Bonjour Michèle et Marc,

Le bois de mer (bois flotté) est devenu le support de vos créations artistiques.

 

Pourriez-vous vous présenter, ainsi que votre entreprise ?

 

Qui je suis ? 

Nous sommes un couple : Michèle et Marc. Nous avons la cinquantaine et nous vivons dans l’Hérault au bord de la mer.

Avec un esprit ouvert, cela fait de nombreuses années que l’on imagine, recherche, et créons divers produits à partir de ” bois de mer “( bois flotté ) mais aussi de coquillages. Nous avons créé des centaines de modèles et toujours en recherche d’un produit phare.

Nous l’avons trouvé il y a 3 ans et nous avons fait notre premier marché de noël et des marchés d’été. A notre plus grande surprise cela a fort bien fonctionné. Dés lors, l’entreprise s’est consacrée la création de ” lampes en bois de mer ” et de ” miroirs en bois flotté “.

Qui est l’entreprise ?

Une petite société avec 2 créateurs.

Située sur le bord de mer, notre entreprise fonctionne sur 5 axes principaux qui sont :

  1. Le ramassage sur les plages du Languedoc-Roussillon du bois de mer
  2. Le stockage et le nettoyage du bois pour le dessaler
  3. La préparation du bois pour son utilisation
  4. La création du produit
  5. L’emballage et l’expédition

Ces étapes sont essentielles surtout quand vous devez expédier un produit vers d’autres pays.

La société est sur le point d’embaucher mais il manque une reconnaissance sur le net pour que le C.A puisse décoller correctement car ce serait plutôt en dents de scie à ce jour ( fêtes, CE, anniversaires, … ). En fait, Monsieur ou Madame tout le monde en France ne connait pas le produit et, pourtant, lorsque 10 personnes voient le produit ( lampe ) il y a tout de suite un intérêt :  4 à 6 lampes sont vendues.

 

Comment vous est venue l’idée ? Qu’est-ce qui vous a motivé à lancer ce projet ?

 

Cela faisait déjà quelques années que je voulais faire des créations artistiques originales et puis, un jour à la plage, j’ai eu l’idée un peu grâce ma fille d’utiliser le bois de mer ( appelé aussi le bois flotté ) pour créer des cadres photos et miroirs. Seulement, les créations m’ont amené très vite à faire des ” lampes en bois flotté ” et, d’ailleurs, depuis ce produit se commercialise très bien.

La motivation est née depuis quelques années :  je souhaitais être au contact d’une clientèle diversifiée et, je n’attendais que la bonne opportunité ( le produit ) pour franchir le pas.

 

Créer et gérer une entreprise, ce n’est pas si simple. Quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui se lance dans la création d’une entreprise ?

 

Si je devais donner un conseil ce serait : avoir déjà un super produit qui plait et qui s’achète ; puis surtout de prendre le temps d’étudier le marché, car on peut avoir le plus beau des produits, seulement il se peut qu’il ne soit pas du goût de la clientèle.

 

Se lancer, oui ! Mais on a une vie à côté … avez-vous dû faire des sacrifices pour vous lancer ? En faites-vous toujours actuellement ?

 

Oui, certes les débuts ont été très difficiles, cela m’a posé quelques difficultés au niveau de ma famille ( il faut composer avec et ce n’est pas toujours si simple ). Il faut s’investir dans son affaire à 100 % mais attention, la famille en souffre aussi !

Aujourd’hui, je consacre mes journées mon business et je conserve les soirées ou un week-end sur deux pour être avec ma famille.

 

Concrètement, qu’est-ce que l’entreprise vous a apporté de bien à vous, à titre personnel ?

 

Une certaine reconnaissance personnelle.

En fait, je me sens utile et lorsque je commercialise mes produits, je suis un peu heureux et fier de voir que les gens qui ont acheté mes produits vont les admirer et qu’à leur tour ils vont être satisfait d’avoir chez-eux un tel objet.

 

Que recherchez-vous pour votre entreprise à ce jour ?

 

C’est tout simple, je souhaite lui donner une envol en augmentant le volume des quantités et donc le C.A
Cela permettra à l’entreprise de pouvoir créer d’autres produits ( actuellement à l’étude ).

 

Je vais terminer par une question originale : entreprendre, est-ce pour vous une manière d’exercer des talents artistiques ou est-ce que cela n’a rien à voir avec l’art ?

 

Je dirais que c’est avant tout une manière d’aller plus en avant dans le développement du talent artistique. Je veux dire par là que plus je crée et plus j’ai un besoin de créer.

Les idées s’enchainent et donc je fabrique de nouvelles pièces… on ne peut pas dire que cela n’a rien à voir avec l’art, parce que si l’on ne sait pas ou ne veut pas créer un objet et bien l’envie n’y est pas. Donc, aucun intérêt pour créer des produits ! aucun goût, aucunes envies, …

L’art de la création c’est de se remettre en question en permanence au jour le jour et de tenir compte si possible des attentes des personnes qui aiment l’art et la décoration. Si je n’ai plus cette envie de créer ? et bien , je dois arrêter cette activité.

Merci Michèle !

Pour contacter Michèle et Marc, vous pouvez :

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement