Bonjour Nastasia,

Vous avez choisi de créer votre entreprise dans le secteur des loisirs pour exercer et transmettre votre passion : la danse.

Pourriez-vous vous présenter, ainsi que votre entreprise ?

Je m’appelle Nastasia, j’ai 22 ans, et je suis issue du conservatoire de Perpignan (66) en formation Flamenco.

J’ai étudié la danse orientale pendant 8 ans avant de me lancer comme professeur. Mon entreprise, c’est mon bébé, et Les étoiles d’Hathor, c’est la réalisation d’un rêve.

Hathor était dans la mythologie égyptienne, la déesse de la fertilité, de la danse de la fête et de la musique, d’où le nom de l’école. Dans l’Egypte ancienne, porter le nom d’un dieu ou d’une déesse permettait de s’assurer sa protection, alors…On ne sait jamais ! A l’école de danse, j’enseigne aux enfants à partir de 5 ans, puis ados et adultes sans limite d’âge.

Comment vous est venue l’idée ? Qu’est-ce qui vous a motivé à lancer ce projet ?

La création de cette école est le rebondissement d’une période difficile.

Au pied du mur, sans emploi et bientôt sans logement, j’ai rencontré la bonne personne qui m’a dit « Tu es retournée la case départ, profites-en pour te retourner complètement et repartir différemment. C’était quoi ton rêve de gosse ? La danse ? Tu as le talent, la pédagogie, les compétences et le courage nécessaire. Vas-y, lance toi, essaye. »

Ce que j’ai fait, et sans regrets !

Créer et gérer une entreprise, ce n’est pas si simple. Quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui se lance dans la création d’une entreprise ?

De ne jamais baisser les bras.

S’attaquer à la paperasse administrative comme un étudiant son interro de maths. Au calme, avec une calculatrice et un dico. Il faut tâcher de rester calme face cette montagne de formulaires en chinois-administratif.

L’accessoire indispensable : le box de rangement de papier. Tout trier, et classer, dès la première fiche. Autre astuce Hyper importante : Avant d’atterrir dans le box de classement, tous les documents passent par le scanner. Je dispose d’une copie dans un disque dur externe. Très pratique, puisque aujourd’hui on peut tout faire via internet, et sauvegarde indispensable en cas de vol (ça m’est arrivé).

cours de danse orientale

Se lancer, oui ! Mais on a une vie à côté… avez-vous dû faire des sacrifices pour vous lancer ? En faites-vous toujours actuellement ?

Il faut savoir ce qu’on veut dans la vie… les plus gros sacrifices que j’ai fait sont financiers puisque au bout d’un an je n’ai toujours pas de quoi vivre (donc ce sont tous les petits plaisirs de la vie qui prennent une claque) et psychologiques.

Je m’explique : Quand un salarié a fini sa journée, il rentre chez lui et c’est fini, on n’y pense plus jusqu’au lendemain. Un chef d’entreprise vit avec sa boîte, souvent je me réveille la nuit avec une idée en tête, ou je suis éveillée jusqu’ 4-5H du matin pour coudre les costumes ou réparer les accessoires.

Les sacrifices sont constants, mais au final, la récompense sera grande, la satisfaction de faire ce qu’on aime, d’en vivre, et d’avoir des responsabilités. J’imagine que c’est comme avoir un bébé, on y pense sans arrêt, on le veille, on le chouchoute, et puis on le regarde grandir jour après jour, jusqu’à ce qu’il soit grand.

Concrètement, qu’est-ce que l’entreprise vous a apporté de bien à vous, à titre personnel ?

  • Une grande prise de conscience sur les responsabilités engendrées par la création d’entreprise, une maturité.
  •  J’ai également appris à gérer l’administratif et la clientèle.
  • Mon regard sur les chefs d’entreprise a également beaucoup changé. Ce ne sont plus des « grands patrons exploiteurs » bien au contraire.

J’ai aussi découvert l’immense bonheur de réaliser des projets qui sont la fois personnels et professionnel, et ça vaut toutes les promotions du monde !

Que recherchez-vous pour votre entreprise à ce jour ?

Je suis en bonne voie pour agrandir, doubler mes heures de cours. Cependant j’ai besoin d’un local personnel pour ça. Les mairies veulent bien louer les salles communales pour 6 ou 8 heures par semaines, mais j’aimerais tout recentrer sur une seule salle que j’utiliserais tous les jours.

Je vais terminer par une question originale : entreprendre, est-ce pour vous une manière d’exercer des talents artistiques ou est-ce que cela n’a rien à voir avec l’art ?

Et bien en tant que professeur de danse… Art et Entreprise sont étroitement liés…Mais si je considère mon école comme une entreprise de service, le lien avec l’art est évident. Il faut toujours tout organiser avec une précision digne d’un horloger… Les dépenses, les recettes, les assurances et bref, toute la paperasse, tout doit être magnifiquement orchestré, pour éviter les fausses notes…

Merci Nastasia !

Pour contacter Nastasia, vous pouvez :

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement