Trouver des clients quand on est auto-entrepreneur via FindEurTarik ­Boutoustous est le fondateur de Find’Eur (www.findeur.fr), un site qui met en relation les clients (particuliers, entreprises) et les auto-entrepreneurs.

Gratuit et ouvert à tous les secteurs d’activités (BTP, communication,  services aux entreprises, informatique, internet commerce….), il permet à chacun de trouver un prestataire auto-entrepreneur à proximité de chez lui en quelques clics.

Find’Eur vient également d’être sélectionné pour figurer dans la Boutique des Entrepreneurs !

Découvrez l’interview de Tarik pour en savoir plus sur Find’Eur, sa philosophie mais aussi sur sa propre expérience en tant qu’entrepreneur.

Pourriez-vous vous présenter en quelques mots ?

J’ai 28 ans et, après avoir obtenu un Master II en entrepreneuriat à Paris Dauphine durant lequel j’ai été actif au niveau associatif, j’ai trouvé un emploi dans un cabinet de conseils.

Cela fait 2 ans que je suis salarié, et cette expérience est très enrichissante professionnellement.

Cela m’a aussi permis de mettre de l’argent de côté et de préparer le lancement de Find’Eur : l‘idée du site est née il y a 3 ans et je travaille avec intensité sur ce projet depuis environ un an.

Pourquoi avoir créé Find’Eur ? Qu’est-ce qui vous a motivé dans ce projet  ?

Issu d’une famille d’entrepreneurs, je ne peux qu’être sensible à la difficulté qu’il y a à lancer sa boîte et surtout au sentiment de solitude, particulièrement marqué chez les entrepreneurs individuels et les auto-entrepreneurs.

Cette solitude n’a rien à voir avec le fait d’être bien entouré ou non par ses proches : lorsque vous avez du mal à trouver des clients, que vous ne savez pas vers qui vous tourner pour obtenir de l’aide, vous vous sentez forcément isolé. Et c’est encore pire quand vous n’avez absolument aucun carnet d’adresses ou aucun contact !

C’est en partant de ce constat que j’ai eu envie de créer un site qui se charge de trouver des clients aux auto-entrepreneurs : Find’Eur.

Pourquoi s’adresser spécifiquement aux auto-entrepreneurs ?

En plus du sentiment de solitude évoqué précédemment, les auto-entrepreneurs  souffrent d’un déficit d’image auprès des Français : ils doivent sans cesse se justifier sur leur professionnalisme et sur leur crédibilité.

Find’Eur ambitionne de tordre le cou à ces idées reçues : avec ce nouvel outil, les particuliers et les entreprises vont se réconcilier avec les auto-entrepreneurs. Le but est de leur donner le réflexe de faire appel à un auto-entrepreneur pour tous les besoins du quotidien.

Prenons par exemple le cas des particuliers : pourquoi faire appel à des grandes entreprises plutôt qu’à un auto-entrepreneur qui va résider juste à côté de chez eux ? Il suffit de faire une recherche rapide sur Find’Eur pour trouver en quelques clics un professionnel accessible et à l’écoute qui pourra répondre à leurs demandes. Y compris pour des petites tâches qui n’intéressent pas les grosses structures !

L’idée est de créer un outil de référence qui allie l’universalité et la proximité. C’est aussi pour cela que j’ai voulu créer un outil gratuit. Find’Eur est un “freemium” : le service d’intermédiation, de base, est gratuit et il le restera même si par la suite des options payantes pourront être rajoutées.

 Quelle ont été les difficultés que vous avez pu rencontrer pour lancer Find’Eur ?

Comme beaucoup d’entrepreneurs, j’ai été confronté à des personnes qui auraient pu, volontairement ou non, me décourager de lancer mon activité. La création d’entreprise, aujourd’hui encore, continue de faire peur et elle est perçue comme étant très risquée.

Mais je n’ai pas envie de me laisser atteindre par la morosité ou la négativité des autres !

Cela m’a servi de leçon : de nature optimiste, j’ai choisi de m’entourer de personnes qui ont aussi cette philosophie et cette “positive attitude”. C’est vraiment important pour garder la motivation au quotidien.

­Par rapport à mon entreprise proprement dite, l’autre difficulté est plutôt liée à la communication, dans la mesure où je vise des entrepreneurs qui exercent dans de multiples secteurs d’activité.

Quelles ont été les réactions face à ce concept original ?

Globalement, l’idée de Find’Eur génère de l’enthousiasme. Les gens ont été réceptifs à cette démarche et ils s’intéressent au projet. Les réactions de l’incubateur qui nous héberge, des investisseurs potentiels et des auto-entrepreneurs qui s’inscrivent, sont très positives.

La construction du site et les retours sur la campagne réalisée sur Facebook ont été beaucoup plus rapides que prévus. Je pense d’ailleurs pouvoir vivre de mon entreprise à moyen terme.

La prochaine étape : une levée de fonds cette année pour continuer à développer le site et rajouter de nouvelles fonctionnalités. J’ai déjà des contacts mais je suis également ouvert à d’autres discussions.

Quel conseil pourriez-vous donner à un auto-entrepreneurs ?

D’une façon générale, je conseille à tous les entrepreneurs de foncer ! Allez-y, rien n’est impossible !

Pour les auto-entrepreneurs, j’ai envie de leur dire qu’il faut qu’ils arrêtent de se dénigrer, le plus souvent à tort. Reprenez confiance en vous et agissez concrètement pour prouver que vous n’êtes pas des entrepreneurs débutants. Arrêtez de vous sous-estimer et ne vous laissez pas impressionner !

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement