Bonjour Colette,

Vous avez quitté une activité salariée pour tenter l’aventure de l’entrepreneuriat.

Pourriez-vous vous présenter, ainsi que votre entreprise ?

Bonjour, je m’appelle Colette SORET. J’ai 41ans, je vis à Paris avec mon conjoint et après plus de 18 ans dans le monde du bâtiment, j’ai décidé de créer ma société de courtage en travaux en octobre 2014.

Comment vous est venue l’idée ? Qu’est-ce qui vous a motivé à lancer ce projet ?

L’idée m’est venue il y a deux ans environ, en partant d’un constat simple : dans nos magasins, nos clients professionnels du bâtiment avaient besoin de trouver des chantiers. Et les particuliers, tous les jours, nous sollicitaient pour trouver le bon artisan.

C’est à ce moment que j’ai eu un déclic et que je me suis dit qu’il y avait quelque chose à faire !

Après quelques recherches j’ai découvert que ce métier existait ! A partir de là, je me suis penchée sur le sujet et j’ai décidé de créer ma propre entreprise.

Créer et gérer une entreprise, ce n’est pas si simple. Quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui se lance dans la création d’une entreprise ?

D’être bien entourée !

De ne pas négliger l’étude de marché, et avant de se lancer de taper à toutes les portes pour obtenir un maximum d’informations et de formations sur les points juridiques, administratifs, comptables, mais aussi travailler sa zone de chalandise et son business plan. C’est ce que j’ai fait en allant à l’APCE, dans des salons, et j’ai participé à des ateliers sur “choisir son statut d’entreprise”, “financer son projet”, etc…

J’ai aussi été sur le terrain rencontrer des amis, anciens collègues qui exerçaient déjà le métier de courtier en travaux, j’ai suivi une formation approfondie sur mon métier et j’ai surtout acheté des livres pour compléter mon expertise.

Mon conseil : croire en soi à son projet et à ses idées et surtout ne rien lâcher et fêter les réussites !

Courtier en travaux : interview

Se lancer, oui ! Mais on a une vie à côté… avez-vous dû faire des sacrifices pour vous lancer ? En faites-vous toujours actuellement ?

Mon choix n’a pas été si simple : j’ai quitté un poste à responsabilité, bien payé avec une ancienneté de 16 ans dans la même société (j’étais dans ma zone de confort).

Il ne fallait pas se tromper mais,  une fois ma décision de me lancer validée avec l’appui de mon conjoint (ce qui est important), je me suis sentie revivre ! Des sacrifices j’en ai toujours fait sauf que maintenant c’est pour moi !

Concrètement, qu’est-ce que l’entreprise vous a apporté de bien à vous, à titre personnel ?

Je redécouvre la vie en travaillant seule :

  •  je mets toutes mes connaissances en applications,
  •  j’écoute ce qui se dit et ce qui se fait sur le marché en terme de réglementations et de produits,
  • je m’intéresse aux réseaux d’entrepreneurs (quoi de mieux que d’échanger avec des créateurs aguerris),
  • j’apprends aussi et surtout à utiliser les réseaux sociaux !

A ce jour je dois prendre des décisions seule pour développer mon entreprise et j’apprends à me faire confiance. Je me vois changer tous les jours et je m’enrichis de tous les échanges avec mes clients.

Que recherchez-vous pour votre entreprise à ce jour ?

Aujourd’hui je recherche à faire connaitre mon métier qui est peu connu et à développer mon activité sur Paris et sa petite couronne.

Je vais terminer par une question originale : entreprendre, est-ce pour vous une manière d’exercer des talents artistiques ou est-ce que cela n’a rien à voir avec l’art ?

C’est une bonne question, le côté artistique de mon métier pourrait être de mettre en avant les compétences et réalisations de mes entreprises avec qui je travaille. Les artistes ceux sont eux moi je vends leurs œuvres !

Merci Colette !

Pour contacter Colette, vous pouvez :

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement