A l’occasion de la semaine “Quel statut pour votre entreprise ?” du 10 au 17 septembre 2012 sur Gautier-Girard.com, des entrepreneurs ont accepté d’apporter leur témoignage sur le statut qu’ils ont choisi pour exercer leur activité.

Ava Amara, e-commerçante, explique ce qui l’a amené à opter pour la SARL.

Bonjour Ava,

1) Pourriez-vous vous présenter ainsi que votre activité en quelques mots ?

Je suis un petit brin de femme qui s’est donnée comme mission de chausser d’autres petites femmes à la pointure 35.

Pourquoi ? Chaussant moi-même cette taille et éprouvant des difficultés à me chausser, une étude de marché m’a convaincu que loin d’être seule, un véritable besoin non comblé existait et ne demandait qu’à être pourvu.
C’est ainsi que mon e-shop chaussures35.fr est né.

2) Quel est le statut de votre entreprise ? Pourquoi l’avoir choisi ?

Chaussures35 est une SARL, une entité à part entière.

En tant qu’entrepreneur individuel, souhaitant m’installer à mon compte sans avoir besoin de lever des capitaux tout en cherchant une certaine crédibilité, ce statut m’est apparu adapté. Les internautes « clients » sont à la recherche de réassurance lorsqu’ils achètent sur internet, ils ont besoin d’une identité bien définie pour pouvoir acheter en toute confiance.

Les fournisseurs exigent aussi de votre part, des éléments identifiants sûrs. Je ne suis pas certaine qu’en tant qu’auto-entrepreneurs par exemple, j’aurai réussi à trouver des fournisseurs dignes de ce nom.

Par ailleurs, mon époux qui est fortement impliqué dans ce projet est mon associé. Nous avons aussi souhaité bien différencier nos biens personnels de notre bien professionnel.

3) Quels sont selon vous les avantages et les inconvénients de votre statut actuel ?

Comme je l’ai déjà évoqué au travers de la question précédente, je pense que le statut SARL permet d’assoir une certaine crédibilité, tant auprès des clients qu’auprès des partenaires financiers ainsi qu’en amont de la chaine d’approvisionnement. A mes yeux, bien différencier ses biens personnels de son capital professionnel est un avantage certain sur le long terme. On pourra réajuster le capital au fur et à mesure de l’évolution de son entreprise.

Les inconvénients majeurs de ce statut sont de mon point de vu, une certaine lourdeur administrative à la création de l’entreprise. Les formalités telles que la rédaction des statuts, nécessaires certes, restent néanmoins onéreuses et complexes. De même, sans boules de cristal, j’imagine qu’à la clôture de cette même entreprise on se retrouve un peu dans un carcan administratif duquel on se passerait aisément.

Merci Ava !

Pour contacter Ava, vous pouvez :

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement