Bonjour Jeannie,Vous avez choisi de lancer votre boutique en ligne dans un secteur ultra concurrencé, la cosmétique, mais en vous positionnant sur un marché de niche.

Pourriez-vous vous présenter, ainsi que votre entreprise ?

Jeannie, 57 ans, propriétaire de chambres d’hôtes dans le Nord pas loin du Le Touquet.
Depuis 1 an, je me démène à développer ma nouvelle activité: une e-boutique proposant une gamme de maquillage minéral 100% non-toxique certifié Vegan et CCF (Choose Cruelty Free).

Marketing de niche : lancer sa marque de cosmétiques

Comment vous est venue l’idée ? Qu’est-ce qui vous a motivé à lancer ce projet ?

Différentes choses. J’ai toujours surveillé la composition de mon alimentation et graduellement ce “contrôle” s’est porté sur mes produits d’entretien (que je fais moi-même) et mes cosmétiques.

Je suis tombée à la renverse quand j’ai décortiqué les ingrédients se cachant derrière mon rouge à lèvre ou mon fond de teint! Mes filles ont également souffert d’irritations répétées avec des marques très connues de maquillage.

Alors je me suis dit “Why not” proposer quelque chose de vraiment naturel? La liste d’ingrédients - riches en  pigments et en composants d’origine végétale - serait clairement accessible et transparente. Le point final après le dernier ingrédient sera un véritable point final! Il n’y a rien à cacher!

Créer et gérer une entreprise, ce n’est pas si simple. Quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui se lance dans la création d’une entreprise ?

 Être organisé(e) et avoir la tête sur les épaules.

Ce qui est le plus dur … ce n’est pas la partie logistique, administrative ou même comptable au quotidien … mais la gestion des fournisseurs de services comme les publicistes, PR, … Ils vous promettent mondes et merveilles mais en fait ce n’est que du flan car souvent le travail fourni est loin d’être à la hauteur (malgré les deniers donnés!).

Oh puis rajoutons l’aspect web de mon métier: il faut rester au courant des différents changements apportés à l’algorithme d’indexation de Google. Le référencement naturel est vital au début lorsque l’on a peu de moyen. J’ai de la chance: j’ai deux filles qui travaillent dans le domaine du web.

Se lancer, oui ! Mais on a une vie à côté… avez-vous dû faire des sacrifices pour vous lancer ? En faites-vous toujours actuellement ?

Non je ne pense pas.

Étant indépendante depuis quasi 40 ans, faire des “sacrifices” ne fait pas partie de mon vocabulaire. Tout ce que je fais c’est dans le but de réussir et de rendre mon quotidien meilleur. Le terme “sacrifice” a tellement une aura négative …

Concrètement, qu’est-ce que l’entreprise vous a apporté de bien à vous, à titre personnel ?

Une liberté de créer. En effet, avoir une idée et de voir cette idée se réaliser est un bonheur total. Et comme je suis en charge de la communication (avec mes filles), on peut dire que l’on n’arrête jamais de créer.

On se “triture” continuellement le cerveau pour réaliser un slogan, un texte ou graphique toujours renouvelé et alléchant.

Que recherchez-vous pour votre entreprise à ce jour ?

N’ayant qu’1 an, je dirai d’abord la notoriété. Super difficile à l’heure actuelle où le geste cosmétique a été totalement transformé par une industrie cosmétique qui ne propose que des produits synthétiques. En effet, le maquillage naturel demande de ré-appréhender la manière de se maquiller. Une fois que l’on a la main, vous redécouvrirez un visage éblouissant et sain.

Je vais terminer par une question originale : entreprendre, est-ce pour vous une manière d’exercer des talents artistiques ou est-ce que cela n’a rien à voir avec l’art ?

Entreprendre est un art car c’est un savoir-faire de part l’origine même du mot art (ars en latin / tekhnê en grec). Nous entrepreneurs, nous sommes des artisans d’un savoir-faire qui n’est pas donné à tout le monde. Ce savoir-faire peut être technique et/ou même artistique.

Merci Jeannie !

Pour contacter Jeannie, vous pouvez :

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement