Bonjour Michel,

Vous intervenez dans le Gard pour aider les entreprises qui rencontrent des problèmes de trésorerie.

 

Pourriez-vous vous présenter, ainsi que votre entreprise ?

 

J’ai créé MDN COMMUNICATION en 2001 dans un petit village provençal loin du stress et des prix de loyer exorbitants….

A 52 ans j’ai acquis une expérience de terrain que je souhaite partager avec des entrepreneurs en voie de difficultés.

 

Comment vous est venue l’idée ? Qu’est-ce qui vous a motivé à  lancer ce projet ?

 

Je gère également une deuxième société de vente et d’achat de bateaux. Force est de constater que ce domaine d’activité est touché par la crise. Mes prospects me répètent à longueur de journées que leur projet d’acheter un bateau est reporté (voire annulé).

J’ai alors du me résoudre à faire des choix draconiens. Entre autres décisions, j’ai rompu mon bail en accord avec mon propriétaire (+ 2000 € par mois)… Je devais agir très rapidement !

A partir de ce vécu, j’ai rédigé un plan de restructuration que j’ai soumis à des comptables, à des juristes et à des chefs d’entreprises qui ont approuvé la méthode.

 

Créer et gérer une entreprise, ce n’est pas si simple. Quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui se lance dans la création d’une entreprise ?

 

Avant tout projet, mon premier conseil est de protéger son patrimoine et mettre à l’abri sa famille.  En cas d’échec les conséquences sont catastrophiques et irréversibles.

Le deuxième conseil est d’établir des prévisionnels de ventes, d’achats, de personnels, de charges.  Il faut vérifier que votre fonds de roulement soit suffisant pour lancer l’entreprise.

Enfin, le troisième conseil : si vos résultats ne correspondent pas à vos prévisions, remettez-vous en question.

 

Se lancer, oui ! Mais on une vie à  côté… avez-vous dû faire des sacrifices pour vous lancer ? En faites-vous toujours actuellement ?

 

Il est évident qu’être chef d’entreprise demande des sacrifices familiaux. Il faut en parler à votre entourage et faire des concessions avant de se lancer. Obligez-vous à réserver une journée à votre famille.

Avec l’expérience la gestion du temps évolue mais la gestion des employés, des fournisseurs, des banques, de l’administration m’occupe encore beaucoup de temps.

 

Concrètement, qu’est-ce que l’entreprise vous a apporté de bien à vous, à titre personnel ?

 

Pour vous donner un exemple, j’ai envoyé à un fournisseur une demande d’abandon partiel de la créance de mon client. Cet abandon représentait 70 % pour le fournisseur mais, avec de nouvelles conditions commerciales, le fournisseur a accepté la proposition.

Voir le sourire et entendre les remerciements de mon client m’ont comblé de joie. Non seulement il ne restait que 30 % de la créance à honorer mais l’entreprise à évité de déposer le bilan et se trouve aujourd’hui en situation de restructuration.

 

Que recherchez-vous pour votre entreprise à ce jour ?

 

De nouveaux clients, car je suis persuadé que la méthode que j’ai mise en place peut sauver de nombreuses entreprises.

 

Je vais terminer par une question originale : entreprendre, est-ce pour vous une manière d’exercer des talents artistiques ou est-ce que cela n’a rien voir avec l’art ?

 

Je suis désolé mais un artiste quel que soit le moment reste viscéralement artiste. Un entrepreneur quelque soit le moment doit s’adapter et savoir s’adapter.

Merci Michel !

Cliquez ici pour consulter le profil de Michel.

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement