Création entreprise | Auto-Entrepreneur | Entrepreneuriat | Conseils entrepreneurs et conseils créateurs entreprise

Forum Entreprise & Entrepreneur : Forum entrepreneur & forum création d'entreprise

Le forum de référence des Entrepreneurs et Auto-Entrepreneurs pour discuter, échanger, apprendre et partager ses meilleurs conseils !

Créateurs d'entreprise, entrepreneurs, passionnés d'entrepreneuriat,

Participez maintenant au forum Entreprise & Entrepreneurs !

Inscrivez-vous gratuitement, présentez-vous et participez aux discussions !

Ce qui vous attend sur le forum Entreprise & forum Entrepreneur :


» Cliquez-ici pour vous inscrire ».

Forum Entreprise & Entrepreneur : Forum entrepreneur, forum création d'entreprise, forum auto-entrepreneur » Vie du site, interviews et idées d'articles » Webmarketing et webdesign : 5 astuces pour vendre plus grâce aux couleurs

Webmarketing et webdesign : 5 astuces pour vendre plus grâce aux couleurs

  1. Gautier Girard
    Webmarketing et webdesign : 5 astuces pour vendre plus grâce aux couleurs

    Fondateur du forum
    Cholet (49, France)
    Messages: 13,941


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour!

    Je viens de poster un nouvel article :

    Vous avez choisi les couleurs qui composent votre site web et les éléments de votre communication au "feeling" ? Dommage ! Car cela contribue à vous faire rater des ventes...

    Webmarketing et webdesign : 5 astuces pour vendre plus grâce aux couleurs

    Vous en pensez quoi ?

    A vous lire pour vos commentaires,

    Gautier Girard
    - Rédacteur en chef de Gautier-Girard.com
    - Dirigeant de la société Edissio
    Posté il y a 7 années #
  2. Gilles
    Webmarketing et webdesign : 5 astuces pour vendre plus grâce aux couleurs

    Membre coutumier
    Vitrolles (13, France)
    Messages: 21


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    (...) ne vous fiez pas uniquement à vos goûts ou à ceux de votre entourage.Ce sont vos clients et vos prospects qui doivent avoir le dernier mot.

    Effectivement, les tests sont nécessaires pour affiner l'impact de son site internet et ainsi augmenter son taux de transformation.

    D'ailleurs, passer son bouton call-to-action en rouge n'est pas une règle universelle. Selon votre domaine d'activité, le design de votre site ou la clientèle que vous visez, une autre couleur fonctionnera peut-être mieux que le rouge.

    Posté il y a 7 années #
  3. Mangue Creative
    Webmarketing et webdesign : 5 astuces pour vendre plus grâce aux couleurs

    Membre passionné
    Domont (95, France)
    Messages: 265


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Article intéressant sur les choix de couleurs dans un design, j'en prendrais compte à l'avenir.

    Ca ouvre des perspectives de recherches intéressantes sur ce que les couleurs procurent comme sentiments/impressions sur un visiteur, j'ai perdu le mot qui définit la science qui étudie, ça peut être pas mal.

    Merci pour ce premier article, hâte de lire les autres

    Posté il y a 7 années #
  4. Manu Grafimages
    Webmarketing et webdesign : 5 astuces pour vendre plus grâce aux couleurs

    Membre sénior
    Etats-Unis
    Messages: 1,686


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,

    Je reste dubitatif sur le point 3

    3) Des liens hypertextes en bleu

    Les liens hypertextes en bleu vous semblent ringards et inesthétiques ? Vous auriez pourtant tort de vouloir à tout prix les harmoniser au design de votre site…


    Si on parle bien du bleu roi natif HTML sans CSS, ça va à l'encontre de l'homogénéité/harmonie d'un design, sauf si la charte graphique est basée sur des nuances compatibles (ce qui risque d'être un poil agressif, ce bleu roi est assez violent).
    Avez-vous des sources qui corroborent cette affirmation ?

    Posté il y a 7 années #
  5. Gautier Girard
    Webmarketing et webdesign : 5 astuces pour vendre plus grâce aux couleurs

    Fondateur du forum
    Cholet (49, France)
    Messages: 13,941


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour !

    Merci pour vos commentaires et réactions.

    Manu, à vérifier mais je pense que sur le site de Jakob Nielsen il y a de la littérature à propos du fait que les gens s'attendent à ce que les liens hypertextes soient en bleu et soient soulignés.

    A vous lire,

    Posté il y a 7 années #
  6. Nathalie
    Webmarketing et webdesign : 5 astuces pour vendre plus grâce aux couleurs

    Gentil administrateur
    Vallauris (06, France)
    Messages: 11,361


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour à tous,

    @Manu : à mon avis, il est possible de jouer sur la nuance de bleu pour éviter qu'elle soit en total désaccord avec le design du site. Mais c'est vrai que cela reste plus simple à voir pour les personnes qui ont un handicap visuel.

    Il y a des exemples intéressants et des possibilités de faire des tests sur Vischeck par exemple.

    Par rapport à l'ergonomie et à l'accessibilité :

    Par défaut, sur Internet, les liens non visités apparaissent en bleu et les liens visités, en rouge pourpre. Les internautes sont, consciemment ou inconsciemment, habitués à ces repères. Les études de Jared Spool indiquent que le respect de ces couleurs standards au niveau des liens hypertextes explique 16% de la variation d'utilisabilité d'un site internet. Ce n'est pas le facteur le plus important, mais il compte sérieusement.
    L'utilisation de couleurs non standards peut amener l'utilisateur à perdre du temps en sélectionnant involontairement deux fois un même lien, à ne pas retrouver facilement un lien intéressant sur lequel il a cliqué précédemment, voire à quitter le site prématurément en pensant erronément avoir tout visité.
    (source)

    Même analyse pour Jakob Nielsen, cité par Amélie Boucher sans son livre ergonomie web (extrait).

    Après, le tout est de faire des tests par rapport à sa cible et de se baser sur les résultats obtenus pour voir ce qui fonctionne le mieux. Comme la présentation des liens a considérablement évoluée ces dernières années, j'imagine que les résultats seront différents si les internautes sont des séniors ou de jeunes adultes, des inconditionnels du web ou des utilisateurs lambdas....

    Bonne journée,
    Nathalie

    Nouveau sur le forum ? Envie de vous faire connaître ? Remplissez votre profil
    Posté il y a 7 années #
  7. Manu Grafimages
    Webmarketing et webdesign : 5 astuces pour vendre plus grâce aux couleurs

    Membre sénior
    Etats-Unis
    Messages: 1,686


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Ok, je viens aller voir le lien (source) de Nathalie, et tout s'explique : avez-vous remarqué le bandeau tout en haut à droite "texte d'archive 2001" ?
    Alors, oui, effectivement, en 2001, l'application de style aux liens n'était pas une constante, puisque les possibilités de l'époque étaient réduites (CSS1).
    Par contre, depuis 2004 (validation des CSS2), le "styling" des liens est une habitude et est évidemment recommandé ;)

    Par contre, la façon de les présenter pour ne pas trop désarçonner l'internaute, elle, ne change pas :
    - lien au repos : souligné
    - rollover : au choix (pointillés, pas de soulignement, changement de couleur, changement de fond...)
    - active : idem
    - visited : couleur d'origine grisée et souligné (si le lien d'origine est en noir, on affiche un gris foncé, par exemple).

    Ensuite, pour les visiteurs handicapés visuellement, il y a des solutions qui permettent :
    - soit de désactiver les CSS (via le navigateur) ou d'afficher un site sans CSS (il y a des navigateurs spécialisés),
    - soit de charger des CSS spécifiques suivant le navigateur utilisé.
    L'accessibilité est un des chevaux de bataille des standards du Web depuis l'avènement de CSS2.

    Posté il y a 7 années #
  8. Nathalie
    Webmarketing et webdesign : 5 astuces pour vendre plus grâce aux couleurs

    Gentil administrateur
    Vallauris (06, France)
    Messages: 11,361


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Ok, je viens aller voir le lien (source) de Nathalie, et tout s'explique : avez-vous remarqué le bandeau tout en haut à droite "texte d'archive 2001" ?

    :-)

    D'accord, d'accord...c'était juste un exemple (quoique le livre d'Amélie Boucher date d'octobre 2011^^).

    Ceci mis à part, le débat est intéressant.

    J'ai tout les jours des contacts directs avec des gens qui ne sont pas des accros au web via l'activité de mon mari (notamment en BtoB avec des mairies, des pdg...) et je constate qu'ils ne sont pas toujours à l'aise avec le web, surtout lorsqu'il s'agit de seniors.

    Je ne conteste pas que les habitudes aient évolué (et c'est plutôt une bonne chose car c'est vrai qu'il est assez moche ce bleu^^) mais je crois quand même qu'il est bon de faire des tests en fonction de sa cible. Histoire de valider tout ça par des résultats et d'adapter l'ergonomie du site aux utilisateurs visés.

    (à titre personnel par exemple, le lien peut être d'une autre couleur, cela ne me gênera pas, à partir du moment où il est facilement identifiable. Mais j'ai vu des personnes déstabilisées parce qu'elles s'étaient habituées à faire la relation "texte en bleu = lien").

    Ensuite, pour les visiteurs handicapés visuellement, il y a des solutions qui permettent :
    - soit de désactiver les CSS (via le navigateur) ou d'afficher un site sans CSS (il y a des navigateurs spécialisés),
    - soit de charger des CSS spécifiques suivant le navigateur utilisé.
    L'accessibilité est un des chevaux de bataille des standards du Web depuis l'avènement de CSS2.

    C'est intéressant. Mais par exemple, tout le monde ne sait pas désactiver les CSS via le navigateur ou n'utilisera pas forcément de navigateur spécialisé.

    En France, il y a par exemple 8% de daltoniens. C'est un handicap visuel assez répandu, mais qui va avoir des incidences sur l'accessibilité des sites web. Ces personnes vont voir le bleu, mais le rouge ou le vert se confondent dans des teintes marrons.

    Ceux que je connais ne se considèrent pas comme handicapés, et comme ils se servent du web pour une utilisation lambda (consulter les emails, voir des vidéos, faire du shopping en ligne...), il ne leur viendra pas à l'idée de rechercher un navigateur spécifique ou d'apprendre comment désactiver les CSS.

    Est-ce qu'il y a des solutions "automatiques" ?

    Posté il y a 7 années #
  9. Manu Grafimages
    Webmarketing et webdesign : 5 astuces pour vendre plus grâce aux couleurs

    Membre sénior
    Etats-Unis
    Messages: 1,686


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Pour ce qui est des "accros" du Web, j'emploierais plutôt le terme "habitués" (on peut être un professionnel/passionné du Web sans être accro), mais je suis d'accord sur le fond, on a tendance à adopter et intégrer de nouvelles habitudes rapidement.
    En revanche, il est toujours souhaitable d'obtenir l'avis de tierces personnes lors de la conception d'un design/site, par rapport aux couleurs, à l'ergonomie, à la lisibilité, etc...
    Ce qu'on fait assez régulièrement (pour nos projets, mais aussi pour ceux des clients) et jusqu'ici, on a quand même pu constater que, tant que les liens respectent les principes que j'ai résumé plus haut, ça ne pose pas de réel problème (idem pour les boutons et la navigation : du moment que les zones à cliquer sont clairement indiquées, les visiteurs comprennent en général).

    Concernant maintenant les daltoniens, il y a en fait plusieurs formes de daltonismes et donc de perception de couleurs (https://fr.wikipedia.org/wiki/Daltonisme, voir aussi daltonisme.com). S'il est illusoire de concevoir un design en fonction de chaque forme de daltonisme, on peut par contre, travailler sur l'ergonomie plus que sur les couleurs, pour amener le visiteur à comprendre où il peut cliquer.
    Même chose concernant la taille du texte (pour les malvoyants) : on a vu l'évolution au fur et à mesure : si, en 2000-2001, on écrivait en Arial ou Verdana 10px, on est passé en 2004-2005 à 12px (ou aux tailles en em, plus adaptées à l'accessibilité), et actuellement, la moyenne varie entre 14 et 16 px suivant la police utilisée.

    Enfin :

    Est-ce qu'il y a des solutions "automatiques" ?

    A ma connaissance, non : ça impliquerait que l'ordinateur ou le site reconnaisse la personne et sa pathologie pour s'adapter.
    Par contre, si effectivement un daltonien n'aura pas le réflexe de désactiver les CSS ou de chercher un navigateur spécifique, c'est aussi parce que son affection est "légère" (je n'ai pas dit "anodine" !) par rapport aux personnes affectées d'une pathologie plus "lourde" (malvoyants de naissance, DMA, etc...) et donc plus handicapante.

    Posté il y a 7 années #

Fil RSS de ce sujet.

Ecrire une réponse

Vous devez être connecté pour poster.