Bonjour Nathalie,

Vous avez décidé de créer votre entreprise dans un domaine qui rebute souvent les dirigeants : la constitution d’un dossier pour répondre à un appel d’offres.

Pourriez-vous vous présenter, ainsi que votre entreprise ?

Bonjour, Nathalie DEVISMES, j ai 41 ans, assistante dans le privé depuis près de 20 ans, j ai décidé de me lancer dans la grande aventure du travail indépendant.

J’ai créé l’activité d’Extern’Office, un secrétariat sur site et à distance avec une spécialité dans l’assistance aux appels d’offres.

Je suis sous contrat CAPE via une coopérative d’entreprise.

Comment vous est venue l’idée ? Qu’est-ce qui vous a motivé à lancer ce projet ?

Très souvent sollicitée par des sous-traitants qui ne parvenaient pas à me rendre leur dossier complet lorsqu’ils répondaient aux marchés publics en partenariat avec l’entreprise pour laquelle j’étais salariée, j’ai découvert un réel besoin administratif pour les artisans, entrepreneurs, quelle que soit leur activité.

Le soucis rencontré, c’est qu’ils n’ont pas les moyens de faire appel à une assistante à temps plein. Ce sont ces personnes qui m’ont poussée et donné l’idée de proposer un secrétariat à la carte uniquement en fonction de leurs besoins.

Assistance appels d’offres

Créer et gérer une entreprise, ce n’est pas si simple. Quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui se lance dans la création d’une entreprise ?

Je conseille à tous de se faire accompagner. Je maîtrise parfaitement mon métier, mais gérer une entreprise n’est pas inné, et pour éviter de faire face aux problèmes rencontrés dans la création d’entreprise, j’ai privilégié d’intégrer une coopérative d’entrepreneurs qui me soutient et m’accompagne.

Je conseille également d’adhérer à des réseaux pro, qui fournissent une source énorme en conseil, et évite l’isolement que l’on peut rencontrer lorsqu’on démarre son activité.

Se lancer, oui ! Mais on a une vie à côté… avez-vous dû faire des sacrifices pour vous lancer ? En faites-vous toujours actuellement ?

On oublie les 35h/semaine connues en statut salarié! Surtout au début : en effet, 70 voire 80% de notre temps sera de la prospection.

Il faut savoir doser effectivement son temps de travail, ne pas oublier de “vivre”, notre vie professionnelle est sur les starting block mais la vie familiale et sociale ne doivent pas être mises de coté. Elle peut être également source de soutien, et de réseau.

 Concrètement, qu’est-ce que l’entreprise vous a apporté de bien à vous, à titre personnel ?

Elle m’a apporté un bien être, une autonomie dans ma vie professionnelle, sans contrainte de temps. Si j’ai envie de me mettre au travail dès 7h du matin, rien ne m’en empêche, et à contrario, si j’ai un rdv perso à caler dans ma journée, je peux le faire. Aucun compte à rendre, je suis seule responsable du résultat de mon travail.

Que recherchez-vous pour votre entreprise à ce jour ?

Je souhaite élargir mon réseau, faire connaître mon activité aux gérants qui hésitent à faire appel au télésecrétariat.

Mon plus gros challenge : leur donner envie, pour ceux qui n’osent pas, de se positionner sur les marchés publics ; leur dire : “osez! Je suis là pour vous accompagner et mettre tout en œuvre pour que votre candidature soit au même niveau qu’une grande entreprise lors de vos réponses aux marchés publics”. J’espère que cet interview interpellera certains entrepreneurs, élargira ma clientèle.

Je vais terminer par une question originale : entreprendre, est-ce pour vous une manière d’exercer des talents artistiques ou est-ce que cela n’a rien à voir avec l’art ?

C’est de l’art! Nous devenons artiste de notre vie professionnelle. Notre métier est notre talent !

Merci Nathalie !

Pour contacter Nathalie, vous pouvez :

Crédit photo : Shutterstock.com
    Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement