Bonjour Agnès, Vous accompagnez les entreprises dans l’élaboration de leur stratégie marketing en ligne.

Pourriez-vous vous présenter, ainsi que votre entreprise ?

Je suis professionnelle du marketing et de la communication, avec plus de 15 ans d’expérience du web et une spécialisation en e-commerce.

Dès 1998, j’ai effectué une formation à l’Internet, puis j’ai intégré une agence de communication, spécialisée dans le tourisme, où j’ai créé une cellule Internet. Avec deux infographistes, nous avons proposé la création de sites web dynamiques avec réservation des séjours en ligne aux clients de l’agence.

Forte de cette première expérience Internet, j’ai créé ensuite chez un éditeur et organisateur de conférences High Tech, le site Web de la société, avec la mise en ligne de contenus éditoriaux, la vente d’abonnements aux magazines et l’inscription aux conférences en ligne.

interview-agnes-tessier.jpgC’est tout naturellement que je suis devenue ensuite spécialiste e-commerce.

J’ai accompagné Nexway, leader de la distribution digitale de contenus (logiciels et jeux vidéo), et acteur majeur de l’e-commerce international, du stade de start-up au stade de PME au rayonnement mondial, en développant sa notoriété via tous les leviers, y compris les réseaux sociaux, blogs et forums, et en animant l’agence e-marketing intégrée.

J’ai ainsi défini et soutenu la stratégie online de marques telles que Kaspersky, BitDefender, etc. en créant notamment les e-stores de ces marques avec une attention particulière sur les meilleures best practices e-commerce et dispositifs e-marketing.

J’ai été amenée plus récemment à concevoir un programme de Cash Back pour Franfinance (Groupe Société Générale), à concevoir et à développer les sites en marque blanche de ce programme pour des clubs affinitaires.

Aujourd’hui, dans le cadre de Diginnove, l’agence conseil E-commerce que j’ai créée fin 2011, j’offre des services de conseil sur la mise en place de stratégies digitales globales, marketing et de social shopping, sur le web, le mobile, les réseaux sociaux, avec une approche multicanal de cohérence on/offl line et résolument innovante, faisant appel aux dernières technologies et concepts e-commerce.

Diginnove accompagne les entreprises, marchands et acteurs de l’e-commerce dans leur stratégie d’acquisition et de fidélisation online, en adaptant et en tirant parti de tous les leviers d’une stratégie marketing digitale (E-reputation, Brand Content, Social CRM, Relation client, Plateformes conversationnelles, Cash Back, Deals, Programmes de fidélisation, Ergonomie e-commerce, Search, Display, Affiliation, E-reputation, Marketing Mobile, F-commerce, Gamification, SoLoMo…).

Comment vous est venue l’idée ? Qu’est-ce qui vous a motivé à lancer ce projet ?

Diginnove est le fruit de plus de 15 ans d’expérience et d’expertise du e-commerce et de la prise en compte du besoin d’un accompagnement stratégique global faisant appel à plusieurs spécialités métiers du marketing digital.

Aujourd’hui, les technologies évoluent trop rapidement pour internaliser l’ensemble des expertises métier, et j’ai naturellement choisi de m’appuyer sur les leaders de chacun de ces métiers du digital (Cash Back, Plateformes conversationnelles, Mobile).

Ainsi, mon agence intervient en amont des projets, depuis la détection des opportunités, l’analyse des besoins et l’élaboration de recommandations stratégiques, puis elle coordonne la mise en œuvre des projets avec ses partenaires dont elle a fait la promotion des solutions les mieux adaptées aux problématiques des clients.

Je veux apporter un recul et une vision globale qui permettent de mieux répondre aux besoins des clients en les aidant à identifier les leviers de croissance adéquats pour atteindre leurs objectifs, innover et devenir précurseurs sur leur marché. Diginnove a l’expérience du travail avec de grandes marques, de grands noms de l’e-commerce et de la distribution (3Suisses, La Redoute, Kaspersky, Clarins, Louis Vuitton, Système U, Auchan, etc.), et est soutenue par des partenaires prestigieux (EbuyClub, notamment).

Créer et gérer une entreprise, ce n’est pas si simple. Quel conseil donneriez-vous à  quelqu’un qui se lance dans la création d’une entreprise ?

Il faut être expert de son domaine, animé de passion pour son métier, optimiste et enthousiaste, sans jamais se départir d’une détermination à toute épreuve. Et surtout : savoir anticiper et être réactif à son marché.

entrprise-et-marketing.jpg

Se lancer, oui ! Mais on a une vie à  côté… avez-vous dû faire des sacrifices pour vous lancer ? En faites-vous toujours actuellement ?

Disons … j’ai la chance pour cela d’avoir divorcé avant d’entreprendre, et mes enfants ont été confiés leur père …

Je suis donc entièrement disponible pour mon projet, je peux y consacrer le temps que je veux, avec aussi le temps pour mes loisirs et mes autres passions.

Concrètement, qu’est-ce que l’entreprise vous a apporté de bien à vous, à titre personnel ?

C’est une remise en question de tous les jours, un challenge difficile mais stimulant.

J’ai goûté à la liberté, à l’autonomie avec un grand A, et ça, c’est la clé du bonheur, l’opportunité de se développer pleinement, de réaliser ses rêves, de mesurer ses capacités, de mieux se connaître, de se perfectionner, tout en ayant conscience de l’insécurité, des angoisses et des doutes qui peuvent surgir à certains moments.

Il faut oser, foncer dans le tas, ne pas avoir peur. Et oublier les nombreux échecs.

Que recherchez-vous pour votre entreprise à  ce jour ?

Diginnove est un acteur du marché qui a sa place et qui peut se développer très rapidement, en raison de la technologie et des usages, notamment le mobile et la tablette. Les entreprises ont besoin de consultants pour les accompagner sur ces nouveaux outils et pour en connaître les véritables enjeux.

Pour acheter une robe sur le web ou le mobile, il faut pouvoir d’abord en avoir envie, la trouver jolie et de qualité. Pour cela, le site doit offrir une ergonomie, un merchandising, un moteur de recherche, un graphisme de qualité et des best practices e-commerce, pour simplifier l’acte d’achat. Par exemple, vous pouvez essayer la robe virtuellement avant de l’acheter sur le site web ou mobile.

Je vais terminer par une question originale : entreprendre, est-ce pour vous une manière d’exercer des talents artistiques ou est-ce que cela n’a rien voir avec l’art ?

Ce n’est pas si incongru ni si incompatible. L’art, c’est créer, avec une inspiration spirituelle, émotionnelle, un élan de l’âme, qui se canalise dans la technique et prend forme pour notre bonheur grâce la mise en œuvre laborieuse et le lourd travail de la réalisation de l’œuvre, qui révèlent le talent de l’artiste.

En création d’entreprise, on suit peu près le même schéma : l’émotion et l’envie, le désir de laisser sa trace, d’apporter sa contribution, de faire avancer la société, avec tout le travail reposant non seulement sur l’expertise et la technique, mais aussi sur l’énergie qu’on y met pour voir son idée et son inspiration se réaliser. A contrario, la création d’entreprise n’est pas une fin en soi et sert toujours un objectif concret de service utile.

La recherche de l’esthétisme, de la beauté, de la perfection horlogère, de l’amélioration constante dans l’entreprise se retrouvent un autre niveau, plus fonctionnel, opérationnel, qui fondent l’éthique professionnelle, la rigueur et le zéro défaut fournir le service ou le produit.

A mon sens, c’est ça, l’art d’entreprendre, ou de le faire avec art.

Merci Agnès !

Pour contacter Agnès, vous pouvez :

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement