Bonjour Cindy,
Vous avez créé votre entreprise dans le secteur du management et de l’emploi, et plus particulièrement dans la dynamique professionnelle.

Pourriez-vous vous présenter, ainsi que votre entreprise ?

Je m’appelle Cindy TRIAIRE. Je suis aujourd’hui gérante et fondatrice d’un cabinet Conseil à destination des particuliers, des entreprises et des institutions publiques qui s’articule autour de trois axes complémentaires : Emploi – Ascension- Carrière.

L’objectif est d’assurer un accompagnement de qualité et de proximité auprès de toute personne souhaitant activement s’impliquer dans la réussite de sa vie professionnelle.

Remanier un CV, une lettre de motivation pour une lecture cohérente et un impact significatif, redéfinir son projet professionnel, travailler sa prestance, sa dynamique lors d’un entretien d’embauche, disposer des outils et astuces pour maintenir l’attention de son recruteur ou de son auditoire telle est la ligne de conduite fixée par le cabinet. Une préparation personnalisée et intensive pour gagner en crédibilité et reprendre confiance en son potentiel et ses projets professionnels.

 Comment vous est venue l’idée ? Qu’est-ce qui vous a motivé à lancer ce projet ?

Exerçant les fonctions transversales de recruteur ces dernières années, j’étais attristée de recevoir des CV manquants de cachet, des lettres de motivations répétitives et sans valeur ajoutée, consternée de recevoir en entretien des candidats qui dès leur entrée, ne présentaient pas l’énergie ou la maîtrise des rouages indispensables pour se vendre avec tact et justesse et refléter ainsi leur envie réelle pour le poste convoité.

J’ai ainsi quitté un poste en CDI, repris volontairement mes études pour obtenir un Diplôme de Niveau  I de Directeur de Centre de Profit et compléter ainsi un Master I obtenu des années plus tôt en Sociologie du Management et des actions collectives. J’éprouvais le besoin sincère, depuis des années, de conduire un projet de bout en bout. J’ai ainsi pris le parti risqué mais mesuré de relever le défi.

Emploi et Management : la dynamique professionnelle

Créer et gérer une entreprise, ce n’est pas si simple. Quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui se lance dans la création d’une entreprise ?

Ne surtout pas prendre cette décision à la légère ! Faire le point sur ses aspirations, sur sa volonté et détermination, sur la cohérence et viabilité de son projet. S’assurer que l’on peut tenir un certain temps sans rentrées d’argent.

S’assurer également que la personne qui partage sa vie valide et soutient pleinement ce projet qui est le vôtre. La solitude du Chef d’entreprise existe bel et bien. Ce n’est pas une situation facile. Il est nécessaire de pouvoir partager ses craintes, ses doutes et d’être ainsi épaulé dans ses décisions stratégiques.

L’étude de marché est, par ailleurs, on ne peut plus primordiale. Grâce à ce travail de fond, j’ai dû prendre conscience que ma cible initiale approuvait le projet sans pour autant y accorder le budget suffisant pour que je puisse vivre de mes services. Cela m’a permis de me remettre en question et de remodeler en suivant mon projet.

 Se lancer, oui ! Mais on a une vie à côté… avez-vous dû faire des sacrifices pour vous lancer ? En faites-vous toujours actuellement ?

Je n’ai aujourd’hui pas la possibilité de me rémunérer. L’entreprise est toute jeune et je ne souhaite pas impacter de trop la trésorerie. Par ailleurs, et en tant que femme, il était indispensable de repenser ma conception de la maternité. Je ne peux à ce jour envisager d’être maman. Je dois d’abord assurer mon rôle de chef d’entreprise. Une décision de couple difficile, mais qu’il convient d’assumer.

Concrètement, qu’est-ce que l’entreprise vous a apporté de bien à vous, à titre personnel ?

Je me bats au quotidien pour aller de l’avant. Je me sens exister. Chaque avancée est une petite victoire. Je prends sur moi lorsque je suis un peu déçue ou contrariée. Je me donne à 200% dans ce que j’entreprends. En somme, je laisse s’exprimer la passionnée qui est en moi venir seconder mon côté très terre à terre. C’est un défi. Et j’ai peur de l’échec. Alors je tâche de faire de mon mieux pour ne rien regretter.

Que recherchez-vous pour votre entreprise à ce jour ?

A la faire connaître, à la différencier des grands cabinets nationaux de par sa proximité, son indépendance et son implantation volontaire en zone rurale.

Je vais terminer par une question originale : entreprendre, est-ce pour vous une manière d’exercer des talents artistiques ou est-ce que cela n’a rien à voir avec l’art ?

Lorsque je réalise un support, crée une affiche, un flyer, retravaille mon site internet, il y a une part d’esthétique qui pourrait s’apparenter à un travail d’art.

Lorsque je monte sur une scène, prend un micro devant une assistance bondée, ma prestation doit être irréprochable, entraînante et dynamique. Je me mets alors dans la peau d’une animatrice, d’une présentatrice. Il me faut donner à croire à nouveau en ses rêves. En la valeur de sa personne, de ses projets professionnels. Je ne sais pas s’il s’agit d’art ou de spectacle. Ma seule volonté est de voir les yeux de mon client briller, de surprendre son visage en train de s’illuminer.

Là, il n’y a pas d’applaudissements, juste un sourire et une féroce envie de reprendre sa vie en main. C’est alors ma plus belle victoire !

Merci Cindy !

Pour contacter Cindy, vous pouvez :

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement