Bonjour Frédéric,

Vous êtes webmaster mais votre principal site internet aborde surtout une thématique précise.

Pourriez-vous vous présenter, ainsi que votre entreprise ?

Je suis Frédéric, j’ai 36 ans et  je vis non loin de Laval en Mayenne.
Je me suis improvisé webmaster sur mes temps de loisirs il y a 4 ans environ, et je me suis finalement installé en auto-entreprise en juillet 2010 ( soit 2 ans bientôt).

Mon activité tourne principalement autour du développement d’un seul et même site internet, entraidelec.com, qui accueil aujourd’hui 8000 visiteurs par jour de moyenne.

EntraidElec est un site d’information et d’échange sur les thématiques de l’électricité, à dominante domestique. On y trouve des informations sur les normes, les matériels, des schémas, quelques cours ainsi qu’un forum de discussion où se rencontrent professionnels et particuliers.

Je me qualifie de «généraliste», dans le sens où je suis autonome et multitâche, mais n’étant «spécialiste» dans aucun de ces domaines : développement web, infographie, rédaction, référencement, etc. J’avance et progresse au fil des besoins du site et de mon inspiration.

Comment vous est venue l’idée ? Qu’est-ce qui vous a motivé à lancer ce projet ?

Je ne peux toutes les énumérer, mais en quelques mots je dirais: frustration professionnelle, hasard, curiosité et isolement.

Frustration de ne pas être entendu de mes supérieurs, malgré des capacités et une volonté de m’investir, pour finalement me sentir régresser au fil des années.

Le hasard d’une rencontre avec l’outil informatique, dans le cadre d’une formation professionnelle visant au départ à me perfectionner et à me faire évoluer vers d’autres métiers de l’électricité. C’est finalement cette découverte de l’informatique et d’internet qui aura le plus captivé mon attention.

Une fois moi-même équipé, ce fut la curiosité des coulisses d’internet. Qui se cache derrière ces sites et ces pseudos sur les forums. Comment ça marche ? … Pourquoi pas moi ?

L’isolement découlant d’une vie sociale qui ne me correspondait pas, où je ne trouvais pas mal place et m’ayant conduit peu à peu à me mettre en recul, pour finalement me consacrer davantage à ce que j’aimais.

Créer et gérer une entreprise, ce n’est pas si simple. Quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui se lance dans la création d’une entreprise ?

Bien s’entourer et n’écouter que les critiques objectives.
Le monde est rempli de gens qui vous tirent vers le bas, parfois malgré eux :

  • ceux qui pensant bien faire misent tout sur la «sécurité»
  • ceux qui égoïstement préfèrent vous garder pour eux, par crainte que vos projets ne vous guident vers de nouvelles relations. Sentiment inavouable, peut-être même inconscient, qui laissera la place à tout un panel d’arguments visant vous décourager.

Ma plus grosse épreuve, mais qui aussi m’aura aidé à me surpasser, fut de surmonter la solitude. Pourquoi tant de temps et d’efforts consacrés à un projet si futile et sans avenir à leurs yeux ?

Se lancer, oui ! Mais on a une vie à côté… avez-vous dû faire des sacrifices pour vous lancer ? En faites-vous toujours actuellement ?

Avant de me lancer, j’ai fait beaucoup de sacrifices effectivement. J’avais un emploi à temps plein et j’ai consacré l’essentiel de mon temps libre et une partie de mes nuits à développer et à animer ce site, avec toutes les conséquences que l’on peut imaginer, tant sur le plan physique que mental.

Avec du recul je me dis qu’il fallait vraiment être fou, passionné, obstiné et mal dans ma peau pour vouloir à ce point bouleverser ma situation. Un réel combat de tous les jours.

Tout est bien différent aujourd’hui, et je ne regrette aucun de ces sacrifices. Je ne roule pas sur l’or, mais il y a encore beaucoup de potentiel. Surtout ne pas baisser la garde, rien n’est acquis !

Concrètement, qu’est-ce que l’entreprise vous a apporté de bien à vous, à titre personnel ?

Je ne suis pas productif, dans le sens où je suis assez lent dans ce que j’entreprends. Sans doute est-ce là aussi une des raisons qui m’auront incité à franchir le pas.

Mon activité me procure le luxe de pouvoir prendre le temps de la réflexion et d’avancer mon rythme. Le luxe également de pouvoir passer d’une tâche à une autre selon l’inspiration du moment (rédaction, illustration, programmation, etc.), m’épargnant ainsi ce sentiment de routine qui nous bride l’esprit.

Je suis libre, j’aime ce que je fais, avec en prime le sentiment d’être utile !
Le site répond à une attente, à un besoin. De nombreuses personnes y trouvent satisfaction chaque jour.

Que recherchez-vous pour votre entreprise à ce jour ?

Comme énoncé plus tôt je ne suis pas des plus productifs, et la polyvalence a ses limites.
Le forum marche bien, le programme aussi et continue d’évoluer, mais l’apport de nouveaux contenus est encore trop irrégulier.

J’espère pouvoir m’entourer davantage en ce sens dans les prochains mois.

Je vais terminer par une question originale : entreprendre, est-ce pour vous une manière d’exercer des talents artistiques ou est-ce que cela n’a rien voir avec l’art ?

C’est tout le sens de ma démarche.

Je veux faire d’EntraidElec un site la fois utile, pédagogique, fonctionnel et intuitif, convivial, et un plaisir pour les yeux.
Tout est histoire de compromis, car il doit aussi me faire vivre, et j’ai besoin de la publicité pour cela, ou encore de me positionner dans les moteurs de recherche au moyen de techniques pas toujours comprises par les utilisateurs.
L’activité de webmaster pour moi est un talent artistique,  pourvu qu’on le laisse s’exprimer.

De manière plus générale, le simple fait d’entreprendre n’est probablement pas un art en soi, mais il peut y conduire. Entreprendre nous confère un espace de liberté et nous plonge dans une certaine solitude. Il nous faut alors faire preuve de psychologie et de créativité pour nous développer.

Entreprendre met nos sens en éveil et devient un art pour qui le considère comme tel.

Merci Frédéric !

Pour contacter Frédéric, vous pouvez :

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement