Bonjour Patrice,

Cela fait déjà 8 ans que vous êtes entrepreneur.

Pourriez-vous vous présenter, ainsi que votre entreprise ?

Après quelques années d’expérience en agences et entreprises, j’ai lancé mon activité de consultant SEO et stratégie web, en 2008. J’ai toujours voulu être à la tête de ma propre entreprise et apporter les meilleurs services à mes clients. Ce n’était pas toujours possible en travaillant pour des employeurs.

Lors de la création de mon activité, je voulais m’exposer en tant qu’agence et grandir en engageant des collaborateurs. Mais rapidement, je me suis rendu compte que je préférais largement travailler avec des entrepreneurs indépendants. Cela a l’avantage d’être entouré de personnes réellement motivées par les projets.

Aujourd’hui d’ailleurs, le nom de mon activité est mon propre nom. Finalement, tout le monde le retient très facilement. Et puis, on comprend immédiatement que je suis consultant indépendant et pas une grosse agence webmarketing. Le nom de mon site est www.decoeur.be.

Patrice Decoeur, consultant référencement

Comment vous est venue l’idée ? Qu’est-ce qui vous a motivé à lancer ce projet ?

Je suis amoureux du marketing éthique, du web et du contact humain. J’ai commencé ma carrière dans le développement de sites web, mais ai rapidement constaté que ce n’était pas ce qui m’intéressait. Ce que j’adore, c’est l’aspect marketing qui peut être utilisé sur internet.

J’avais fait une spécialisation en marketing international et e-business, et me suis donc plongé dans le marketing internet. Depuis, je n’en décolle plus.

Après avoir travaillé pour l’université de Franche-Comté, des agences et des entreprises, j’ai voulu me tourner vers le conseil et l’exécution pour mon propre compte. Cela m’offre plus de liberté dans mes conseils.

Créer et gérer une entreprise, ce n’est pas si simple. Quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui se lance dans la création d’une entreprise ?

On entend souvent dire qu’il n’est pas facile de créer son entreprise. Je ne suis pas tout à fait d’accord. Oui, il existe bien certaines difficultés, mais elles sont rapidement balayées si l’on a vraiment la volonté de créer son activité.

Le conseil est très simple, n’essayez pas de créer une entreprise pour le fait de gagner votre vie. Faites-le parce que vous voulez travailler avec passion, parce que vous voulez vous épanouir et donner votre plein potentiel.

Se lancer, oui ! Mais on a une vie à côté… Avez-vous dû faire des sacrifices pour vous lancer ? En faites-vous toujours actuellement ?

On dit souvent qu’il faut séparer sa vie professionnelle et sa vie privée. Personnellement, je crois que l’entrepreneur qui vit de sa passion ne peut réellement les séparer.

Je ne fais pas de sacrifice dans le sens où mon job est une de mes passions. Bien sûr, il m’arrive de ne pas pouvoir faire des choses que j’aime beaucoup. Je ne pars pas très souvent en vacances par exemple.

Mais en même temps, je peux décider de partir sur un coup de tête. C’est aussi une des libertés de l’entrepreneur. Je vais par exemple partir les 3 premiers mois de l’année prochaine en voyage au Laos, en Thaïlande ; je vais commencer par me couper complètement du boulot quelques jours, puis j’alternerai travail et rencontres locales.

C’est l’un des grands avantages de mon boulot dans le SEO et la stratégie web, on peut travailler d’où l’on veut dans le monde ;-).

Concrètement, qu’est-ce que l’entreprise vous a apporté de bien, à titre personnel ?

Quand je travaillais en agence, je faisais la même chose de façon très systématique. Le travail à réaliser était toujours le même. Il y avait une liste de tâches à réaliser, on cochait quand c’était fait, et c’était tout.

Maintenant, j’accompagne vraiment les entrepreneurs et entreprises pour leur apporter les services qui répondent vraiment à leurs besoins.

C’est avant tout une aventure humaine. Combien de mes clients ne sont pas devenus mes “amis” ? On travaille puis on va manger un morceau ensemble.

Que recherchez-vous pour votre entreprise à ce jour ?

Aujourd’hui, j’accompagne des clients de plus en plus importants. Mais cela reste une aventure humaine et c’est donc avec le chef d’entreprise que je dois me “marier”.

J’ai aussi des clients qui me contactent des 4 coins du monde francophone. Je ne les rencontre pas physiquement, mais finalement, avec des outils comme Skype, on se parle, on se voit, et rien n’empêche de décoller un jour pour aller rencontrer un “vieux” client.

Je recherche plus de liberté. C’était l’un des objectifs de cette année. Je programme donc mon voyage de 3 mois et verrai comment cela s’est déroulé.

En me prouvant que je peux bien travailler et obtenir de nouveaux clients durant cette période, je renouvellerai régulièrement l’expérience.

Je vais terminer par une question originale : entreprendre, est-ce pour vous une manière d’exercer des talents artistiques ou est-ce que cela n’a rien à voir avec l’art ?

Je n’ai pas la fibre de l’artiste. L’entrepreneuriat aujourd’hui, c’est pour moi l’art de marier talent (1), passion (2) et créativité (3).

(1) C’est découvrir ses talents et les mettre en avant. C’est crier au monde entier ce que l’on sait faire de mieux. C’est constater que tout le monde n’a pas nos compétences dans notre domaine d’activité. C’est reconnaître nos propres qualités. C’est mettre en avant ce que l’on a d’unique.

(2) C’est travailler avec passion. Je suis un passionné de nature. La photo, la découverte, le développement personnel. Quand je repense à ma jeune jeunesse, j’ai voulu être pilote, biologiste, ingénieur agronome, pédiatre et quand j’y repense, je me dis que j’aurais été heureux dans chacune de ces professions. Mais en même temps, aider mes clients à eux-mêmes développer leur entreprise grâce au web, c’est probablement le top pour moi. Ma passion est d’aider les passionnés à grandir. J’aurai envie de dire que c’est le plus beau métier du monde. Non ?

(3) Et puis “créativité”. Aujourd’hui, la majorité des secteurs reste “bouchée”. Et pourtant, on peut se différencier et sortir automatiquement du lot. Pour cela, il faut un peu de créativité. Cela me permet aujourd’hui de faire de mes anciens concurrents mes meilleurs partenaires. Avec simplement un peu de créativité, en me focalisant sur mon expertise et ce que j’aime faire, bien sûr.

Merci Patrice !

Pour contacter Patrice, vous pouvez :

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement