Bonjour Céline,

Vous avez créé une entreprise de création artisanale de déguisements de princesse.

- Pourriez-vous vous présenter, ainsi que votre entreprise ?

J’ai 36 ans, je suis maman d’une petite fille de 8 ans et j’habite à Rennes.

Passionnée par l’histoire de l’art et en particulier le XVIIIe siècle, j’ai étudié à l’Ecole du Louvre, en me spécialisant dans la décoration et le mobilier des châteaux. J’ai travaillé plusieurs années au service marketing de Sephora et pour des marques de parfums.

J’ai crée ma marque « Princesse model » en avril 2006, donc cela fait 3 ans ; je crée des déguisements de princesse pour petites filles et femmes.

- Comment vous est venue l’idée ? Qu’est-ce qui vous a motivé à lancer ce projet ?

J’ai toujours été très manuelle et la couture fait partie de mes passions (avec le bricolage, les loisirs créatifs…).

Adolescente, j’étais passionnée par la haute-couture et par l’histoire du costume. Je n’ai pas fait d’étude dans le milieu de la mode car ce sont des écoles très chères, mais ce rêve est resté au fond de moi.

Après plusieurs années d’inactivité professionnelle pendant lesquelles j’ai profité de ma fille et de ma maison, j’ai décidé de me réaliser et m’épanouir en créant ma propre petite entreprise et de faire ce que j’aime : créer car je fourmille d’idées !

Mon choix s’est porté vers le déguisement plutôt que la mode, car je peux me « lâcher à volonté » dans un univers de rêve et de fantaisie. C’est ma fille qui m’a donné cette idée en me demandant un déguisement de princesse que j’ai décidé de réaliser.

Je me suis tellement amusée que ça a été le déclic ! J’ai étudié le marché du déguisement, et j’ai pensé que je pouvais proposer un concept plus qualitatif et original que ce qui existait jusqu’à maintenant, en réalisant des robes de princesse sur-mesure pour petites filles mais aussi les femmes et en développant une gamme d’accessoires assortis.

Les robes sont réalisées avec un laçage dans le dos et des bretelles réglables ; ce qui en fait des modèles évolutifs qui suivent la croissance de l’enfant : c’est un argument de vente très apprécié des mamans !

- Créer et gérer une entreprise, ce n’est pas si simple. Quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui se lance dans la création d’une entreprise ?

Je n’ai pas rencontré de difficultés particulières pour créer mon entreprise. La partie gestion est assumée par mon mari comptable de métier.

Il est très difficile d’être créatif en ayant la tête dans les étoiles et d’être assez terre à terre pour être un bon gestionnaire !

- Se lancer, oui ! Bien mais on a une vie à côté… avez-vous dû faire des sacrifices pour vous lancer ? En faites-vous toujours actuellement ?

Travailler seule de chez soi et être son propre patron a beaucoup d’avantages : je gère mon temps comme je le veux et je peux en même temps m’occuper de ma maison et de ma fille.

Par contre, la solitude et ne pas sortir de chez soi peuvent être parfois difficiles à gérer… Et il faut accepter de ne pas se verser un salaire mensuel décent pendant un temps.

- Concrètement, qu’est-ce que l’entreprise vous a apporté de bien à vous, à titre personnel ?

Cela m’a donné plus confiance en moi et en mes capacités.

- Que recherchez-vous pour votre entreprise à ce jour ?

J’aimerai développer une gamme de décoration : pêle-mêle, cintres… toujours dans l’univers des princesses.

Et enfin pouvoir en vivre décemment avec un salaire mensuel acceptable.

- Je vais terminer par une question originale : entreprendre, est-ce pour vous une manière d’exercer des talents artistiques ou est-ce que cela n’a rien à voir avec l’art ?

Pour moi entreprendre a tout à voir avec l’art !

Il faut être rêveur, imaginatif, débrouillard, bidouilleur, multi-facettes et surtout être très souple et s’adapter.

Merci Céline pour votre enthousiasme et la fraicheur fantastique de vos idées!

Pour contacter Céline Domino :

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement