Bonjour Lydia,

Vous avez choisi de sortir du chômage en osant créer votre entreprise.

Pourriez-vous vous présenter, ainsi que votre entreprise ?

Je m’appelle Lydia Provin et je suis la créatrice de la société Votre Assistante.

Votre Assistante propose des prestations de secrétariat indépendant, mais aussi du graphisme, de la création vidéo et de la création de site internet aux professionnels et aux particuliers.

 Comment vous est venue l’idée ? Qu’est-ce qui vous a motivé à lancer ce projet ?

Lors d’une période de chômage, j’ai étudié les possibilités qui s’offraient à moi et j’ai découvert le télésecrétariat (ou secrétariat indépendant).Ne trouvant pas d’emploi, je me suis dit que le créer était peut-être une solution.

Ayant une formation et une expérience d’assistante, je me suis donc lancée et, lorsque j’ai du créer mes documents commerciaux et mon site internet, j’ai découvert que le graphisme et la création de site internet me plaisaient beaucoup ! Au fil du temps, j’ai commencé à proposer également ce genre de prestations.

Créer et gérer une entreprise, ce n’est pas si simple. Quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui se lance dans la création d’une entreprise ?

Il faut absolument avoir la motivation pour se mettre son compte et aimer ce que l’on va proposer aux prospects car sans cela l’entreprise ne tiendra pas longtemps.

Et surtout savoir s’organiser et ne pas se laisser déborder.

Se lancer, oui ! Mais on a une vie à côté… avez-vous dû faire des sacrifices pour vous lancer ? En faites-vous toujours actuellement ?

Au départ, on est obligé de travailler quasiment non-stop car si l’on veut que son projet avance, il n’y a pas vraiment d’autres solutions. Mais il y a aussi l’aspect financier, il faut investir dans son entreprise.

Donc moins de temps et moins d’argent sont deux sacrifices mais aujourd’hui je commence à moins faire de sacrifices et heureusement car la création d’entreprise doit être un épanouissement et non pas un fardeau.

Concrètement, qu’est-ce que l’entreprise vous a apporté de bien à vous, à titre personnel ?

Je me sens beaucoup plus “libre” que lorsque j’étais salariée, je gère mes activités et mes décisions comme je l’entends.

Même si demain je devais fermer mon entreprise, je ne regretterai pas du tout cette aventure ! Elle  m’a permis de comprendre le fonctionnement d’une entreprise en devant gérer tous ses aspects mais aussi de découvrir une passion voire deux : le graphisme et la création de site. Si j’étais restée salariée, je n’aurais sans doute jamais osé essayer.

Que recherchez-vous pour votre entreprise à ce jour ?

Pour le moment, des clients afin de développer mon chiffre d’affaires et je songe à faire appel un apporteur d’affaires pour déléguer la prospection mais sous le statut d’auto-entrepreneur ce n’est pas très avantageux (mais on ne peut pas avoir que des avantages).

Je vais terminer par une question originale : entreprendre, est-ce pour vous une manière d’exercer des talents artistiques ou est-ce que cela n’a rien à voir avec l’art ?

Je dirais qu’il faut avoir un minimum d’imagination dans le sens où pour faire évoluer son entreprise, on est obligé d’avoir sans cesse de nouvelles idées même si parfois on s’éparpille un peu.

Merci Lydia !

Pour contacter Lydia, vous pouvez :

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement