Bonjour Thibault,

Vous êtes un jeune entrepreneur… urbain :-)

Pourriez-vous vous présenter, ainsi que votre entreprise ?

Bonjour !  Je m’appelle Thibault et j’ai monté www.vousetesbienurbain.com avec 2 autres associés.

Vous êtes bien urbain est le spécialiste de la mobilité positive, celle qui vous évite de subir la ville ! Nous proposons des sacs, des sacoches, des étuis et des accessoires pour objets connectés.

Comment vous est venue l’idée ? Qu’est-ce qui vous a motivé à lancer ce projet ?

L’un de nous prend le train tous les jours et s’est rendu compte que quasiment chacun des voyageurs portait un sac et très peu en avait un adapté à son style ou à l’utilisation qu’il en faisait. Et puis l’on est de plus en plus dépendant d’objets connectés toujours plus chers ! Il est nécessaire de les transporter, de les protéger et de pouvoir les utiliser facilement !

De plus, les plans de circulation, les journées sans voiture et la nécessité de trouver des moyens de transport alternatifs à la voiture nous poussent à croire que nous devrons nous équiper pour transporter notre nécessaire quotidien !

Bref, vous l’avez compris, c’est une réflexion globale autour de la mobilité urbaine et connectée. C’est ce que nous appelons la mobilité positive : celle qui nous évite de subir et nous pousse à changer nos habitudes et à nous équiper !

Interview de Thibault Bechet, un jeune entrepreneur

Créer et gérer une entreprise, ce n’est pas si simple. Quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui se lance dans la création d’une entreprise ?

On n’en est qu’au début ! Mais il est vrai que nous avons déjà parcouru beaucoup de chemin.

Avant de se lancer, il faut savoir ce que l’on cherche en créant. Changer de vie ? Sortir du salariat ? Gagner de l’argent ? Fabriquer quelque chose ?

Il est important de s’assurer d’être suivi par ses proches. Ne pas se lancer tête baissée sans soutien. Le soutien est primordial pour les jours où ça va moins bien.

Penser également aux professionnels qui peuvent vous accompagner. Il ne faut pas les négliger. Ils sont des facilitateurs et toujours de bon conseil !

Se lancer, oui ! Mais on a une vie à côté… avez-vous dû faire des sacrifices pour vous lancer ? En faites-vous toujours actuellement ?

Il y a toujours des concessions à faire, évidemment. Rien n’est tout rose et c’est encore plus vrai dans l’entrepreneuriat !

Il est nécessaire d’aimer les pâtes quand on se lance ! Oui… On mange pas mal de pâtes au début car on dispose de peu de moyens. Il faut en avoir conscience, ce n’est pas rien tout de même !

Mettre sa fierté de côté et être moins dépensier aussi. Je l’étais mais j’ai appris à ne plus faire d’achats compulsifs.

Il faut également penser à son/sa conjoint(e). C’est la personne qui subira finalement le plus votre choix de vie. Il est nécessaire d’échanger avec elle préalablement et d’avoir conscience qu’elle prendra parfois le relais pour vous sur tout un tas de choses (certaines charges, etc.) On passe son temps à faire des concessions et mettre un peu sa fierté de côté en fait !

Concrètement, qu’est-ce que l’entreprise vous a apporté de bien à vous, à titre personnel ?

Je redécouvre la liberté !

Ça paraît fort mais c’est un véritable accomplissement : les premières commandes, les premiers jours derrière son bureau. C’est fort !

Et ne plus avoir vraiment d’horaires, ça c’est cool. Attention à ne pas tomber dans la vie facile par contre.

Pour moi, le plus important est de garder la tête froide. Ne pas succomber à la passion qui vous entoure (les proches qui vous encouragent, toujours à fond derrière vous) et rester sous pression.

Avoir une organisation, s’y tenir permet d’avoir de nombreuses petites victoires quotidiennes : pour moi le plus important, et de loin !

Que recherchez-vous pour votre entreprise à ce jour ?

Aujourd’hui, on va plutôt chercher à se stabiliser. Trouver un rythme de croisière (commercial) qui nous convienne et nous développer : faire grandir notre notoriété tout en conservant nos valeurs.

Sans vendre notre âme au diable ! ;-)

Je vais terminer par une question originale : entreprendre, est-ce pour vous une manière d’exercer des talents artistiques ou est-ce que cela n’a rien à voir avec l’art ?

Nous comparer à des artistes ? Oui et non… Oui, parce que l’on crée. On part d’une feuille blanche et on monte un projet.

Non, parce qu’un artiste fait face à la subjectivité. Certains l’aiment, d’autres non ; ce qui ne l’empêchera pas de continuer. Un entrepreneur doit tout de même retenir l’attention du plus grand nombre ! Bref… encore une histoire de bon chasseur et de mauvais chasseur…

Merci Thibault !

Pour contacter Thibault, vous pouvez :

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement