Bonjour Naila,

Vous avez créé une entreprise de création de vêtements traditionnels indiens.

- Pourriez-vous vous présenter, ainsi que votre entreprise ?

Bien sur ! Je m’appelle Naila et je suis la créatrice de la marque Nainika.

Nainika est une jeune entreprise créée en 2009, une entreprise qui propose des vêtements traditionnels indiens à ses clients.

- Comment vous est venue l’idée ? Qu’est-ce qui vous a motivé à lancer ce projet ?

Je suis tombée amoureuse de l’Inde suite à un voyage en 2005 dans le cadre de mes études.

J’ai effectué un stage dans une entreprise de textile.

Là bas j’y ai connu une styliste qui est devenue mon amie. Elle m’a invitée à son mariage en 2008. C’est à ce moment là que l’idée de collaborer ensemble est née.

On travaille ensemble sur les créations : elle apporte son savoir-faire en matière de stylisme et moi un regard critique sur le goût de la clientèle française.

- Créer et gérer une entreprise, ce n’est pas si simple. Quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui se lance dans la création d’une entreprise ?

Je confirme que ce n’est pas tous les jours facile!

Les démarches sont très longues et les interlocuteurs sont nombreux. C’est long surtout lorsqu’on ne sait pas à qui s’adresser. Il faut donc être très patient et avoir foi en son projet jusqu’au bout.

- Se lancer, oui ! Bien mais on a une vie à côté… avez-vous dû faire des sacrifices pour vous lancer ? En faites-vous toujours actuellement ?

Surtout au début, on a qu’une seule obsession, réussir à tout prix son projet. On ne compte vraiment pas les heures!

Et même après le lancement de l’activité, on n’a qu’une hâte, celle de voir son chiffre d’affaires exploser!

Donc aujourd’hui aussi je ne compte pas mes heures.

- Concrètement, qu’est-ce que l’entreprise vous a apporté de bien à vous, à titre personnel ?

J’ai appris à prendre en compte les critiques des autres et à me remettre plus souvent en question.

Mon entourage et les clients m’ont donné leurs avis sur le site, sur la première collection de vêtements indiens. Aujourd’hui je me concentre sur leurs suggestions pour mettre en place ma future collection de tenues indiennes.

- Que recherchez-vous pour votre entreprise à ce jour ?

A court terme, je cherche à faire connaître la marque. Je voudrais que tout client cherchant à s’offrir ou à offrir un vêtement indien pense spontanément à Nainika.

A moyen terme, je cherche des partenaires financiers et investisseurs pour pouvoir agrandir mon activité. Peu de gens s’en rendent compte mais, il s’agit d’un marché de niche très porteur avec une clientèle ciblée et avide de nouveautés.

Le potentiel de croissance est donc énorme! Et malgré ces temps d’instabilité économique, les prochaines années s’annoncent prometteuses.

- Je vais terminer par une question originale : entreprendre, est-ce pour vous une manière d’exercer des talents artistiques ou est-ce que cela n’a rien à voir avec l’art ?

A question originale, réponse moins originale: dans le cas de l’entreprise Nainika, je n’exerce aucun talent artistique mais je permets à ma styliste et aux artisans d’exprimer leur talent.

Merci Naila d’avoir partagé votre passion.

Pour contacter Naila Ben Hendan, créatrice de vêtements indiens :

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement