Bonjour Claire,

Vous avez créé un site à l’intention des femmes dirigeantes et créatrices d’entreprise.

Pourriez-vous vous présenter, ainsi que votre entreprise ?

Je m’appelle Claire et je me nomme La Flamme D’Affaires, une entrepreneure en série.   ClaireYoh.com est ma troisième entreprise. Après avoir travaillée en tant que chargée de relations publiques en Afrique du Sud, j’ai ouvert deux boites spécialisées en « Internet Marketing »  en France et à Singapour.

De retour en France depuis Mai 2013, je souhaitais aider les femmes françaises dans leur vie d’entrepreneur.  Mon entreprise consiste à aider, inspirer et former ces femmes avec tous les outils marketing, communication, relations publiques pour amener leur business de ‘off line’ à ‘on line’. Je les conseille pour maitriser leur présence en ligne, faire qu’elles soient crédibles et leur donner les moyens de créer du trafic, trouver de nouveaux clients et se faire plus d’argent.

Entrepreneuriat au féminin : des ressources pour entreprendre

Comment vous est venue l’idée ? Qu’est-ce qui vous a motivé à lancer ce projet ?

Ce qui m’a motivée est le fait que j’ai étudié et travaillé la majeure partie de ma vie adulte à l’étranger. J’ai voulu concilier les deux mondes dans lesquels j’ai vécu (anglo-saxon et français) pour donner à mes compatriotes françaises de la motivation, de l’espoir quand à leurs quêtes dans ce monde de l’entrepreneuriat.

J’ai aussi suivi beaucoup de formations et fait partit de beaucoup de réseaux pour femmes et aujourd’hui je souhaite donner à ces femmes des moyens concrets, efficaces et prouvés pour avancer.

L’isolation est un gros point négatif de l’entrepreneuriat, je me suis sentie souvent seule, dans mes idées, dans ma façon de voir les choses. Ma plateforme crée elle aussi un groupe de soutien à ces réalisatrices de rêves.
Je ne suis pas féministe, mais je pense que les femmes ont le droit de briller, aujourd’hui est leur heure. Elles ont le pouvoir d’y arriver en elles-mêmes, mais il leur faut souvent un petit coup de pouce.  Je souhaite qu’elles voient qu’elles doivent investir en elle-même pour avoir le business et la vie dont elles rêvent.

Créer et gérer une entreprise, ce n’est pas si simple. Quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui se lance dans la création d’une entreprise ?

Il faut d’abord regarder quel ‘business model’ tu souhaites suivre.

Je tiens à rajouter qu’il ne faut pas penser à l’argent en premier, car c’est ce qu’on aura en dernier. Il faut penser à sa passion d’abord, et le reste suivra tout naturellement. Sinon, on base toutes nos démarches/stratégies marketing sur de mauvaises décisions. L’argent.
Soyons créatifs ☺ On l’est tous au fond de nous.

Se lancer, oui ! Mais on a une vie à côté… avez-vous dû faire des sacrifices pour vous lancer ? En faites-vous toujours actuellement ?

Mes sacrifices… hum, j’avoue que l’entrepreneuriat n’est pas une profession, c’est une vocation, un style de vie. Donc avec ce regard là, je ne sacrifice rien, je pense à mon bonheur, à mon épanouissement.

Sinon, franchement, oui, je regarde de très près où va mon profit et comment le réutiliser pour développer mon business. Mon business passe avant moi (car mon business fait partit de moi). Donc par exemple, je dépense moins dans les choses frivoles et je tiens le coup avec « delayed gratification » (gratification différée).

Concrètement, qu’est-ce que l’entreprise vous a apporté de bien à vous, à titre personnel ?

Je me réalise. Je m’épanouis et tous les jours j’en apprends beaucoup sur moi, mes capacités, mes peurs etc. Mes idées évoluent et je suis enfin actrice de ma vie et je suis pour le  « lifestyle design » ! On a le pouvoir en nous d’y arriver, on est tous unique et aujourd’hui il faut le promouvoir, s’en servir.

Que recherchez-vous pour votre entreprise à ce jour ?

Je souhaite inspirer plus de femmes entrepreneures.
On peut croire qu’elles ont plus besoin de quelqu’un comme moi, mais c’est elles qui m’inspirent et c’est elles qui me rendent plus créative. Je souhaite être une guérisseuse.

 Je vais terminer par une question originale : entreprendre, est-ce pour vous une manière d’exercer des talents artistiques ou est-ce que cela n’a rien à voir avec l’art ?

On est tous créatifs, on a tous de talents uniques, dès notre enfance.

Pour moi, entreprendre, est le medium de mon art. Je m’exprime, j’évoque, je touche, j’inspire, je partage, je reçois, je me rend vulnérable, je ne cesse d’apprendre, de me remettre ne question. Mon art, mon tableau, ma danse… c’est claireyoh.com ! Le monde t’attend ! Ose !

Merci Claire !

Pour contacter Claire, vous pouvez :

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement