Bonjour Cyril,

Vous avez voulu créer votre activité pour concevoir des sites web qui intègrent aussi une démarche marketing adaptée aux petites entreprises.

Pourriez-vous vous présenter, ainsi que votre entreprise ?

Je m’appelle Cyril Bazin et j’habite en Seine et Marne, pas très loin de DisneyLand Paris. Je suis freelance indépendant dans le domaine du web et du marketing.

Mes clients sont les Pme, Tpe, et tous les entrepreneurs indépendants. Le but de La RecetteDuWeb est de leur concevoir des sites internet Rentables.

Après une formation spécialisé en WebMarketing, je me suis retrouvé à faire en entreprise beaucoup de chose … mais peu en rapport directe au Marketing. J’ai alors décidé de me lancer dans l’aventure de l’entrepreneuriat.

Comment vous est venue l’idée ? Qu’est-ce qui vous a motivé à lancer ce projet ?

Le point de départ a été une demande d’un membre de ma famille qui avait besoin d’un site internet pour son activité de Taxi.

Puis, par la suite, j’ai constaté que la plupart des sites internet de petites structures (quand elles en ont un) sont dénués d’une dimension marketing digne de ce nom. Pourquoi ? Car les agences web sont trop chères. Ce qu’il leur reste alors, ce sont soit des connaissances, membres de la famille ou alors des prestataires purement techniques n’ayant pas de vision marketing.

Concernant le nom “LaRecetteDuWeb”, celui-ci m’est venu en regardant une célèbre émission de concours de cuisine. Après avoir reçu les directives du jury, tous les candidats partent chacuns de leurs côtés. Puis, le parallèle avec la conception de site internet m’a sauté aux yeux … Chaque candidat, avec le même objectif, a délivré un plat différent, aux goût différents, et à la présentation différente.  C’est ce qui se passe également avec la création d’un site internet. Vous n’aurez jamais le même résultat entre deux prestataires.

Créer et gérer une entreprise, ce n’est pas si simple. Quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui se lance dans la création d’une entreprise ?

De réfléchir à son organisation hebdomadaire. Le fait d’établir un planning carré hebdomadaire m’aide beaucoup.

J’ai en réalité deux fichiers Word avec moi :

  • Le premier énumère pour tous les jours de la semaine, les tâches récurrentes prioritaires que je dois absolument effectuer quoi qu’il arrive.
  • Puis le deuxième recense les tâches uniques, ponctuelles qui arrivent au fil de l’eau.  je les classe par priorité : 1- à faire aujourd’hui , 2- à faire dans la semaine , 3-peut être fait plus tard

Se lancer, oui ! Mais on a une vie à côté… avez-vous dû faire des sacrifices pour vous lancer ? En faites-vous toujours actuellement ?

Du fait, de mon organisation et de mon penchant à vouloir tout systématiser, je réussis pour le moment à ne pas trop empiéter sur ma vie personnelle. C’est sans doute aussi dû au côté ultra flexible de mon activité.

Freelance création sites web et webmarketing

Concrètement, qu’est-ce que l’entreprise vous a apporté de bien à vous, à titre personnel ?

Être responsable de ses journées est un énorme aspect du changement. Vous êtes certes libre de vos mouvements, de vos décisions, de vos actions MAIS vous devenez surtout responsable de tout ça.

Certes, il n’y a plus de patron de qui recevoir des directives ou sur qui se plaindre. Mais du coup, vous êtes le/la seul(e) à qui vous pouvez vous en prendre. Tout dépend de vous. Il n’y a plus de collègues sur qui râler :) ou avec qui discuter, manger le midi.

Il est donc extrêmement important de ne pas rester seul chez soi, de ne pas s’enfermer.

Cela m’a donc apporté de la maturité et aussi du réalisme. Car les rêves, les envies, les désirs qui vous poussent au début se retrouvent forcément à un moment confrontés à la réalité.

Cela ne veut pas dire qu’ils faut les abandonner, au contraire, c’est ce qui doit vous pousser ensuite à persister. Mais ce moment précis où Désirs et Réalité se confrontent est crucial. La manière dont vous réagissez par rapport à cette “altercation” détermine votre futur en tant qu’entrepreneur.

Que recherchez-vous pour votre entreprise à ce jour ?

Les principales difficultés sont le fait de trouver des clients. Car le Savoir-Faire n’est pas un souci.

D’ailleurs tout entrepreneur a généralement un Savoir-Faire qu’il veut mettre à disposition, à profit. Et c’est souvent le point de départ de l’aventure de l’entrepreneuriat.

Ceci dit, le Savoir-Faire ne suffit pas. Il faut aussi le Faire-Savoir.  Ce côté commercial est la difficulté première que j’ai rencontré, au moins pour lancer la machine.
Car le bouche à oreille est certes la forme de publicité la plus ancienne mais elle est également très puissante.

Du fait de mon activité, il y a très peu de clients récurrents. A part de manière ponctuelle pour des actions marketing. Autrement, une fois que le site est créé, il l’est pour un bout de temps.

Du coup, je recherche des moyens de tisser un réseau de prescripteurs afin de pouvoir obtenir des clients de leur part et vice versa.

Je vais terminer par une question originale : entreprendre, est-ce pour vous une manière d’exercer des talents artistiques ou est-ce que cela n’a rien à voir avec l’art ?

Bien-sûr qu’entreprendre est tout un art.
Il faut à la fois jongler entre différentes casquettes, dessiner des plans sur la comète pour ne pas stagner, être théâtrale parfois pour développer son relationnel, peindre le portrait du client pour bien le comprendre et s’y adapter …

Merci Cyril !

Pour contacter Cyril, vous pouvez :

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement