Bonjour Céline,

Votre site est bien plus qu’une boutique en ligne puisqu’il correspond aussi à une philosophie de vie.

 

Pourriez-vous vous présenter, ainsi que votre entreprise ?

 

Nous sommes un couple M. LUTON Frédéric (42 ans) et Mme MILLES Céline (36 ans) . Nous habitons une petite commune du Loiret.

Suite une période de chômage trop longue à notre goût, nous avons créé en tant qu’auto-entrepreneur, Milles et une découvertes pour continuer à nous sentir acteurs de notre vie. Actuellement nous avons tous les deux retrouvé un travail, mais nous croyons en notre projet et nous espérons pouvoir un jour en vivre. Nous avons donc décidé de le continuer en parallèle de nos emplois.

Il s’agit d’un dépôt vente pour tous objets. Seulement au lieu d’avoir une boutique nous sommes sur la toile. Des déposants nous confient leurs produits, nous assurons un contrôle qualitatif sur les différents articles, créons la fiche article et le mettons en ligne. Le prix du produit est en moyenne 4 fois moins cher que celui du neuf. Il se compose du prix revenant au déposant majoré de notre marge.

Nous avons en ligne à ce jour plus de 1200 produits et quasiment autant à saisir. Nous prenons les vêtements, la décoration, la vaisselle, les livres, les DVD, les CD, le petit bricolage, les jouets … Cette liste n’est pas exhaustive. Par contre nous ne prenons pas de voitures, de meubles ni de pièces détachées de toutes sortes.

Nous avons commencé à nous lancer dans le projet en janvier 2010 pour une ouverture du site en septembre 2010.

 

Comment vous est venue l’idée ? Qu’est-ce qui vous a motivé à lancer ce projet ?

 

A la base déjà nous sommes contre la société de consommation dans laquelle nous vivons et nous avions souvent recours à des produits d’occasion pour notre quotidien. Nous sommes convaincus que trop d’objets finissent à la poubelle sans pour autant être en fin de vie.

En décembre 2010 nous avons décidé de vivre ensemble et donc de réunir deux maisons en une seule. Résultat beaucoup de choses en double. Nous avons donc décidé de les mettre en vente par les circuits d’occasions existants (boutique et web). Nous nous sommes rendu compte que c’était long et fastidieux.

Après beaucoup de temps passer sans pour autant avoir des résultats, l’idée nous est venue que nous n’étions pas les seuls à ne pas avoir envie d’y passer autant de temps. Nous avons créé Milles et une découvertes pour faciliter la vie aux déposants et offrir une nouvelle alternative aux acheteurs de produits d’occasions.

Ce qui nous a motivé à lancer le projet est la chambre des commerces et d’industrie du Loiret. Nous y sommes allés juste pour des renseignements et de réunion d’information, aux formations , en passant par des entretiens individuels, notre projet c’est construit. Nous nous sommes sentis écoutés, portés et encouragés.

 

 Créer et gérer une entreprise, ce n’est pas si simple. Quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui se lance dans la création d’une entreprise ?

 

  •  Le premier conseil est qu’il faut être vraiment entouré, se lancer seul sans l’approbation de sa famille complique vraiment la donne. La création de son entreprise demande beaucoup de temps que l’on prend forcément sur autre chose. Si tout le monde en est conscient avant, c’est plus simple gérer.
  •  Le deuxième c’est de prendre son temps, avancer progressivement et consolider tout ce que l’on fait.
  •  Le dernier, ne pas faire confiance facilement, être méfiant, les personnes peu scrupuleuse sont nombreuses.

Se lancer, oui ! Mais on a une vie à côté… avez-vous dû faire des sacrifices pour vous lancer ? En faites-vous toujours actuellement ?

 

Il y a le sacrifice du temps, le plus lourd. Depuis l’ouverture nous cumulons la boutique et nos emplois respectifs. Donc nous nous occupons de Milles et une découvertes, les soirs, les weekend et les jours de vacances. Dur pour la vie de famille et la vie de couple, il faut être conciliant, patient et avoir un couple solide.

Puis le sacrifice de l’argent : Un investissement personnel était nécessaire, donc un pouvoir d’achat en baisse.
Cela fait 4 mois que Milles et une découvertes est ouvert et plus les jours avancent plus les besoins en temps et en argent sont important. La partie « dépôt » fonctionne au-delà de nos espérances.

 

Concrètement, qu’est-ce que l’entreprise vous a apporté de bien à vous, à titre personnel ?

 

Nous sommes fier de nous et c’est un sentiment vraiment agréable ! Ce projet a renforcé le couple et soudé la famille recomposée que nous sommes. Il nous a permis de nous sentir encore capable de faire quelque chose et de nous relever suite aux entretiens d’embauche négatifs à répétition.

 

Que recherchez-vous pour votre entreprise à ce jour ?

 

Nous souhaitons sur du moyen terme :

  • Quitter nos emplois et vivre de Milles et une découvertes.
  •  Avoir un entrepôt, vu qu’actuellement c’est notre garage qui nous sert de zone de stockage
  • Ouvrir une boutique pour proposer nos articles sur deux circuits de distribution différents.

 

Je vais terminer par une question originale : entreprendre, est-ce pour vous une manière d’exercer des talents artistiques ou est-ce que cela n’a rien à voir avec l’art ?

 

Lorsqu’on entreprend, nous sommes à la fois gestionnaire, comptable, chargé de clientèle, chargé de communication, logisticien, informaticien, manutentionnaire ect.  Nous pouvons nous comparer à un chef d’orchestre qui doit savoir tout mettre en harmonie pour que cela donne un bon résultat.

Puis il y a toute la partie graphique de l’entreprise qui demande créativité et rigueur comme toute œuvre.

Merci Céline !

Pour contacter Céline, vous pouvez :

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement