Audrey a 23 ans.  Pour créer son entreprise, elle a fait le choix de se lancer en franchise dans le secteur des loisirs  : elle propose de passer une nuit à bord d’un yacht, d’un voilier de plaisance….

A l’occasion de la semaine Entreprendre au Féminin du 11 au 18 février 2014 sur Gautier-Girard.com, elle vous explique les raisons de ce choix et partage avec vous son ressenti sur la création d’entreprise.

Femme entrepreneure : créer une entreprise en franchise

Pourriez-vous vous présenter, ainsi que votre entreprise, en quelques mots ?

Je suis Audrey Fievet,  23 ans, franchisée.

Nous proposons des hébergements insolites à bord de plusieurs bateaux sur le vieux - port de Marseille.
Le réseau est présent au niveau national et bientôt à l’international.
Tous les ports sont visibles sur notre site internet.

Pourquoi avoir fait le choix de la franchise en général et de votre franchiseur en particulier ?

 J’ai choisi la franchise pour être soutenu et profiter de l’expérience et de la notoriété de cette entreprise, ce qui me paraît essentiel pour une personne jeune sans compétences dans le domaine de la gestion commerciale.

J’ai été attiré par le concept novateur et insolite que je trouve particulièrement intéressant.  La gestion commerciale effectuée par le franchiseur est également un gros point positif dans cette collaboration.

Est-il facile de se lancer quand on est une jeune femme de 23 ans ? Comment ont réagi vos différents interlocuteurs (votre banquier, votre entourage…et même votre franchiseur) ?

 Le plus important pour entreprendre est de croire en soi. Dans mon parcours de création,  je n’ai pas rencontré que des personnes favorables au projet. Toute critique reste constructive et il faut savoir en tirer profit.

La communication avec mon franchiseur m’a permis de ne pas me décourager, de partager et d’être entourée.  Un seul mot clé : persévérance.

Estimez-vous avoir été assez accompagnée dans votre démarche, par exemple pour réaliser votre business plan ? Avez-vous eu recours à des conseillers spécialisés ? (CCI, Boutiques de gestion, experts-comptable, cabinets de conseil ….)

En ce qui concerne l’accompagnement,  j’ai fait appel à un avocat et un comptable afin de viabiliser mon projet.
Le franchiseur a également mis à ma disposition les documents nécessaires à la création de mon entreprise.

Quels sont vos astuces pour rester motivée et avoir confiance en vous ?

Difficile d’avoir confiance en soi à 100% à mon âge.  Mais plus les mois défilent, plus j’évolue et plus je gagne en confiance.

La satisfaction des clients reste sans doute ma plus grande source de motivation.  Les rendez vous avec le franchiseur pour faire le point me permettent aussi de constater sa satisfaction et de corriger mes éventuelles erreurs pour être toujours performante.

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement