Imaginons que vous ayez un local commercial ou un magasin. Suite à un incendie ou à une tempête, vous êtes contraint de ralentir ou d’arrêter votre activité car votre outil de production est sérieusement endommagé. Conséquence : votre chiffre d’affaires baisse de façon dramatique alors que vous êtes contraint de continuer à payer vos charges fixes (loyer, etc…).

Pourtant, si vous bénéficiez d’une garantie pertes d’exploitation, vous allez pouvoir malgré tout obtenir une aide non négligeable : le versement d’une indemnité qui  va venir compenser la perte que vous avez subi.

Stéphanie FRANQUET,  Chargée de clientèle chez Paris-Tronchet Assurances (www.paris-tronchet-assurances.fr), vous explique le fonctionnement de cette assurance à l’occasion des 3 Jours de l’Assurance du 9 au 11 septembre 2014 sur Gautier-Girard.com. 

Assurances entreprise : la garantie pertes d’exploitation

Pourriez-vous vous présenter, ainsi que votre entreprise, en quelques mots ?

Je suis Stéphanie  FRANQUET, Chargée de clientèle professionnels et particuliers dans le domaine IARD (Incendie, Accidents et Risques Divers) depuis 10 ans dont 6 au sein de l’agence.

Nous sommes un cabinet de courtage en assurances présent dans le paysage parisien depuis une trentaine d’années. 12 collaborateurs avertis, professionnels de l’assurance de biens (auto, habitation…) et de personnes (retraite, prévoyance, santé), tant pour les entreprises que pour les professionnels et les particuliers. Nous sommes également spécialisés dans tout ce qui est procédures collectives et travaillons en étroite collaboration avec les professions judiciaires au niveau national.

Forts de l’appui de grandes compagnies d’assurances avec lesquelles nous avons créée des liens privilégiés, nous sommes en mesure d’apporter des solutions personnalisées et adaptées à nos clients.

Qu’est-ce que la garantie pertes d’exploitation ? Quels événements couvre t-elle ?

Elle a pour objet de protéger financièrement l’entreprise après la destruction de son outil de production ou de vente à la suite d’un évènement couvert par le contrat. Elle est subordonnée à l’existence d’une assurance couvrant les dommages matériels directs causés aux biens de l’entreprise (assurance incendie ou bris de machine).

Quel est le montant de l’indemnisation versée au dirigeant ?

Elle permet de compenser la baisse du bénéfice net, déterminée à partir du compte de résultat, comparé avec les années précédentes et en tenant compte d’un coefficient de tendance traduisant l’évolution de l’entreprise et les frais fixes que l’entreprise continue à supporter malgré le ralentissement ou l’arrêt de son activité. L’indemnité d’assurance correspond à la perte de marge brute.

Elle couvre également les frais supplémentaires d’exploitation engagés en accord avec l’assureur et son expert pour éviter ou réduire la perte de marge brute (location temporaire, sous-traitance temporaire etc…)

Pendant combien de temps est-elle versée ?

La période d’indemnisation ne peut dépasser 12 à 24 mois, elle prend fin au moment de la reconstitution du potentiel d’activité ou lors du retour à l’activité normale.

Cette garantie figure t-elle dans les contrats de RC pro ou multi-risques professionnelles ou faut-il souscrire un contrat spécifique ?

Cette garantie peut être souscrite dans les contrats multirisques Professionnelles ou par un contrat spécifique Perte d’Exploitation

Merci Stéphanie !

Et vous, avez-vous déjà souscrit une garantie pertes d’exploitation ? 

Crédit photo : Shutterstock.com
Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement