Alexandre Pellet,

Vous avez créé en 2007 une entreprise qui propose des services de cartographie sur Internet, basés sur l’outil Google Maps.

- Pourriez-vous vous présenter aux lecteurs en quelques phrases, ainsi que votre entreprise ?

Photo d’Alexandre PelletJe me présente : Alexandre PELLET, 33 ans, marié, 2 enfants. Je suis titulaire d’un DUT d’informatique.

J’ai créé Dynamik Informatik l’année dernière afin d’effectuer de la prestation de services notamment autour de l’API Google Maps, car les possibilités offertes sont nombreuses et le marché porteur. Google Maps permet entre autres, de s’affranchir de l’achat des fonds plans (les cartes) très coûteux et ainsi de rendre la cartographie accessible au plus grand nombre.

Les prestations proposées vont des plus simples aux plus complètes :

  • La création de plans d’accès afin de localiser des centres d’intérêts,
  • La création de cartes d’implantation qui permettent de visualiser par exemple tous les points de ventes d’une société.
  • L’intégration de cartographie couplée à un moteur de recherche pour localiser les résultat sur une carte.

- Avant de monter Dynamik Informatik vous étiez pendant 7 ans analyste programmeur dans une société de géomatique (représentation, analyse et intégration de données géographiques). Qu’est-ce qui vous a décidé à monter votre prope entreprise ?

En fait, rien ne me prédisposait à être chef d’entreprise. Au départ de cette aventure, il y a mon épouse et une opportunité d’évolution au sein de sa société, ce qui nous a conduit à Nancy. Plusieurs choix s’offraient à moi : du télétravail pour mon ancien employeur, la recherche d’un nouvel emploi et devenir mon propre patron.

J’ai donc décidé de me lancer avec en toile de fond, une vague idée de mes activités futures.

-Vos prestations permettent de situer sur une carte n’importe quelle entreprise avec un plan d’accès que l’on peut inclure dans son site Web. Cela vous fait un énorme marché. A qui vous adressez-vous principalement ? Aux sociétés qui créent des sites Web ou aux clients finaux ?

Aux deux. En effet, le service peut globalement être proposé à la fois aux web-agency qui à leur tour peuvent le proposer à leur prospects, ce qui a pour conséquences d’augmenter leur niveau de services. Il peut également s’adresser aux propriétaires de sites déjà en ligne même si avec eux, la démarche est plus compliquée.

Mais il est vrai que l’idéal serait que les sociétés de création de sites Web le proposent à leurs clients, car elles deviendraient de véritables prescriptrices et auraient un meilleur impact que toutes les actions commerciales que je pourrais entreprendre.

- Le marché est potentiellement énorme comme on le disait précédemment. Il me semble nécessaire de promouvoir l’intérêt des cartes auprès des clients finaux pour en quelque sorte “créer le marché”. Exercez-vous un travail d’évangélisation auprès de vos clients potentiels ? De quelle manière ?

Effectivement, le marché potentiel est énorme car quiconque reçoit du public et possède un site Web, est susceptible d’intégrer un plan d’accès, pour faciliter la vie de ses visiteurs.

Le meilleur moyen de susciter l’intérêt dans le domaine de la cartographie est l’exemple. Mes sept années d’expérience m’ont appris que pour vendre, il faut pouvoir montrer au prospect un exemple qui le touche de très près pour qu’il puisse se rendre compte de ce qu’il représente.

C’est pourquoi, mon site Web regorge d’exemples qui peuvent s’adapter à tous les visiteurs.

- Dans quelle stratégie de communication s’inscrit votre site Web Dynamik Informatik ? Est-ce un moyen de prospection à part entière ou vous aide t-il dans la conversion de prospects obtenus d’une autre manière ?

La première vocation du site de Dynamik Informatik était d’être la vitrine de mes activités, afin que les visiteurs sachent de quoi il retourne. Cependant, il n’est jamais arrivé qu’un visiteur que je n’ai pas sollicité me demande des informations ou mieux n’achète mes services,

On peut donc dire que mon site Web permet surtout aux personnes avec qui je rentre en contact d’avoir un support de réflexion. Ils peuvent revenir sur le site pour obtenir plus de détails sur un service, consulter d’autres exemples. A partir de là, ils peuvent prendre leur temps pour réfléchir et faire murir leurs projets.

Le site web de la société Dynamik InformatikCapture d’écran du site web de la société Dynamik Informatik. Le site détaille tous les services proposés par la société.

Les personnes intéressées peuvent voir une démonstration en direct de ce qu’ils peuvent faire avec les services de la société en consultant la Démonstration Easymap.

- Parlons un peu du marché du développement et de la programmation sur Internet. La qualité saute aux yeux lorsqu’on se rend sur votre site Web : développement en Ajax, code en XHTML/CSS et sauf erreur je crois reconnaître des bonnes pratiques Opquast. Pour nos lecteurs, ces standards permettent aux sites Web d’être facilement utilisables par tous. N’importe qui peut-il encore vendre du développement Web comme il y a 10 ans ou le marché est-il en train de s’assainir ?

Effectivement, vous ne vous trompez pas. J’ai mis un point d’honneur à réaliser mon site Web dans les règles de l’art, afin que ce dernier soit la vitrine de mon savoir-faire même si cela ne saute pas aux yeux de tout le monde.

Je vous remercie de vous être arrêté sur ce point technique. Pour répondre à votre question, je ne sais pas si le marché est en train de s’assainir mais de plus en plus de sites Web deviennent valides W3C, utilisent AJAX, les feuilles de style en un mot : Web 2.0.

Dans un premier temps, je pense que cela était perçu plus comme un effet de mode ou d’annonce que comme un leitmotiv.

Maintenant, la donne est changée, car de plus en plus de clients réclament cette technologie et c’est tant mieux pour tous ceux qui ont fait l’effort de les intégrer et également pour les visiteurs de ces sites qui ont gagné en confort de consultation. Les agences Web se sont adaptées.

Il est donc très difficile, je pense, de travailler comme il y a 10 ans en arrière même si cela se fait encore. J’ai réalisé voici peu de temps la partie cartographique d’un site Web en cours de développement. Ce dernier était codé à l’ancienne avec des tableaux pour la mise en forme et sans feuille de style. Pour l’anecdote, le chef de projet ne connaissait pas le terme : AJAX.

- Quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui se lance dans la création d’une entreprise ?

Je pense que pour créer sa boite, il faut avant tout une bonne motivation, des objectifs à atteindre (et à tenir) et le soutien de ses proches. A partir de là, tout est possible.

Le meilleur des conseils serait de dire : Foncez !!

- Que recherchez-vous principalement pour développer votre entreprise à ce jour ?

Des clients…
En fait, il me faut une démarche commerciale qui soit efficace et adaptée à chaque type de prospects. Cela est vraiment difficile à mettre en place car je suis avant tout un technicien.

Je pense que mon enthousiasme et la qualité des services que je propose sont les atouts qui me permettront de convaincre mes prospects. La clef de la réussite passe également par l’ajout de services nouveaux au catalogue de Dynamik Informatik.

A ce titre, nous allons bientôt pouvoir fournir des plans interactifs à destination principalement des offices de tourisme et des mairies, toujours basés sur Google Maps.

Je vais terminer par une question originale : entreprendre, est-ce pour vous une manière d’exercer des talents artistiques ou est-ce que cela n’a rien à voir avec l’art ?

A première vue, je dirais non, pourtant, en y réfléchissant un peu, il est vrai qu’entreprendre n’est pas quelque chose de linéaire et de commun à tout le monde. Chacun trace sa voie et il faut une bonne dose d’originalité, d’ingéniosité et peut-être même d’art pour sortir de l’anonymat et se faire connaitre au plus grand nombre.
Merci Alexandre et bonne continuation à vous.

Merci à vous.

Pour contacter Alexandre PELLET :

Consultez le profil Viadéo d’Alexandre PELLET.
Le détail des services proposés par Dynamik Informatik : cliquez-ici.

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement