Le DIFDroit Individuel à la Formation” était censé faire révolution auprès des salariés.

Vous savez, c’est ce dispositif créé en réponse à ce besoin de formation des salariés. Si vous étiez salarié avant de créer votre entreprise, vous avez cotisé pour le DIF. A ce titre, vous avez droit à la formation.

Et devinez quoi ? Cette formation pourrait être particulièrement utile pour augmenter vos compétences dans certains domaines AVANT de créer votre entreprise. Pourquoi pas par exemple utiliser le Droit à la Formation Individuelle pour vous former en comptabilité, en secrétariat? ou tout autre domaine indispensable et sur lequel vous n’êtes pas très fort ?

Pourtant, 5 ans après le lancement de ce dispositif, le DIF n’a pas eu l’effet escompté. Manque de temps, manque d’information, réticences de l’employeur à communiquer…

Pourtant, le DIF est une occasion exceptionnelle de pouvoir accéder à des formations professionnelles correspondant à un développement de compétences individuelles sur-mesure.

Pour l’employeur il représente une opportunité de développer les compétences de son personnel et de saisir de nouvelles opportunités et de nouveaux champs d’action.

Pierre est à l’origine de l’idée de cet article en posant une excellente question sur le forum :

Utilisez-vous votre DIF ? (Droit Individuel à la Formation ?)

Si vous étiez salarié, vous avez des droits de formation. Ne les perdez pas.

Beaucoup de nos membres entrepreneurs ou futurs entrepreneurs décident de créer leur entreprise suite à une perte d’emploi.

Difficile de devenir dirigeant d’entreprise quand on a toujours ou longtemps été salarié!

On entre dans le vif du sujet…

Pendant ces années de salariat, vous vous êtes constitué un crédit d’heures de formation : elles sont à vous, vous avez ces heures en poche, il faut en profiter très rapidement!

Comme le dit si bien Pierre:
La formation DIF expliquée“On cumule 20h par an dans la limite de 120h soit 6 ans et ce qui est intéressant, c’est que le dispositif existe depuis 2004 et 2004+6=…2010, il y a donc cette année des millions de gens qui arrivent à la limite de leur quota d’heures, elle ne pourront plus cumuler ensuite.”
Autrement dit, vous perdrez les heures acquises en dépassement de ces 120 heures de formation.

Pourquoi utiliser son DIF ?

Voilà en quoi le Droit Individuel à la Formation peut vous être bénéfique :

  • Vous découvrir de nouveaux talents, vous perfectionner sur un de vos talents existants
    Même si vous êtes autodidacte, comme le disent Stéphanie et Catherine dans la discussion du forum, vous pouvez très bien approfondir ou encore vérifier vos acquis!
  • Choisir une formation diplômante pour justement obtenir le diplôme qui vous manque (auxquels les autodidactes peuvent légitimement prétendre!)
  • Envisager un changement d’orientation professionnelle
  • S’armer de connaissances pour créer son entreprise: management, marketing, commercial, gestion, comptabilité, organisation…

Et pour bien d’autres raisons, il serait dommage de renoncer à vos droits à la formation professionnelle:
Pierre: “Mais l’aspect le plus important, c’est que si vous réalisez votre formation sur vos heures de travail, elles vous seront payées normalement, mais que si vous devez la réaliser en dehors de vos heures de travail, alors vous serez bénéficiaire d’une allocation équivalente à 50% de votre salaire horaire par heure de formation, sympa, non?

Pourquoi encourager l’utilisation du DIF ?

Beaucoup d’employeurs sont réticents à communiquer leurs droits au DIF à leurs salariés. Une des premières raisons est l’indisponibilité de son salarié pendant sa formation professionnelle.

Et pourtant:

  • La formation représente un excellent outil de motivation pour vos salariés.
  • Vous aurez des employés mieux qualifiés.
  • Vous favorisez ainsi le développement de vos activités et la pérennité de votre entreprise.

Et enfin l’argument fourni par Pierre devrait agir comme un électrochoc sur les employeurs toujours réticents:
“Une dernière chose à savoir: le DIF est pris en charge par l’OPCA auquel l’entreprise cotise: en gros, il y a une ligne sur votre fiche de paie qui s’intitule “formation professionnelle” et qui correspond à 0,9% du salaire brut.
Cela signifie qu’une entreprise qui ne fait pas bénéficier du DIF à ses salariés cotise pour rien alors qu’elle pourrait aider ses salariés à progresser…”

N’hésitez pas à consulter la fiche pratique sur le DIF du Ministère du travail:

Le droit individuel à la formation

Sinon, je vous rappelle tous les détails pratiques du DIF sur la discussion du forum.

Crédit photos : Merci à Fanch et Arkandis.

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement