Bonjour Arnaud,

Vous avez décidé d’effectuer une reconversion professionnelle pour vous lancer dans le secteur du BTP en auto-entreprise.

Pourriez-vous vous présenter, ainsi que votre entreprise ?

Je m’appelle Arnaud BROYARD, j’ai 33ans et je suis dans la région Loiret limite Essonne.

Je suis à la tête de l’auto-entreprise d’électricité générale ActivElec. Je suis spécialisé dans l’installation d’équipements électriques.

Comment vous est venue l’idée ? Qu’est-ce qui vous a motivé à lancer ce projet ?

L’idée,  je l’avais depuis la fin de mes études. J’ai choisi une autre orientation professionnelle en pensant pouvoir rendre service à mon pays et surtout à ses citoyens.
Mais je me suis rendu compte de plusieurs anomalies dans le métier que j’avais choisi, et les résultats finaux ne correspondaient pas à mes attentes et à ma vision.

Un grave accident m’a ouvert les yeux sur la façon dont on est remercié pour avoir servi. J’avais pourtant tout mis en œuvre pour retrouver une capacité physique qui m’avait été prédite comme médiocre. Je n’était pas censé remarcher correctement et encore moins courir. Seul, sans aide de la part de cette profession, plus à vous appuyer sur la tête pour vous noyer, j’ai réussi à reprendre le dessus et à retrouver mon moral de battant et une capacité physique totale. Les médecins spécialistes m’ont clairement dit que j’étais un miraculé de la route et un miracle de la chirurgie.

Voilà ce qui m’a donné la volonté, après 13 ans de service effectué, de faire une reconversion et de monter mon auto-entreprise.

Quand on n’est pas content de ce que l’on fait, ou que cela ne s’accorde pas avec vos convictions, il faut savoir tout remettre en question. Le plus dur est de franchir le cap et de repartir à zéro. Voilà c’est fait.

Créer et gérer une entreprise, ce n’est pas si simple. Quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui se lance dans la création d’une entreprise ?

Il ne faut pas partir sur un coup de tête.

Se poser les questions :

  • « Quel est le but recherché en créant cet entreprise »
  • « Est ce que je peux légalement et administrativement monter cette entreprise »
  • « Quelles sont les personnes que je vais atteindre »
  • « Comment je vais les atteindre »
  • « Quels sont les risques en cas d’échec »

Il faut bien se renseigner auprès de la chambre des métiers et prendre son temps pour tout mettre en œuvre. Car c’est surtout avec le temps et la patience que vous saurez si vous avez vraiment la volonté de vouloir vous lancer.

Une entreprise est un lourd engagement qui peut avoir de graves conséquences en cas d’échec. Il faut être sûr de son projet et surtout être sûr de soi.

Créer une entreprise pour devenir électricien

Se lancer, oui ! Mais on a une vie à côté… avez-vous dû faire des sacrifices pour vous lancer ? En faites-vous toujours actuellement ?

Bien sûr, on a une vie à côté. Si vous n’en avez pas,  c’est qu’il y a un problème avec votre gestion d’entreprise. Ou alors que vous sacrifiez votre vie personnelle pour votre vie professionnelle. Et si vous faites ça c’est peut être parce que l’échec se trouve dans votre vie personnelle ou alors que vous appliquez l’adage bien connu  « plus on en a plus on en veut ».   Il ne faut pas oublier que l’on n’est que de passage alors il faut profiter de ses proches et de la vie au maximum.

J’ai du sacrifier ma moto pour pouvoir financer une partie de mon auto-entreprise et me faire une marge de sécurité en cas de difficulté. Car le risque zéro n’existe pas. Après je ne pense pas qu’il faut voir ça comme un sacrifice car pour moi, quand on est sûr de son choix et que l’on a bien étudié son projet, on ne fait pas de sacrifice mais de l’investissement.

En fait,  je ne pense pas avoir fait de sacrifices, mais plutôt que mon ancien travail m’a sacrifié lol.

Pour répondre à votre question de façon plus claire : on ne fait pas de sacrifices,  on s’investit.

Concrètement, qu’est-ce que l’entreprise vous a apporté de bien à vous, à titre personnel ?

  • La joie,
  • la bonne humeur,
  • le moral,
  • la disponibilité,
  • LA LIBERTE DE DECISION

Que recherchez-vous pour votre entreprise à ce jour ?

Plus de clients pour qu’elle devienne mon activité principale, qu’elle passe du statut auto-entrepreneur à société.

Je vais terminer par une question originale : entreprendre, est-ce pour vous une manière d’exercer des talents artistiques ou est-ce que cela n’a rien à voir avec l’art ?

On peut tous entreprendre quelque chose, maintenant à savoir si tout le monde fait les bons choix je ne pense pas.

Si je devais associer le mot entreprendre à la définition que j’ai de l’artistique,  je pense que oui on peut dire que c’est un art. Il y a des artistes qui nous sortent de sacrées « bouses » mais pas aux yeux de tout le monde. Il y a des personnes qui ouvrent des entreprises peu probables et portant elles fonctionnent.

Merci Arnaud !

Pour contacter Arnaud, vous pouvez :

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement