Bonjour Carole,

Vous êtes dirigeante et avez créé une entreprise pour exercer votre profession d’écrivain public.

Écrivain public

- Pourriez-vous vous présenter, ainsi que votre entreprise ?

Je m’appelle Carole RONGIER, j’ai 28 ans et je suis écrivain public. Je suis la créatrice et dirigeante de MOT A MAUX.

Professionnelle et passionnée par la langue, je propose aux particuliers, professionnels et administrations mes compétences pour tous leurs écrits (de type personnel, professionnel et administratif), impression, conseil en image (de la création au produit fini d’assortiment coordonnés publicitaires : cartes de visite, papier à en-tête, carte de correspondance, facture, devis, pancarte, flyers…), retouche photographique.

- Comment vous est venue l’idée ? Qu’est-ce qui vous a motivé à lancer ce projet ?

2229147846_0e8bd24eb5_m.jpgPour tout vous dire ce n’est pas moi qui ai eu l’idée de me lancer mais plutôt mes amis et connaissances qui, à force d’avoir recours à mes compétences, m’ont incités à me lancer.

En effet, à chaque fois qu’ils avaient des besoins en écrit, administratif, impression, création d’outils de publicité, correction… ils me sollicitaient de plus en plus souvent et pour des volumes de plus en plus importants…

Voilà donc, j’ai quitté mon emploi de secrétaire de direction pour créer mon entreprise.

- Créer et gérer une entreprise, ce n’est pas si simple. Quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui se lance dans la création d’une entreprise ?

Un conseil ? Je donnerai plusieurs conseils si cela vous convient…

  • Il est impératif de bien réfléchir, d’être sûr de soi (bien cibler son projet).
  • Faire une étude de marché afin de connaître l’état et les besoins du secteur visé.
  • Bien se renseigner sur le statut le plus approprié à la future entreprise.
  • Chercher des financements (il existe des aides au lancement).
  • Bien s’entourer au niveau comptable.
  • Et surtout ne jamais baisser les bras car si vous baissez les bras, qui voudra faire appel à vous ? …

- Se lancer, oui ! Bien mais on a une vie à côté… avez-vous dû faire des sacrifices pour vous lancer ? En faites-vous toujours actuellement ?

J’ai la chance d’exercer mon métier à domicile… je dirai donc plutôt que j’ai arrêté de faire des sacrifices familiaux en me lançant…

Bien sûr au niveau financier il faut avoir les nerfs solides car pas de clients = pas de salaire !!!

- Concrètement, qu’est-ce que l’entreprise vous a apporté de bien à vous, à titre personnel ?

Je me savais compétente mais aujourd’hui j’ai confiance en moi et en ce que j’apporte à autrui.

Mes compétences sont valorisées par les regards de mes clients.

J’ai notamment toujours la vision de ce client qui n’en revenait pas lorsque je lui ai montré les produits commandés (tous ses outils de communication et documents administratifs assortis) et la facture. On aurait dit un enfant dans l’atelier du Père Noël ! Son sourire et son regard restent gravés en moi et me mettent du baume au coeur les jours difficiles !!!

- Que recherchez-vous pour votre entreprise à ce jour ?

J’espère que ma société saura se développer (au niveau chiffre d’affaire) tout en gardant la qualité de ses prestations.

- Je vais terminer par une question originale : entreprendre, est-ce pour vous une manière d’exercer des talents artistiques ou est-ce que cela n’a rien à voir avec l’art ?

Entreprendre, pour moi tout particulièrement, est l’expression de tous mes talents artistiques.

En effet, mon secteur d’activité se rapporte à l’art sans nul doute.

Et de manière plus générale, entreprendre c’est exprimer ses talents artistiques de par le fait qu’entreprendre c’est regarder ensemble dans la même direction, c’est se renouveler sans cesse, proposer de nouvelles choses, apporter un éclairage particulier…

Merci Carole pour votre enthousiasme.

Pour contacter Carole Rongier :

Crédit photo : Merci à jl62

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement