Après une lutte de 18 mois pour essayer de rester client, j’ai quitté Orange - France Telecom comme fournisseur d’accès Internet (FAI). Voici un retour d’expérience de bonnes pratiques pour que cela se déroule au mieux, tout en vous faisant éventuellement faire des économies.

I’m Freeeeee !

J’avais eu droit à la totale : problèmes techniques, harcèlement commercial, service client déplorable, tarifs exorbitants pour tout.

Ce qui a fini de me décider, c’est d’avoir admis ce glissement d’un service public que je recommandais facilement à mes proches (étant déjà passé par la concurrence avant), vers une entreprise dont les seules valeurs sont le profit immédiat et le cynisme, en écartant le client, et on le sait avec tristesse, par la négation de son propre personnel.

Changer de FAI quand on est une entreprise : conseils pratiques

Si vous envisagez de changer, quelques conseils peuvent aider votre entreprise à traverser au mieux cette aventure :

- N’utilisez jamais l’adresse email de votre FAI (quel qu’il soit). Prenez une adresse email gratuite ailleurs, comme Gmail, ou prenez un nom de domaine et un hébergement pour votre entreprise afin d’avoir un email pro. Personnellement j’ai une adresse email gratuite perso (que seuls mes proches connaissent), une autre adresse email gratuite pro, en plus des adresses email de mes sites.

- Évitez de communiquer un numéro de téléphone géographique ou dépendant de votre opérateur téléphonique à vos clients. Dans l’idéal passez par un numéro spécial en 0 800 que vous redirigez vers le numéro de votre choix (fixe, portable, etc). L’avantage est que vous pouvez changer d’opérateur téléphonique sans devoir changer de numéro pour vos appels entrants. Et sans que vos clients n’y remarquent quoi que ce soit.

- Prenez une connexion internet de secours. Il y a pas mal de possibilités, comme par exemple utiliser un accès Wifi gratuit (SFR, Free, Bouygues Telecom en proposent) avec les identifiants d’un ami digne de confiance. Regardez les réseaux Wifi disponibles aux alentours de chez vous, et sondez vos connaissances : peuvent-elles vous dépanner en vous permettant d’y accéder le temps de la coupure ?

Vous pouvez aussi passer par une application spéciale si vous avez un smartphone (iPhone, Blackberry, un téléphone sous Android, etc).

D’une manière générale mieux vaut trouver une solution de secours à peu près fiable avant de lancer le processus. Et pour finir, d’une façon générale, mieux vaut se trouver le plus indépendant possible de tout opérateur, afin de pouvoir changer avec réactivité et facilement en cas de pépin.

Finalement, le plus dur c’est de prendre la décision

Passés tous ces détails, on se rend compte qu’en effet, outre les problèmes inhérents à Orange / France Telecom qui se produisent depuis quelques années. Outre leurs pratiques managériales poussant à bout leurs salariés. Outre le fait qu’ils ont descendu en qualité technique au point d’être au même niveau ou pire que les concurrents…

Outre s’écarter de ces seules valeurs qui semblent les guider, le cynisme et le profit.

On est susceptibles de payer moins cher. Pour mieux.

Dans mon cas cela s’est très bien passé : 7 jours de coupure tout compris pour un dégroupage total (je suis donc complètement libéré d’Orange).

Le résultat dans mon cas : une vitesse de connexion supérieure, une box plus adaptée pour les professionnels et offrant plus de services pour les particuliers.

J’ai appelé le service technique de mon nouveau FAI immédiatement après la coupure. Et j’ai eu le plaisir d’entendre un acceng du sud de la France comme on les affectionne tant, chez la personne qui m’a répondu. Qui n’a pas essayé au passage de me fourguer une option bidon pour toucher une commission dérisoire.

Bref, pour le moment en tous cas, je pense avoir tout compris.

N’hésitez pas à partager vos propres conseils, si vous en avez, et à nous faire part de votre expérience !

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement