Google Adwords est le programme de publicité en ligne de Google. Cet outil est particulièrement efficace pour trouver de nouveaux clients puisque vous allez pouvoir promouvoir votre offre et votre site web sur le moteur de recherche le plus utilisé. N’oubliez pas que Google représente à lui seul 91,5% du marché Français !

Mais si vous ne voulez pas jeter votre argent par les fenêtres, encore faut-il éviter certaines erreurs trop fréquemment commises avec cette régie publicitaire. A l’occasion des Journées de la Prospection et de la Vente, du 28 novembre au 5 décembre 2013 sur Gautier-Girard.com, Pierre Soulier (spécialiste de Google Adwords et consultant en webmarketing) vous explique pourquoi et comment utiliser cet outil pour prospecter.

Pourriez-vous vous présenter, ainsi que votre entreprise, en quelques mots ?

Prospecter sur lee web grâce à Google Adwords
Bonjour, je m’appelle Pierre Soulier et je travaille à Nantes en tant que consultant en webmarketing au sein de l’Agence 404 (www.agence404.com).

Initialement nantaise, l’agence est désormais également présente à Bordeaux, Paris et Rennes. Notre objectif est d’aider nos clients à faire de leur site web un outil rentable pour leur activité.

Pour ma part, j’interviens sur l’optimisation de différents leviers du webmarketing comme le référencement naturel ou l’ergonomie, mais mon expertise première se trouve dans la création et la gestion de campagnes Google AdWords.

Pourquoi mettre en place une campagne de référencement payant (Google Adwords) ? Est-ce plus intéressant que le référencement naturel ?

Une campagne de référencement payant permet d’obtenir une visibilité immédiate auprès d’un public très qualifié. La régie Google AdWords offre une grande précision dans le ciblage de son audience, ce qui en fait un outil très puissant.

Il va sans dire que l’outil n’est pas magique pour autant; la mise en place de campagnes optimisées demande du temps et de l’investissement. Je veux dire par là que l’intervention humaine est nécessaire car il faut de la matière grise et du temps de réflexion pour que l’offre rencontre efficacement la demande.

Pour ce qui est de la comparaison avec le référencement naturel, la question est intéressante. En effet, de nombreuses personnes se la pose et les avis divergent sur ce sujet. A mon avis, les référencements naturel et payant sont des leviers qui sont complémentaires. Il y a effectivement entre les deux types de référencement des synergies qui rendent plus efficace leur utilisation conjointe.

Quelles sont les principales erreurs à éviter lors de la mise en place d’une campagne Adwords ?

L’absence de stratégie publicitaire et la méconnaissance des fonctionnalités sont les erreurs les plus souvent constatées lorsque j’analyse de nouveaux comptes.

La première se caractérise par des mots-clés ou des emplacements mal choisis du fait de l’analyse de la demande qui n’a souvent pas été faite. Les annonceurs se basent souvent sur leur vision personnelle de leur offre et négligent le fait que les internautes ne se comportent pas comme eux sur le web et ne perçoivent pas leur offre de la même façon.

La seconde erreur est plus compréhensible vu la complexité de la régie. D’autant plus que Google ne semble pas prendre le chemin d’une simplification de l’outil au fil des mises à jour. Ainsi, des paramètres de campagne inadaptés à la stratégie publicitaire, des mots-clés mal ciblés ou des pages de destination peu pertinentes sont monnaie courante dans les comptes AdWords des annonceurs.

 Est-ce réellement valable pour tous les secteurs d’activité ? Avec des outils statistiques, les e-commerçants peuvent facilement savoir si l’utilisation d’Adwords leur amène un trafic qualifié et génère des ventes. Mais comment mesurer les performances d’une campagne si on est artisan ou prestataire de services ?

La rentabilité des campagnes Google AdWords dépend de plusieurs choses dont l’offre, l’efficacité du site qui la présente, la qualité des publicités et la concurrence sur le marché.

Il est cependant toujours primordial de pouvoir mesurer le retour sur investissement (ROI), surtout lorsqu’il est publicitaire. Le fait de ne pas vendre directement sur son site n’empêche pas la mesure de ce ROI, il faut simplement prévoir le site et le tracking adéquats.

Lorsque l’on vend un savoir-faire ou une prestation de service, on peut par exemple mettre en place un formulaire sur le site permettant de recontacter les prospects qui le remplissent. Dans ce cas, on considère que l’objectif du site est d’obtenir le plus de formulaires de contact possibles.

Un outil de statistiques  permettra de faire le lien entre les sources de trafic et les objectifs réalisés, que l’on appelle “conversions” sur le web.

Pour rendre mon exemple plus concret, s’il me faut 3 formulaires pour acquérir un client, je sais que je suis rentable si l’investissement publicitaire nécessaire pour obtenir 3 conversions ne dépasse pas le montant de la marge d’une vente.

Quels sont les 3 conseils les plus importants à suivre pour réussir une campagne de prospection avec Google Adwords ?

S’il n’en faut que 3, je dirais qu’il faut tout d’abord une bonne connaissance de l’outil. Sans parler de devoir être un spécialiste, il est nécessaire de se former ou au moins de bien se documenter avant de se lancer dans la création des campagnes.

Ensuite, je recommande fortement de bien étudier la demande et la façon dont elle se comporte et recherche sur le web, en envisageant dès le début les requêtes et les pages sur lesquelles on ne souhaite absolument pas apparaître pour les interdire dans la régie (quel que soit ce dont vous ferez la promotion, vous trouverez toujours des internautes qui le veulent gratuitement, toujours…).

Pour finir, mon dernier conseil serait de s’aménager du temps pour le suivi des campagnes, d’abord quotidiennement puis moins fréquemment petit à petit. Plus vous aurez une audience potentielle large, plus vous devrez être vigilant pour ne pas dépenser d’argent inutilement.

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement