Anne Etourneau a une vraie expérience en tant qu’indépendante.  Pour sa seconde entreprise, elle a choisi de se lancer en auto-entreprise pour promouvoir en France la philosophie d’Highland Titles (www.higlandtitles.com).

Pour préserver la richesse naturelle de Glencoe Wood en Ecosse, cette société vend des micro-parcelles de terrain aux particuliers du monde entier. Les propriétaires participent à une aventure commune et ils peuvent venir visiter ou camper sur leurs petits lopins de terre.

Mais comment réussir à faire connaître un nouveau concept en France ? Quels leviers est-il possible d’utiliser pour trouver de nouveaux clients ? Anne Etourneau a accepté de répondre aux questions de Gautier-Girard.com.

Nouveau concept : une entreprise qui sauve les terres d’Ecosse

Pourriez-vous vous présenter, ainsi que votre entreprise, en quelques mots ?

Après une expérience dans le monde industriel en tant que Secrétaire de direction, j’ai ouvert un salon de toilettage qui m’a permis de réaliser la différence de contacts entre un client entreprise et un client particulier.

J’ai toujours voulu travailler en équipe, avec une activité qui me “parlait” et avoir un côté social.

A ce jour, je suis en statut auto entrepreneur et je représente une activité anglophone qui se situe dans les Highlands.

Comment avez-vous trouvé l’idée et qu’est-ce qui vous a motivé à lancer ce projet ?

Pour des raisons familiales et personnelles, nous avons déménagé et je ne pouvais plus reprendre le métier de toiletteuse. Déterminée à mettre toutes les chances de mon côté pour retrouver une activité, j’ai passé de longues heures à arpenter les méandres d’internet.

J’étais inscrite sur esource et ce fut une sensation de bonheur intense lorsque j’ai lu ces quelques lignes : “Nous ne proposons qu’un produit : des petites parcelles de terre en Ecosse permettant de se faire appeler Laird, Lord ou Lady dans un but écologique.” L’activité recherchait des partenaires anglophones. je les ai contactés afin de savoir s’ils étaient intéressés pour être représentés en France. Voici le début de l’aventure fin 2007.

Créer une entreprise est une chose…mais ce n’est pas toujours facile de la faire connaître. Quels outils (réseaux sociaux, e-mailing, communiqués de presse….) utilisez-vous pour promouvoir votre activité et trouver des clients ?

J’ai commencé par mettre une page sur ebay, puis un petit site fait maison et … j’ai laissé végéter, j’ai fait d’autres missions grâce à internet. Cela a permis du côté anglophone de développer correctement l’activité, de se structurer, de s’épanouir.

Lors d’une rencontre il y a deux ans, je leur ai expliqué que pour être crédible, il fallait traduire leur site en français. J’ai donc eu carte blanche, puis j’ai utilisé le site Viadeo pour contacter des professionnels en indiquant qu’un conseil nous ferait plaisir.

Car ce que j’ai appris dans le monde des affaires, c’est que le plus important est de savoir s’entourer. L’émission “comment ça va bien” nous a contacté, a fait un reportage et m’a permis par la suite de confier la communication à l’agence Edissio.

Nous avons également sur la page d’accueil du site, une page facebook francophone qui est mise à jour quotidiennement et qui est retransmise sur twitter. Cela permet aux nouveaux lecteurs de vérifier notre présence à leur côté.

 Vous utilisez un service de certification d’avis clients. Estimez-vous que cet outil contribue à augmenter vos ventes ? Avez-vous perçu une différence notable depuis que vous avez installé cet outil ?

Tout à fait, il y a trustpilot qui est à disposition sur notre page d’accueil, c’est un véritable outil de confiance. Cela remplace les étoiles sur ebay que l’on regarde tous lorsque l’on fait un achat.

Avec le recul, quel conseil auriez-vous aimé que l’on vous donne lorsque vous avez créé votre entreprise ?

En plus de conseils, je pense sincèrement qu’il y a un manque de soutien. Pour une autre activité, je me suis battue pour être entendue et accompagnée, je n’ai jamais trouvé….Mais j’ai la chance de représenter Highland Titles.

Merci Anne !

Et vous, que pensez-vous de ce nouveau concept et des outils utilisés pour le faire connaître ?

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement