A l’occasion de la semaine “Quel statut pour votre entreprise ?” du 10 au 17 septembre 2012 sur Gautier-Girard.com, des entrepreneurs ont accepté d’apporter leur témoignage sur le statut qu’ils ont choisi pour exercer leur activité.

Claire Pluviaud, prestataire de services à domicile, explique ce qui l’a conduit à opter pour l”EURL.

Bonjour Claire,

1) Pourriez-vous vous présenter ainsi que votre activité en quelques mots ?

interview claire pluviaudJe m’appelle Claire Pluviaud. A l’origine de mon activité, il y a un constat :en rentrant le soir du travail, une deuxième journée commence avec le ménage, le repassage, les courses, les enfants, les devoirs, la cuisine…J’ai décidé de créer une entreprise pour venir en aide à toutes les familles quelques soit leur besoin et leur budget. Aujourd’hui, Aiuto ! vient à votre secours. Notre équipe d’assistantes ménagère et de nounous, vous fait gagner du temps pour vous, en prenant à sa charge les tâches ménagères et la garde d’enfant dès la sortie de l’école.

Mon expérience de 14 ans en tant que manager dans des services clients et consommateur, m’a permis de mettre en place des formules flexibles, proche du client, respectueuses de votre environnement. Mes connaissances en recrutement, formation et gestion de procédure me permettent d’assurer l’efficacité de l’équipe.

Aiuto ! c’est votre entreprise de service à domicile.

2) Quel est le statut de votre entreprise ? Pourquoi l’avoir choisi ?

Beaucoup de sociétés nécessitent au moins 2 associées. Seule dans le projet, j’ai le choix entre trois statuts principaux : autoentrepreneur, Eurl, SASU.

Immédiatement, j’élimine le statut d’auto-entrepreneur. La structure de mon projet comprend l’embauche de personnel de production dès le démarrage. Fiscalement, ce statut n’est pas rentable lorsque les charges sont élevées.
De plus ayant un besoin en fond de roulement (BFR) égal à au moins 3 mois de salaire, il est toujours plus facile de négocier des facilités avec les banques en ayant une société avec un capital en adéquation avec le besoin de la structure.

SASU ou l’EURL ? : voila ce qui retient mon attention.

SASU : grande liberté dans les statuts et le gérant est salarié avec les protections sociales qui vont avec ce statut.

EURL : le gérant est travailleur non salarié (TNS) avec un taux de cotisation globale plus faible que si il était salarié.

Associée unique, la souplesse des statuts n’a que très peu d’importance. Par contre chaque centime économisé est très important lors du démarrage. D’autre part, nous pouvons nous constituer une protection sociale en fonction du besoin et en suivant le rythme de croissance de la société par le biais d’assurance privée.

J’opte donc pour l’eurl.

3) Quels sont selon vous les avantages et les inconvénients de votre statut actuel ?

5 mois plus tard, ce statut me convient parfaitement.

Le seul inconvénient interviendra, je l’espère, dans le cadre d’un futur développement nécessitant un apport en capital de la part d’associés. En effet, à ce moment-là je devrais envisager une procédure de transformation de la forme juridique pour passer en SAS qui me convient mieux avec plusieurs associés. C’est plus complexe et plus couteux que le simple ajout d’associé pour passer de EURL à SARL. Mais ce n’est que dans quelques années, l’EURL est parfaite pour pérenniser la structure en premier lieu.
Merci Claire !

Pour contacter Claire, vous pouvez :

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement