Comment proposer à la fois un cadeau original, 100 % Français, qui se garde longtemps et qui garde une véritable signification pour ceux à qui vous l’offrez ?

Pierre, Alexandre, et Joachim ont eu une idée géniale : l’assortiment de grands vins qu’ils proposent est offert dans une caisse en bois personnalisée par une gravure (www.caissin.fr).

Focus sur un concept très original avec l’interview d’un des trois co-fondateurs de Caissin, Pierre Dietrich.

Idée business entreprise : les coffrets cadeaux de vin

Pourriez-vous vous présenter, ainsi que votre entreprise, en quelques mots ?

Pierre Dietrich, jeune entrepreneur françaisNous sommes une équipe de trois  jeunes entrepreneurs :

  • Alexandre Bacco, l’ingénieur,
  • Joachim Werner, le designer
  • et moi-même Pierre Dietrich, le commercial.

Nous avons tous les trois en commun une passion pour les voyages et le vin, ce qui nous a poussé au cours de nos expériences à nous interroger sur le vin et la façon dont nous pourrions le dépoussiérer.
Nous avons décidé de créer les caissins : des caisses en bois contenant un assortiment de grands vins que nous personnalisons avec une gravure.

Nous confectionnons un coffret cadeau original, signé pour chaque client, et 100% fabriqué en France. C’est une façon innovante et qualitative de mettre en avant le savoir faire de nos régions.

Pour mieux comprendre je vous invite à visualiser une courte vidéo //http://www.youtube.com/watch?v=FgrjAq49C0s// que nous avons réalisé.

Comment avez-vous eu l’idée de Caissin ?

L’idée de créer Caissin, la boutique en ligne qui permet de proposer des caissins, n’est pas née en un jour. C’est une histoire pleine de rencontres, de bouleversements, de défis et de moments à marquer d’un objet célèbre.

Elle commença il y a quelques années alors que j’étais étudiant en entrepreneuriat. Je notais régulièrement des solutions innovantes pour améliorer notre quotidien. Il y eut dans mon entourage plusieurs heureux événements pour lesquels j’ai participé à des cadeaux, essayé d’en acheter ou d’en confectionner moi-même. Mais en éternel insatisfait, je n’ai jamais été content du résultat.

En me concentrant sur les naissances, j’ai essayé de me souvenir des cadeaux que j’avais reçus. Je me suis ainsi aperçu que seules les caisses de grands vins que mon père, viticulteur, avait acquises quelques années après ma naissance, restaient présentes comme témoin marquant de cette date. Cette pratique existe chez de nombreux passionnés de vins mais est plutôt rare chez une majorité de Français.

J’ai alors entrepris de proposer des vins de l’année en cours de production, afin que les gens puissent marquer tout événement (naissance, mariage, diplôme…), en offrant un cadeau qui prendra de la valeur dans le temps. Porté par un produit fabriqué en France et aux valeurs nobles, j’ai rencontré beaucoup de personnes, d’aides et d’idées comme celle de rassembler plusieurs appellations différentes dans une seule caisse, afin d’augmenter la possibilité d’avoir des vins de gardes exceptionnels ; ou celle de personnaliser ces caisses avec une gravure sur bois.

Très rapidement Joachim Werner, designer, s’est intéressé au projet. Depuis que nous nous connaissons, nos idées ont toujours été en opposition, quel que soit le sujet. Forts de ce constat, nous avons décidé de former une équipe complémentaire. Joachim est à l’origine du nom de notre produit : “caissin”. Selon sa définition, un caissin est une caisse contenant un assortiment de vins de garde, et personnalisée par une gravure. Nous tenions alors le cadeau parfait, répondant à tous les problèmes rencontrés.

Cependant, pour parfaire notre équipe, nous avions besoin d’un ingénieur compétent. Le hasard nous fit rencontrer Alexandre Bacco, centralien,  qui permit de moderniser la vente des caissins de façon interactive, avec une multitude de fonctionnalités qui ont augmenté la valeur du service apporté. Nous travaillons à distance, toujours connectés, entre moi qui suit généralement à Paris ou en Alsace, Joachim qui a migré de l’autre côté de l’Atlantique et Alexandre, toujours entre deux avions, qui s’est installé à Singapour.

Ainsi, après des mois de travail, de défis, de joies et de rencontres, les coffrets cadeau personnalisés contenants de grands vins  ont vu le jour : www.caissin.fr.

Made in France : Coffret cadeau avec des vins

Qu’est-ce qui vous a motivé à lancer ce projet ?

Nos premières motivations furent d’apporter une solution responsable au cadeau jetable que vous trouvez actuellement, de combiner le savoir faire des français qui font un super travail mais qui ne savaient pas comment le valoriser et de nous faire plaisir en lançant un projet qui nous ressemble.

Nous avons adoré monter ce projet, travailler avec nos partenaires, le voir grandir comme un enfant mais ce qui nous procure le plus de plaisir ce sont les retours des clients. Quand des clients nous appellent pour nous remercier, nous envoient un message alors qu’ils célèbrent l’événement (parfois un peu étourdis à minuit dans un mariage bien arrosé) ou nous racontent que la personne qui a reçu le cadeau a pleuré, ce sont là nos plus grands moteurs.

Vos caissins sont-ils 100 % Made in France ?

Nos caissins sont 100% fabriqués en France, mais en plus de ça ils mettent notre pays en avant, avec des atouts indélocalisables.

Le bois vient de nos forêts, c’est le pin des Landes, traditionnellement utilisé depuis des générations pour confectionner les caisses de vin. Il est ensuite travaillé à Dijon, par des personnes à mobilité réduite que nous sommes fières de mettre en avant. Ces dernières font un travail minutieux et remarquable.

Une fois les caissins confectionnés, ils sont personnalisés en Alsace où nous avons notre stock de vin. Nos bureaux sont à Paris et nos vins proviennent de l’ensemble de nos terres viticoles reconnues.

Je ne sais pas si vous trouverez beaucoup de startups qui arrivent à couvrir autant de régions françaises avec un seul produit !

Comment procédez-vous pour choisir les vins/champagnes proposés à la dégustation ?

Nous avons deux différentes façons de sélectionner nos bouteilles, mais une seule règle d’or : nous ne prenons que le meilleur.

Issu du milieu du vin, je suis en relation avec beaucoup de viticulteurs qui travaille avec passion et font d’excellents produits. Je connais très bien certains de leurs produits, pour d’autres je laisse mes amis œnologues me conseiller. Mais dans tous les cas, nous prenons un grand plaisir à tester plusieurs fois chaque sélection.

Nous sommes aussi allés sur le salon des vignerons indépendants pour dégotter des perles que nous ne connaîtrions pas. Nous y avons goûté les cuvées de chaque viticulteur et une fois validée, mon père, Yves Dietrich, très reconnu dans le milieu du vin, s’occupait de faire la sélection finale. Mon père fait parti des spécialistes qui peuvent trouver aujourd’hui un défaut dans le vin, alors que ce défaut n’apparaîtra concrètement que dans 10 ou 15 ans.

Un chiffre qui va vous donner le sourire : il m’est arrivé de goûter plus de 80 vins par jours, plusieurs jours de suite pour réaliser la première sélection Caissin ! En moyenne, nous goûtons entre 10 et 15 vins déjà recommandés pour n’en sélectionner qu’un seul.

L’objectif de Caissin n’est pas de proposer le plus grands choix de vins disponible sur la toile, mais uniquement de vous proposer le meilleur, au meilleur rapport qualité prix, que vous puissiez acheter les yeux fermés, sans jamais être déçu.

Vous proposez la livraison en 72 heures…et la livraison en 2 ans :-) Pouvez-vous nous expliquer la différence entre ces deux types de coffrets ? Y a t-il une différence en termes de tarifs ?

C’est très simple, si vous achetez un vin contenant du millésime 2011, ou antérieur, il vous sera personnalisé et livré en moins de 72h.

Si vous achetez une millésime plus récent, il se peut que les vins ne soient pas encore prêts. C’est le cas du millésime 2013, le vin vient de finir sa fermentation et les oenologues procèdent au soutirage. Pour ceux qui ne connaissent pas le soutirage, je vous invite à regarder notre blog : http://blog.caissin.fr/ Le caissin vous est donc livré, une fois que les viticulteurs ont fini leur vinification. Cela prend en moyenne deux ans.

En ce qui concerne les prix, ils ne se font pas uniquement en fonction du millésime, mais aussi en fonction des vins qui composent le caissin, de leur appellation et de la renommée des maisons qui les produisent. Le prix d’un caissin inclut toujours, les vins, la caisse, la gravure, la carte, le SAV et même la livraison en France métropolitaine !

Quel conseil vous a été le plus utile quand vous avez lancé votre activité ? Et celui que vous pourriez donner aujourd’hui aux créateurs et aux chefs d’entreprise ?

Le meilleur conseil que j’ai eu, vient de mon entourage : « Lance toi !»

Il y a trop de perles en France qui ne prennent jamais leur courage à deux main. Si vous lisez cet article et que vous avez une idée, prenez une feuille A4, listez l’ensemble des actions que vous avez à réaliser et inscrivez une date précise à côté de chaque action. Quelque soit les excuses que vous vous trouverez, réalisez ces actions, ne les reportez pas et lancez vous !

Deuxièmement, commencez petit. Ne visez qu’une seule cible, avec qu’un seul produit. Cherchez à réaliser des partenariats avec les gens qui possèdent les ressources dont vous avez besoin. Vous aurez tout le temps d’acheter les machines ou d’employer la main d’oeuvre digne d’une multinationale plus tard, pour le moment “Small is beautifull”.

Troisièmement entourez vous des bonnes personnes. Que ce soit un fournisseur ou un associé, soyez sûrs qu’il soit efficace, fiable et indépendant. Travailler avec des gens compétents vous simplifie la vie, vous gagnerez un temps énorme et vous aurez moins de prise de tête. N’hésitez pas à tester vos partenaires, à appeler leur anciens clients, à prendre du temps pour bien choisir. N’oubliez pas, les bonnes personnes attirent les bonnes personnes, les mauvaises personnes …

Et pour terminer sur une note positive, un bon conseil, je dirai qu’il ne faut que 4 composantes pour qu’une entreprise réussisse :

  • Faites ce que vous aimez
  • Donnez un sens à votre entreprise, autre que celui de gagner de l’argent
  • Respectez un business modèle rémunérateur
  • Répondez à un besoin

…et Remerciez ceux qui vous ont aidé avec un caissin ;-)

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement