Bonjour Véronique,

Vous dirigez Activ’H.A depuis 4 ans, une société fondée autour d’une idée simple : proposer des tarifs et des services négociés aux TPE/PME.

 

Pourriez-vous vous présenter, ainsi que votre entreprise ?

 

Bonjour et merci de me donner l’occasion de présenter notre nouveau concept ! J’ai créé Activ’H.A (prononcer Activ’achat et non Activa !) début 2008. J’étais à l’époque Directrice des achats dans un groupe industriel ce qui m’occupait pleinement, rajoutez à cela 2 enfants et une vie de famille.

Bref je pensais qu’en montant ma «petite boite» j’aurai du temps tout en m’épanouissant… mais je cherche toujours le temps !

Nous proposons à nos clients de faire des économies sur leurs frais de téléphonie, fournitures, déplacements,… en négociant des remises allant de 5 à 50% chez des fournisseurs référencés. Nos clients actuels et futurs passent leurs commandes en direct. L’accès à ces tarifs est soumis une cotisation annuelle.

Depuis peu nous développons en parallèle un nouveau concept appelé «vente active». Nous mettons à disposition des vendeurs leur propre page de vente où ils exposent leurs produits et services aux particuliers et aux professionnels. Nous les laissons maîtres du temps de la vente, de la remise proposée, du nombre de clients attendus. Nous parlons de vente active car l’idée consiste à ce que les clients de ses ventes deviennent des commerciaux via leurs réseaux (amis, relations,…).

 

Comment vous est venue l’idée ? Qu’est-ce qui vous a motivé à lancer ce projet ?

 

Trouvez-vous normal qu’appartenant un groupe industriel j’achète un produit 100 € à un fournisseur et qu’en étant acheteur dans une PME j’achète le même produit au même fournisseur 150 € ???

Moi non ! Alors j’ai regroupé des dirigeants d’entreprises qui achetaient les mêmes produits que nous. Puis nous avons négociés groupés. Résultats des gains de 20 à 40 %. L’idée a commencé à germer…

2 ans plus tard, les mêmes dirigeants m’ont demandé la possibilité d’étendre nos achats aux frais généraux, … l’idée oubliée revient. Oui, pourquoi ne pas négocier nos frais généraux en se groupant… cela pourrait-il intéresser d’autres sociétés ? un business plan s’impose pour mûrir l’idée.

Vous me demandiez ce qui m’a motivé à me lancer ? Mon ex patron, le PDG de la société pour laquelle je travaillais et qui a validé mon business plan, m’a donné le temps de la réflexion et m’a demandé à être mon premier client. Il y a de belles rencontres…

 

Créer et gérer une entreprise, ce n’est pas si simple. Quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui se lance dans la création d’une entreprise ?

 

Tout d’abord valider l’idée à l’aide d’un business plan.

Bien s’entourer d’experts, les chambres de commerce en regorgent ! Écouter les conseils d’amis et entourage mais seulement écouter sans pour autant se décourager.

Nous allons vers une année difficile mais il y a de la place pour les projets aboutis… Savoir prendre des risques mais en les mesurant. Et surtout OSEZ !

 

Se lancer, oui ! Mais on a une vie à côté… avez-vous dû faire des sacrifices pour vous lancer ? En faites-vous toujours actuellement ?

Bien sûr lorsque l’on crée on dort un peu moins, les week-ends ressemblent aux jours de la semaine et notre tête à un volcan en ébullition…

On explique alors l’entourage que cela va durer quelques temps et que tout se calmera par la suite. Effectivement maintenant je dors mieux et plus longtemps, les week-ends ressemblent des week-ends (d’accord j’avoue .. pas tous !) et heureusement ma tête ressemble souvent un volcan en ébullition mais c’est ma nature…
Bref une période troublée mais tellement enrichissante !

 

Concrètement, qu’est-ce que l’entreprise vous a apporté de bien à vous, à titre personnel ?

 

L’entreprise m’a apporté la maturité, l’apprentissage de la maîtrise du risque, la liberté, la satisfaction de contribuer à créer de la valeur non monétaire mais humaine. Avoir des salariés qui partagent votre projet, y croient autant que vous ça rassure dans les moments de doute.

Elle m’a également apporté l’envie de créer, de partager, d’évoluer et d’y croire…

 

Que recherchez-vous pour votre entreprise à ce jour ?

 

Nous tenons une véritable innovation entre nos mains, un nouveau concept qui peut bouleverser notre manière de vendre et d’acheter… mais qu’importe le produit s’il n’est pas connu.

Il nous faut en parler, faire du buzz comme on dit, nous pouvons aider beaucoup d’entreprises, de magasins, d’entrepreneurs et nous voulons le faire, pour cela nous devons communiquer… Peut être pouvons nous collaborer ?

 

Je vais terminer par une question originale : entreprendre, est-ce pour vous une manière d’exercer des talents artistiques ou est-ce que cela n’a rien à voir avec l’art ?

 

Oui et non ! Un artiste créé pour s’exprimer, un entrepreneur créé pour générer de la valeur.

Nous ne parlons pas de création artistique dans notre activité. Sauf peut être lorsque l’on aborde l’art de négocier … avec le banquier !

Merci Véronique !

Pour contacter Véronique, vous pouvez :

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement