Bonjour Maguy,

Vous avez créé un entreprise de secrétariat à distance, en mode externalisé.

 - Pourriez-vous vous présenter, ainsi que votre entreprise ?

Maguy : secrétariat et télé secrétariatSecrétaire de direction  de formation, j’ai exercé durant plus de 20 ans avant de créer mon entreprise de secrétariat externalisé, de domiciliation commerciale et de permanence téléphonique.

Je connais plutôt très bien les soucis et appréhensions que connaissent tous les employeurs d’entreprise que ce soit les TPE, les PME-PMI ou les grands comptes.

- Comment vous est venue l’idée ? Qu’est-ce qui vous a motivé à lancer ce projet ?

En créant une entreprise, je voulais tout simplement donner un nouveau sens à ma carrière professionnelle.

Pour être plus précise, pour avoir travaillé à Strasbourg dans un centre d’affaires en tant que secrétaire trilingue et connaissant donc le métier, j’ai choisi de me mettre à mon compte à la naissance de ma fille.

Un besoin d’indépendance et une envie de relever un défi !

- Créer et gérer une entreprise, ce n’est pas si simple. Quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui se lance dans la création d’une entreprise ?

Tout d’abord, choisir le bon statut,  profiter des aides à la création d’entreprise pour trouver votre aide spécifique.

Préférez vous faire accompagner par des acteurs publics, associatifs. De très nombreux professionnels sont à votre écoute pour vous accompagner  la plupart du temps gratuitement tout au long de la mise en œuvre de votre projet. Voir aussi la CCI, l’ANPE… Je n’ai pas pu en profiter il y a 10 ans et je le déplore.

Je conseille vivement une étude de marché, celle-ci permet de vérifier la faisabilité du projet et de déterminer le chiffre d’affaires prévisionnel de votre future entreprise.

L’étude de prévisions financières est essentielle pour s’assurer de la rentabilité du projet de création et faciliter la recherche de financement. Vous ne devez pas oublier des obligations fiscales, comptables et sociales inhérentes à toutes entreprises. Une excellente connaissance du métier, du secteur d’activité sont des facteurs-clés pour se donner un maximum de chances de réussite. N’hésitez pas à rédiger votre stratégie point par point.

Et pour finir, le plus important : créer un site ou un blog, prospecter et communiquer. Fastidieux mais obligatoire.

- Se lancer, oui ! Bien, mais on a une vie à côté… avez-vous dû faire des sacrifices pour vous lancer ? En faites-vous toujours actuellement ?

L’entrepreneuriat féminin est un vivier de croissance pour l’Economie. Certes !

Pourtant, créer une entreprise quand on est une femme avec toutes les responsabilités que cela incombe n’est pas une sinécure. Concilier vie professionnelle et vie personnelle demande beaucoup d’organisation surtout quand on est comme moi une femme seule avec un enfant.

Aujourd’hui, ma société a 10 ans et j’ai décidé de déléguer un peu en employant à temps partiel une ancienne journaliste d’entreprise chargée du marketing et du commercial.

- Concrètement, qu’est-ce que l’entreprise vous a apporté de bien à vous, à titre personnel ?

La relation avec les clients. Sentir que je leur rends service et le faire le mieux possible.

Etre à l’écoute de leurs besoins et y trouver, autant que possible, une solution.

- Que recherchez-vous pour votre entreprise à ce jour ?

Une plus grande communication sur l’entrepreneuriat féminin.

Des partenariats dans la région Rhône-Alpes mais aussi dans toute la France et en Allemagne.

- Je vais terminer par une question originale : entreprendre, est-ce pour vous une manière d’exercer des talents artistiques ou est-ce que cela n’a rien à voir avec l’art ?

Pour faire connaître ses talents artistiques, il faut développer des talents d’entrepreneurs. Pour être un excellent chef d’entreprise il faut développer des talents artistiques.

Merci Maguy pour cet entretien et le partage d’expérience.

Pour contacter Maguy Dubousquet :

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement