Catherine Beugnot, dirigeante de LNC Secrétariat
Bonjour Catherine,

Vous être télé secrétaire et dirigeante d’une entreprise de secrétariat à distance située dans le Puy de Dôme.

- Pourriez-vous vous présenter, ainsi que votre entreprise ?

Je m’appelle Catherine Beugnot, tout juste 30 ans. J’habite au coeur du Puy de Dôme, et je viens de lancer mon entreprise de télésecrétariat.

- Comment vous est venue l’idée ? Qu’est-ce qui vous a motivé à lancer ce projet ?

L’idée me trottait dans la tête depuis un petit moment déjà, mais étant salariée à temps plein, je n’avais pas spécialement le temps de me “jeter” à fond dans mon projet.

Mais l’envie a pris le dessus, et j’ai mis les démarches en route, doucement mais sûrement !

- Créer et gérer une entreprise, ce n’est pas si simple. Quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui se lance dans la création d’une entreprise ?

Le conseil premier que je donnerais, c’est d’étudier son projet à fond, faire des études de marché, ne pas se lancer “comme ça”, en espérant que le résultat sera bon.

Créer une entreprise demande du temps, beaucoup de temps, de la minutie, un certain budget de mise en place, et beaucoup de patience.

- Se lancer, oui ! Bien mais on a une vie à côté… avez-vous dû faire des sacrifices pour vous lancer ? En faites-vous toujours actuellement ?

Etant maman de 2 jeunes enfants, la question s’est rapidement posée. Devais-je tout sacrifier pour mon entreprise ? Devais-je au contraire délaisser mon projet pour m’occuper des enfants ?

Et bien finalement tout s’est mis en place naturellement, les enfants ont vite compris que je devais avoir mes “moments travail”, et l’avantage du télésecrétariat est bien sûr la liberté des horaires, donc rien ne m’empêche de continuer à travailler lorsque les enfants sont couchés.

Je suis en plein démarrage, mais je n’hésiterai pas à sacrifier des vacances ou des week end, pour mes clients, afin d’assurer la pérennité de mon entreprise.

- Concrètement, qu’est-ce que l’entreprise vous a apporté de bien à vous, à titre personnel ?

Avant tout une grande motivation, car de notre travail dépend le CA mensuel. Il faut donc être en recherche permanente, toujours sur le qui-vive. La diversité des missions et des tâches confiées est aussi très agréable.

Le fait de travailler de chez soi est un atout non négligeable, qui permet de jongler entre le travail et la vie quotidienne. C’est pour moi surtout une manière plus “zen” de travailler, puisqu’on évite les contraintes du transport, du temps de trajet, et le stress associé à tout ça.

 - Que recherchez-vous pour votre entreprise à ce jour ?

Je cherche bien sûr à la faire démarrer correctement et continuer sereinement, je vise le très long terme !!!

- Je vais terminer par une question originale : entreprendre, est-ce pour vous une manière d’exercer des talents artistiques ou est-ce que cela n’a rien à voir avec l’art ?

Entreprendre veut dire mettre en oeuvre pas mal de choses, la communication, le calcul, le relationnel. Il y a le savoir, le savoir-faire, et le faire-savoir !! Et réussir à jongler avec tout ça, c’est de l’art, oui !

Merci Catherine pour l’entretien.

Pour contacter Catherine Beugnot :

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement