Bonjour Olivier,

Votre métier consiste à aider les entreprises à maîtriser leur image et à augmenter leur notoriété en ligne.

 

 Pourriez-vous vous présenter, ainsi que votre entreprise ?

Je m’appelle Olivier Caussin.Je suis diplômé de Télécom Paris.

Développeur en début de carrière, j’ai ensuite créé trois entreprises :

  • Léonard’s Logic, société spécialisée dans l’ETL revendue au groupe OpenText
  • Augure, société spécialisée dans l’industrialisation des relations publiques et la gestion de la réputation
  •  et aujourd’hui PR•ROOMS.

J’ai également exercé comme pigiste pendant 15 ans et aujourd’hui, j’enseigne l’innovation et le leadership à l’Ecole Centrale de Paris et j’accompagne quelques start-up dans leur développement technique. PR•ROOMS est dédiée aux relations publiques. C’est un éditeur de logiciel spécialisé dans les newsrooms socialisées, un grand mot pour indiquer des outils permettant de publier du contenu en ligne sur une salle de presse en ligne via des communiqués enrichis, sur les médias sociaux ou sur un blog par exemple pour optimiser la visibilité en ligne d’une entreprise.

Le trafic généré est canalisé et segmenté via des landing page et des outils de gestions de la relation permettent d’unifier la communication Web et le marketing numérique. Les principes de communication et de marketing inbound sur lesquels repose cette offre sont décrits dans notre livre blanc #RP2.0.

 

Comment vous est venue l’idée ? Qu’est-ce qui vous a motivé à lancer ce projet ?

Depuis quinze ans, je baigne dans le milieu des médias – soit comme journaliste soit comme consultant auprès d’agences et de services de relations presse clientes de ma précédente entreprise.

J’ai pu constater un changement profond dans le mode de consommation de l’information et dans le métier de journaliste :

  • Les diffusions de masse ont perdu toute leur efficacité et sont vécues comme du spam
  • Les consommateurs recherchent l’information qu’il leur faut par eux même en ligne
  • Le multimédia et le mobile ont les faveurs du public
  • Les valeurs sociétales ont pris beaucoup d’importance dans les décisions d’achat

Et parallèlement, les entreprises qui souhaitent publier de l’information riche en ligne sont le plus souvent bridées par des complexités techniques et/ou politiques interne. L’idée est donc de proposer une gamme d’outils gérant tous les aspects techniques d’hébergement, de publication, de mesure, d’optimisation (SEO) et d’intégration pour permettre aux agences et entreprises de maitriser l’image et de générer beaucoup de trafic via des stratégies de contenu transmédia.

 

Créer et gérer une entreprise, ce n’est pas si simple. Quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui se lance dans la création d’une entreprise ?

D’avoir une idée et des valeurs en tête !

Les produits et les services sont ce qu’on vend mais ce qui donne la force d’avancer lorsque les conditions sont difficiles c’est la vision à long terme et une envie féroce de la réaliser.

 

Se lancer, oui ! Mais on a une vie à côté… avez-vous dû faire des sacrifices pour vous lancer ? En faites-vous toujours actuellement ?

Ça dépend de ce qu’on appelle des sacrifices.

Mon expérience me permettrait d’avoir un emploi salarié confortable et des horaires beaucoup plus légers. Et beaucoup moins de stress. Mais rien de tout ça n’est un sacrifice lorsqu’on a une vision et l’envie de la réaliser. Sans cette vision, ce n’est même pas la peine de se lever le matin.

 

 Concrètement, qu’est-ce que l’entreprise vous a apporté de bien à vous, à titre personnel ?

Pas mal de rencontres, essentiellement via Twitter et d’autres réseaux sociaux. La création d’entreprise n’est plus vraiment une découverte pour moi, mais la principale nouveauté ce coup-ci a été de nouer des liens avec des personnes vraiment très douées et intéressantes de manière très naturelle.

 

Que recherchez-vous pour votre entreprise à ce jour ?

J’ai axé toute ma stratégie sur l’évangélisation de bonnes pratiques. J’applique à ma communication et à mon marketing ce que je prêche dans mes livres blancs, mes eBooks et mes billets de blog.
Le content marketing est en pleine explosion dans le monde anglo-saxon mais la France a parfois le tort de rester très accrochée ses pratiques, même face au constat de leur inefficacité.
Je souhaite que mon travail de fond profite professionnellement à de nombreux communicants et – bien sûr – à mon entreprise en termes financiers.

 

 Je vais terminer par une question originale : entreprendre, est-ce pour vous une manière d’exercer des talents artistiques ou est-ce que cela n’a rien à voir avec l’art ?

C’est un peu une colle, je n’ai pas beaucoup de talents artistiques traditionnels.

Mais il est indéniable que les créateurs d’entreprise succès sont ceux qui ne se contentent pas de se préoccuper de modèles financiers et de business-plan. Les innovateurs sont ceux qui passent outre ces règles formelles (tout en les comprenant) et mettent tout en œuvre pour que leur vision prenne une forme concrète.

Cet aspect-là est effectivement beaucoup plus proche d’un art intuitif que d’une approche technique.

Merci Olivier !

Pour contacter Olivier, vous pouvez :

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement