Bonjour Carole,

vous avez lancé votre société de vente en lingerie: Diablotyn-lingerie,

Pourriez-vous vous présenter, ainsi que votre entreprise ?

Tout d’abord, merci de m’accorder cette interview Gautier.

Je m’appelle Carole Denisart, j’ai 37 ans; je me qualifierais de “femme multi-casquettes à tendance hyperactive”, je suis incapable de tenir en place !

Je me divise entre mon rôle de maman et de dirigeante d’entreprise, et de temps en temps Présidente du Club Entreprendre-Femme-Touraine, un club d’entraide que je viens de créer pour les femmes entrepreneures d’Indre et Loire et de la région Centre.

diablotyn-ligerieJ’ai créé mon entreprise Diablotyn’lingerie le 23 février dernier, une entreprise de lingerie en vente à domicile, en comité d’entreprise et à distance sur mon site internet.

Le concept étant de vendre des produits de qualité à des tarifs  accessibles à tous, pour que les petits budgets puissent aussi se faire plaisir!

J’ai donc mis en place tout un panel d’avantages clients dont le service “cabine d’essayage” qui permet de faire son shopping en ayant la liberté d’essayer des modèles avant de les acheter.

Comment vous est venue l’idée ? Qu’est-ce qui vous a motivé à lancer ce projet ?

L’idée a commencé à germer il y a environ 12 ans, à la suite d’une mauvaise expérience professionnelle lorsque j’étais VDI en lingerie pour une société très connue: l’animateur qui m’avait recrutée ne m’avait apporté aucun accompagnement et j’avais dû abandonner, n’arrivant pas à percer dans cette activité …. A partir de ce jour, je me suis promis que je créerais mon entreprise de vdi lingerie, je ne m’avoue jamais vaincue, j’ai un caractère revanchard!!

Mais cette idée a commencé à vraiment m’occuper l’esprit depuis début 2009, de là j’ai repris du service comme VDI en lingerie afin de me former  dans le but de préparer la création de mon entreprise

Créer et gérer une entreprise, ce n’est pas si simple. Quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui se lance dans la création d’une entreprise ?

Je ne suis pas sûre d’être bien placée pour donner des conseils en la matière étant donné que je débute mais si je peux me permettre, je dirais avant toute chose de croire en soi et en son projet, ne jamais baisser les bras! garder en tête que ce que l’on sème, on finit toujours par le récolter! Rester positif et garder le sourire, les bonnes ondes ça attire des choses positives !!!

Se lancer, oui ! Mais on a une vie à côté… avez-vous dû faire des sacrifices pour vous lancer ? En faites-vous toujours actuellement ?

Il est évident que devenir chef d’entreprise demande des sacrifices, surtout au départ quand on se lance; pour ma part j’ai beaucoup moins participé à la vie de la maison ces derniers mois, mais heureusement, j’ai un mari qui me soutient et prend le relai notamment pour les devoirs des enfants et les corvées domestiques; je pense qu’avoir le soutien de son entourage c’est primordial mais ce que j’ai semé commence à porter ses fruits, nous allons pouvoir nous accorder plus de moments en famille et en amoureux pour rattraper le temps perdu et décompresser.

Concrètement, qu’est-ce que l’entreprise vous a apporté de bien à vous, à titre personnel ?

Je ne me suis jamais sentie aussi vivante et libre.

Que recherchez-vous pour votre entreprise à ce jour ?

Des partenaires  pour m’aider à faire connaitre mon entreprise et mes produits:  C.E et commerçants pour expos vente, journalistes pour articles dans la presse papier …

Je vais terminer par une question originale : entreprendre, est-ce pour vous une manière d’exercer des talents artistiques ou est-ce que cela n’a rien à voir avec l’art ?

Oui c’est l’art de me sentir enfin moi-même !! Et quel art, il vaut tout l’or du monde !!!

Merci Carole!

Si vous souhaitez voir le profil de Carole Denisart, gérante de la société diablotyn-lingerie, cliquez ici

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement