Bonjour Karim,

Vous êtes consultant auprès des TPE et des PME et vous intervenez pour les aider à développer leur activité.

Pourriez-vous vous présenter, ainsi que votre entreprise ?

Je m’appelle Karim EL KADDIOUI. Après un parcours de près de dix années dans l’industrie du logiciel de gestion (Ciel! Groupe Sage) et des services aux entreprises où j’ai occupé le poste de Directeur Commercial pour les activités sédentaires, j’ai souhaité créer mon entreprise : Business ToolBox (littéralement : « la boîte à outils des affaires »).

Business ToolBox accompagne les indépendants, tpe et pme dans leurs projets de croissance de chiffre d’affaires, c’est une société de conseils en développement commercial.

J’interviens comme consultant sur toute la France mais également le Luxembourg, la Belgique et la Suisse pour réaliser des missions de conseil sur mesure, les aider à mettre en place leurs actions de conquête et de fidélisation clients et enfin former les collaborateurs aux techniques de négociation et au management.

Comment vous est venue l’idée ? Qu’est-ce qui vous a motivé à lancer ce projet ?

Pendant les dix dernières années, j’ai travaillé au contact des indépendants, tpe et pme (cœur de cible de Ciel!). J’ai souvent constaté que la volonté de se développer était forte mais que les moyens et le temps manquaient cruellement.
Avoir un avis extérieur, une ressource supplémentaire étaient donc la solution pour pallier à leur problématique.
J’interviens donc comme si je faisais partie de leur structure, comme si c’était la mienne avec une forte implication orientée résultats. Ils ont a disposition un regard extérieur bienveillant.

Créer et gérer une entreprise, ce n’est pas si simple. Quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui se lance dans la création d’une entreprise ?

Réfléchir ! Être patient ! Se préparer.

J’ai attendu plus de cinq années avant de me lancer : le projet est à mûrir, il faut trouver des fonds (notamment pour première année), en parler à ses proches qui vont être en première ligne.

Dans tous les cas, quelque soit l’activité, prenez de l’information sur le marché, faîtes un plan d’affaires (même très hypothétique), il servira de guide et de point de repère. Cultivez votre réseau, il sera un atout majeur lorsque l’activité sera en place.

Ne vous lancez pas pour de mauvaises raisons comme :

  • Espérer gagner beaucoup plus d’argent rapidement.
  • Quitter un job qui ne vous satisfait plus.

Faîtes-le pour vous et assurez-vous que votre famille vous suivra en toutes circonstances, c’est peut être ce qu’il y a de plus important.

Se lancer, oui ! Mais on a une vie à côté… avez-vous dû faire des sacrifices pour vous lancer ? En faites-vous toujours actuellement ?

C’est vrai, on a une vie à côté, c’est d’ailleurs notre bouffée d’oxygène.
Des sacrifices, j’en fais quotidiennement et je pense que ça va perdurer un bout de temps (on oublie les 35 heures ou le forfait jour pour les cadres), on bosse le soir, le week-end, dès qu’il le faut, pour développer son activité.
Avoir des proches qui vous soutiennent comme je l’indiquais précédemment fait partie des clés de la réussite.
Il faut se ménager du temps pour soi et pour les siens pour ne pas craquer, surtout quand l’entreprise repose sur une seule personne.

Concrètement, qu’est-ce que l’entreprise vous a apporté de bien à vous, à titre personnel ?

I-n-d-é-p-e-n-d-a-n-c-e.
Ce que je recherchais !
Organiser son activité comme on le souhaite, avoir une liberté d’action très forte.
Mais également, la satisfaction d’apporter une vraie valeur ajoutée aux entreprises, cela fait plaisir de voir que les choses avancent que des résultats arrivent grâce à votre action conjointe.

Que recherchez-vous pour votre entreprise à ce jour ?

Des clients bien sûr ! Mais également à fidéliser les premiers clients qui m’ont fait confiance. Je suis également en recherche de consultants indépendants comme moi qui pourraient intervenir dans des domaines complémentaires, il arrive dans les missions que certaines attentes dépassent mon cadre de compétences et l’appui d’un autre indépendant serait le bienvenu.

Je vais terminer par une question originale : entreprendre, est-ce pour vous une manière d’exercer des talents artistiques ou est-ce que cela n’a rien à voir avec l’art ?

Je dirais que cela peut s’apparenter à de l’art.
L’art de conjuguer le pro et le perso, l’art d’être agile, imaginatif, à l’écoute.
Créer son entreprise demande une forte capacité à innover, réfléchir, produire des idées nouvelles, de démarquer des autres…
En revanche, pour finir sur une note d’humour, j’espère que la création ne vous fera en revanche pas vivre « une vie d’artiste ».

Merci Karim !

Pour contacter Karim, vous pouvez :

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement