse puisqu’elle a détourné ma page sans dévoiler son identité publiquement.

Je vous montre maintenant la version modifiée de ma page utilisateur par 90.57.247.47, encore visible ici :

Page wikipédia détournée

C’est ce que toute personne a pu lire de moi pendant 3 mois sur cette page, le temps que je fasse les actions appropriées avant de rétablir la page originale.

Ma réponse à “90.57.247.47″

Dans cette lettre ouverte à cet anonyme qu’est 90.57.247.47, je souhaite répondre à ces attaques :

Tout d’abord, anonyme, avec tout le respect que je vous dois, cette superbe contradiction de me traiter de parasite sur une page que vous détournez vous même de façon anonyme pour me diffamer m’impressionne.

Si vous trouvez que je suis un “parasite sans scrupule”, que j’utilise des techniques illégales, que mes sites web font du parasitisme, qu’il m’arrive parfois de traverser la route en dehors des clous, je vous invite cordialement à étayer vos propos, fournir des preuves, dans le cadre d’une action en justice, comme le font quotidiennement des milliers de gens en France.

Quel serait votre problème avec mes sites Internet ? Quels torts feraient-ils; à qui et de quelle façon ?

J’ai hâte que vous me fassiez un procès, pour que l’on (comprenez “le monde entier”) puisse savoir qui vous êtes et de quoi il s’agit.

Vous faites référence dans vos attaques au “spam indexing”. Pour celles et ceux qui ne savent pas de quoi il s’agit, c’est (je cite Wikipédia) :

Un ensemble de techniques consistant à tromper les moteurs de recherche sur la qualité d’une page ou d’un site afin d’obtenir, pour un mot-clef donné, un bon classement dans les résultats des moteurs.

Les pages d’un site web étant par définition visibles par toutes et tous, j’invite toute personne à me dire en quoi - selon elles - mes pages tromperaient les moteurs de recherche, afin que je puisse les corriger le cas échéant.

Je précise toutefois à  90.57.247.47 que le spam indexing est une notion laissée à l’arbitrage subjectif de chacun.

D’autre part, la pratique du spamdexing n’est en rien en rapport avec la loi. Ce n’est pas parce que vous répétez 150 fois sur une page “J’aime les cacahuètes” que vous allez vous retrouver en prison. Qui vous y emmènerait ? Google ? Un policier ?

Par contre, faire du spam indexing peut vous causer de nombreux ennuis avec les moteurs de recherche puisqu’ils peuvent retirer votre site de leurs index s’ils jugent que vous essayez de les tromper.

Je suis moi-même un peu au courant de ce qu’il faut faire et ne faut pas faire en matière de référencement puisque :

- mon entreprise précédente faisait du référencement.

- j’ai (avec Maxime Grandchamp) introduit les logiciels de référencement Trellian en France et sur le marché francophone.

- j’ai publié quelques dizaines d’articles sur le sujet il y a quelques années, dont on peut encore retrouver certains ici et ici et et ici et ici et pour les 2 plus récents à ce jour.

- je suis l’auteur du Guide du référencement, qui a probablement été téléchargé plus de 300 000 fois (mes derniers chiffres ont plus de 3 ans).

Lisez les. Vous verrez qu’ils mettent en garde les utilisateurs contre l’utilisation de pratiques visant à tromper les moteurs, exactement ce dont vous m’accusez.

Pourquoi irais-je faire exactement l’inverse de ce que je conseille puisque si je le conseille, c’est précisément parce que je sais que cela peut causer du tort ?

Le problème est peut-être que mes pages sont au dessus des vôtres parce qu’elles sont simplement mieux référencées que les vôtres ?

Je vous le dis, c’est le jeu. Ni vous ni moi ne sommes titulaires des rangs que nous occupons dans les pages de résultats des moteurs de recherche. C’est le moteur de recherche qui décide. Toujours.

Pour ce qui concerne ce que vous avez écrit sur moi et plus généralement sur vos volontés de nuisance à mon égard, 90.57.247.47, j’ai pris mes dispositions avant de rétablir la page et de publier cette lettre.

J’ajoute simplement que je ne vous connais pas personnellement mais écrire publiquement de mauvaise choses sur les gens, qui plus est sans avoir le courage de dévoiler son identité, est une pratique qui me révulse.

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement