Création entreprise | Auto-Entrepreneur | Entrepreneuriat | Conseils entrepreneurs et conseils créateurs entreprise

Forum Entreprise & Entrepreneur : Forum entrepreneur & forum création d'entreprise

Le forum de référence des Entrepreneurs et Auto-Entrepreneurs pour discuter, échanger, apprendre et partager ses meilleurs conseils !

Créateurs d'entreprise, entrepreneurs, passionnés d'entrepreneuriat,

Participez maintenant au forum Entreprise & Entrepreneurs !

Inscrivez-vous gratuitement, présentez-vous et participez aux discussions !

Ce qui vous attend sur le forum Entreprise & forum Entrepreneur :


» Cliquez-ici pour vous inscrire ».

Forum Entreprise & Entrepreneur : Forum entrepreneur, forum création d'entreprise, forum auto-entrepreneur » Le café des dirigeants » UNe nouvelle crise à venir?

UNe nouvelle crise à venir?

  1. Eric Buso
    UNe nouvelle crise à venir?

    Membre sénior
    Toulouse (31, France)
    Messages: 1,267


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    J'ai regardé du côté des cours de bourses après la nouvelle du FMI qui semble indiquer que 2015 sera une année de crise.

    Effectivement je reconnait la configuration, nous avons eu la même en 2007 quand les subprime ont explosé.

    Alors, comment ressentez-vous le business pour les années à venir?

    Posté il y a 5 années #
  2. Guy
    UNe nouvelle crise à venir?

    Membre passionné
    Figueres (17, France)
    Messages: 164


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    vaste réflexion...! Pourquoi changer ce qui ne gagne pas ? Plus sérieusement, la bourse est un effet pervers de la réalité économique, elle est très éloignée des entrepreneurs. 2015 et 2016 ne devraient pas connaître une réelle amélioration. A mon humble avis, la croissance devrait se situer entre 0.3 et 0.5 ce qui est insuffisant à relancer pleinement le business. Je pense qu'il ne s'agit pas d'une crise au sens généralement entendu mais plutôt d'un changement de mode de vie en phase d'accouchement sans d'ailleurs savoir si celui-ci est viable. Le business, que deviendra-t-il ? Probablement une maintenance dans la restriction des budgets des consommateurs. Il n'est pas possible de tuer le travail et, dans le même temps annoncer il faut de la croissance. Toutefois, je crois qu'il est possible pour un entrepreneur de tenir en ayant une gestion plus réactive et...en ramant davantage :)

    Posté il y a 5 années #
  3. Bernard gg871 Casarejola

    Membre sénior
    Saint-Junien (87, France)
    Messages: 1,468


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour :-)

    Je pense, et malheureusement rien ne vient me contredire, surtout au niveau économique, mais depuis 2007, la majorité des entreprises (à part celles dans le luxe, et encore... ) descend, lentement mais surement... !

    Maintenant les pays se font concurrence ouvertement, via les réseaux dit "sociaux"... et hier encore, des reportages montrant Londres qui accueillait des français...

    Or, chez eux, les anglais sont loin d'être au top... le reportage, certes peut-être... surement chauvin... montrait le contraire au niveau rentabilité des "travailleurs"...

    C'est peut-être le moment d'arrêter de croire qu'il n'y a "que" le pognon... les pépettes... le flouze... pour "revoir" et "redevenir" respectueux envers le Vivant (tiens, un dernier livre qui vient de sortir : L'animal est une personne: Pour nos soeurs et frères les bêtes )
    :-)

    Beau dimanche nuageux :-)

    Cordialement, Bernard
    Page perso face de biquette
    Posté il y a 5 années #
  4. Eric Buso
    UNe nouvelle crise à venir?

    Membre sénior
    Toulouse (31, France)
    Messages: 1,267


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    @Guy: La bourse est-elle une effet pervers de la réalité? Je ne pense pas, je dirais quel est le thermomètre de l'avenir. Vos estimation sonnent juste concernant la croissance en 2015/2016.

    @gg: Oui le capitalisme est basé sur la concurrence à outrance, ou du moins c'est ce que l'homme moderne en a fait.

    Et pour faire écho à ma question, variation de l'indice cac40 sur 10 jours: -9.8%.

    Alors courage à tous les entrepreneurs.

    Réfléchissez-bien avant de tout lâcher pour l'auto-entreprise.

    Posté il y a 5 années #
  5. Stephanie Calvin
    UNe nouvelle crise à venir?

    Membre sénior
    Blain (44, France)
    Messages: 3,685


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    C'est la crise, on va tous mourir, ça fait 40 ans que j'entends ça !

    Comment expliquez-vous que mon entreprise marche très bien ?

    Il faut arrêter de crier panique à la crise. Certaines activités/pratiques ne marchent plus, sont dépassées, d'autres prennent leur place. C'est tout !

    Posté il y a 5 années #
  6. Eric Buso
    UNe nouvelle crise à venir?

    Membre sénior
    Toulouse (31, France)
    Messages: 1,267


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Hey STéphanie pourquoi tu t'ennerves?

    Il est légitime de se demander comment ça va évoluer.

    Effectivement certains domaines sont presque morts et d'autre émergent.

    Je dis ça juste parce que la bourse est souvent en avance sur l'économie réelle.

    Et oui ça fait bien 40 ans que notre pays est en crise, avec un chômage organique.

    Tant mieux pour ton entreprise, toute nouvelle, et pour ton activité.

    Keep zen.

    Posté il y a 5 années #
  7. Bernard gg871 Casarejola

    Membre sénior
    Saint-Junien (87, France)
    Messages: 1,468


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    :-)

    Tu as "senti" le vent tournait, Eric, avec cette discussion qui vient à propos... :-)

    aujourd'hui près de -2 à -3% !!!

    Etant un peu plus jeune que Stéphanie... :-p cela fait moins longtemps que j'entends que ça va mal... :-o cependant, même si certaines entreprises marchent plus ou bien bien, c'est de la majorité que "nous" parlons... :-)

    Si nous avançons en oubliant celles et ceux qui sont dans le "fossé", nous devenons inhumains... :-o !

    Comme je le dis "bêtement", à mon p'tit niveau, je fais en sorte de faire travailler les gens qui sont près de chez moi, et non ceux qui sont loin... cependant, j'encourage celles et ceux qui sont loin, à faire de même !

    Pensons circuit court, à tous niveaux !

    Lorsque nous irons "bien", à ce moment là, et seulement à ce moment là, nous élargirons notre cercle, et ainsi de suite, au fur et à mesure de la consolidation de nos activités !

    Tant que certaines entreprises ne pensent qu'aux pépettes, et non à l'Humain (terme généraliste ) nous rencontrerons de tels "moments" dans notre vie, ou celle de la Société (qui, je le rappelle, est NOUS !!! )

    Belle fin d'après midi nuageux :-)
    Bernard

    Posté il y a 5 années #
  8. Guy
    UNe nouvelle crise à venir?

    Membre passionné
    Figueres (17, France)
    Messages: 164


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour à tous :)
    J'ai regardé le site de Stéphanie et, par là son activité. Elle est dans l'air du temps. C'est-à-dire que beaucoup d'entreprises (TPE/TPI) soit ne connaissent pas suffisamment les règles orthographiques ou bien n'ont pas les moyens et le volume pour embaucher une personne. En anecdote, il y a une vingtaine d'années cette activité peinait à avoir de la clientèle, elle a commencé à prendre son essor depuis le début des années 2000 et l'arrivé des NTIC.
    Il y a 40 ans, vu mon âge je peux en parler commodément, il n'était pas franchement question de faillite, mais de crise que les rouages politiques pouvaient enrayer...pour la reporter aux années suivantes. Le peuple était donc soulagé sur le moment sans voir plus loin.
    En restant sur ces années 40 (pas la seconde guerre...), plus précisément les années 70, une métamorphose a commencé à se mettre en place. Il s'agit du transfert progressif de la production vers les services. La production devenant de moins en moins rentable (changement d'état d'esprit), elle a commencé à être délocalisée (plus précisément ce sont d'abord les importations de plus en plus massive qui ont conduit à la délocalisation). L'émergence des services, qui représentait entre 12 et 18 % avant la fin des années 70 a progressé pour devenir à équivalence de nos jours. Or, la production intérieure est la force motrice des services dans un rapport de 20 à 30 % maximum.
    La bourse est effectivement un vivier précurseur à court, voire très court terme. Elle ne donne qu'une tendance quasi-immédiate puisque son nerf moteur est le profit rapide. A la différence toujours de ces années de mutation que sont les années 70, à l'époque, les actions étaient considérés comme un "revenu pour la retraite".
    Eric, je suis donc obligé de ne pas partager pleinement cette vue sur la bourse, la lestant lourdement de sa perversité sur les rapports humains et sur son implication dans la paupérisation. J'écris depuis quelques années des articles touchant aux divers sujets de l'économie et de la politique sur nos divers sites, étant prévisionniste par mon métier.
    Actuellement, comme le dit gg871, le circuit court se met en place, pour ceux qui en ont les moyens, il ne faut pas oublier que le porte-monnaie a rétréci par les lavages successifs de l'administration fiscale.
    La difficulté serait plutôt de réinventer le mode de consommation normal sans tenir compte de la croissance, celle-ci étant fictivement entretenue depuis une quarantaine d'années.
    Mais l'avenir reste ouvert à ceux qui ont le coeur pur, dit-on :)

    Posté il y a 5 années #
  9. Stephanie Calvin
    UNe nouvelle crise à venir?

    Membre sénior
    Blain (44, France)
    Messages: 3,685


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Eric : parce que j'en ai marre des lamentations sur la crise.

    Tout est de la faute de la crise. On n'a pas de travail à cause de la crise ; on a moins d'argent à cause de la crise ; de toute façon, ça ne va pas s'arranger, c'est la crise ! La crise, la crise, tout est la faute de la crise !

    STOP ! La crise, c'est nous qui la faisons ! Ce côté toujours en train de râler, voire d'envier ceux pour qui ça va mieux (les allemands, notamment !)

    Il faut savoir accepter le changement et l'évolution sur le plan économique, arrêter de se lamenter sur les industries en fin de vie et avancer avec son temps.

    Oui, je me suis lancée dans une activité dans l'air du temps, effectivement. En même temps, ça aurait été vraiment très con de faire autrement, non ?

    On est des entrepreneurs, on est là pour agir, pas pour se lamenter !

    Posté il y a 5 années #
  10. Guy
    UNe nouvelle crise à venir?

    Membre passionné
    Figueres (17, France)
    Messages: 164


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    mais, il n'y a pas de mur ici :)

    belle soirée à tous!

    Posté il y a 5 années #
  11. Eric Buso
    UNe nouvelle crise à venir?

    Membre sénior
    Toulouse (31, France)
    Messages: 1,267


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    @Stéphanie:
    Je suis 100% d'accord avec toi, moi je n'interroge pas sur "est-ce que la crise qui a tué mon auto-entreprise" mais est-ce que comme moi d'autres ont l'impression qu'une nouvelle crise arrive.

    @Guy: Merci de cette magnifique analyse et au passage, tu fais un métier intéressant.

    Si vous vous intéressaient au graphes de bourse, vous ne pouvez que noter une chose: La fréquence des crises d'ampleur s'accélère.

    Et depuis 2009, la majeure partie des indices hors France ont retrouvé un niveau d'avant crise. Donc les actifs (actions) sont redevenu cher. Quand Guy parle de profits court termes...ça signifie qu'il va y avoir une revers.

    Posté il y a 5 années #
  12. Petitcommerce-2
    UNe nouvelle crise à venir?

    Membre passionné
    TOURS (37, France)
    Messages: 154


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Le business, les affaires pour moi dépendent uniquement de notre travail (à 80%) - emplacement du local, définition de l'offre produit, méthode de travail, gestion de la trésorerie, gestion des finances, etc.

    Si je ne me trompe pas… Les ventes cumulées en France (le PIB) représentent 2 000 Milliards, ca dit simplement que 2 000 Milliards d’euros sont dépensés chaque année ! Crise ou pas crise, les gens dépensent pour un tas de raisons (nécessités ou loisirs, il faut alors choisir un marché et trouver les failles de ses concurrents pour prendre une part du gâteau.

    Alex

    3 500 Stickers PRO & DECO >> http://www.stickeramoi.com
    DEVIS GRATUIT : stickers personnalisés (PRO ou DECO) contact[a]stickeramoi.com (réponse sous 2H)
    Posté il y a 5 années #
  13. Guy
    UNe nouvelle crise à venir?

    Membre passionné
    Figueres (17, France)
    Messages: 164


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Les graphes montrent depuis (de mémoire) 2006 un affolement des cours boursiers. J'avais suivi une émission (tardive) sur ce constat. Ce qui était intéressant dans cette émission, au-delà des courbes, concernait l'arrivée d'évènements touchant l'humanité sans que les observateurs puissent donner leur nature.
    Ceci étant, effectivement il devrait y avoir une nouvelle chute de la bourse. Sera-t-elle de la même amplitude ou supérieure ?
    Gestion : 2000 Mds€ de PIB pour 2000 Mds€ de dettes cumulées augmentant chaque année, c'est une idée que j'avais entendue en 1978 lors d'un voyage à Istambul : l'Etat doit avoir des dettes car il montre qu'il fait des actions pour le peuple. Pensée qui doit faire partie des importations. Boutade.
    Ceci étant, le rôle d'un entrepreneur est de réussir, crise ou pas crise et c'est incontestable! La crise ne peut que constituer un élément rendant l'atteinte de cet objectif plus délicate. Un gâteau qui reste de la même taille pour plus de prétendants.
    Bon w-end :)

    Posté il y a 5 années #
  14. gladysp
    UNe nouvelle crise à venir?

    Membre sénior
    Voiron (38, France)
    Messages: 1,452


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,

    Voilà mon grain de sel !

    100% d'accord avec Stéphanie sur l'instrumentalisation de la crise.

    Par ailleurs, je trouve un intérêt à la crise : elle fait réfléchir, et on commence à revenir à l'essentiel : l'humain.

    C'est grâce à la crise que de nouveaux élans solidaires émergent. Peut-être qu'on parviendra à ancrer durablement l'Humanisme, soyons fous !

    Un gros boulot sur l'environnement à faire aussi. J'entendais Mélanchon hier soir, et même si ce n'est pas vraiment mon bord, son constat sur la nécessité de planification environnementale est vraiment bien vu, et surtout bien expliqué. Je crois que je vais même lire son livre !

    Je trouve aussi que la crise permet un élagage. Par temps florissant, les planques et autres aberrations sont légion. Quand ils faut faire des économies, on ne peut plus se le permettre...

    Perso je pense qu'avec beaucoup de travail, une dose d'humanité et un peu de chance, comme toujours, on peut s'en sortir. J'en suis convaincue, mais peut-être que la désillusion me guette ? L'avenir nous le dira. Mais j'ai vraiment envie d'y croire !

    C'est la crise ? Travaillons, et réfléchissons autrement !

    Bon dimanche à tous !

    Gladys

    Posté il y a 5 années #
  15. Team easy-marché.com Eric hautecouverture
    UNe nouvelle crise à venir?

    Membre passionné
    Toulouse (31, France)
    Messages: 184


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour à toutes et à tous!
    Je profite de mon retour (sur ce forum) pour présenter mes voeux de prospérité et santé (mieux vaut tard que jamais) à l'équipe de Gautier.com ainsi qu'à tous les participants.
    En lisant ce tread, je me devais de réagir: il est vrai que la crise, nouvelle ou ancienne est omniprésente et pèse sur l'esprit d'entreprise, ralentisement des investitions, difficulter de convaincre les banques lors de demandes de prêt- bien que lors des subprimes, l'état a obligé les banques en échange de subvention etc...
    Là ou mon avis diffère, c'est sur le point que, crise ou pas crise, un entrepreneur doit devenir plus flexible, réactif, en bref doit démontrer tout comme Stefanie et d'autres, qu'il sait saisir les opportunités voir s'adapter a marché en faisant preuve de bon sens.
    Il faut changer en France la culture de l'assistanat afin de fabriquer des entreprises qui savent se battre afin de defendre leurs marchés.

    Je n'exclue pas également que les politiques deviennent également plus responsables et arrètent de dilapider l'argent qu'ils ne possèdent plus...

    Cordialement
    Eric.H

    Notre page facebook: https://www.facebook.com/easymarche
    Notre blog: www.mwa-tech.com
    Notre nouveau portail: www.easy-marche.eu
    Posté il y a 4 années #
  16. Guy
    UNe nouvelle crise à venir?

    Membre passionné
    Figueres (17, France)
    Messages: 164


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonne année 2015 à tous sans crise de foi :)

    Posté il y a 4 années #
  17. Lionel
    UNe nouvelle crise à venir?

    Membre sénior
    France
    Messages: 1,565


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour :)

    C'est vrai que "la Crise" est souvent le sac fourre-tout qui sert à beaucoup de gens à se décharger de leurs échecs personnels dont ils n'arrivent pas, ou ne veulent pas, définir clairement la véritable cause, c'est à dire très souvent leur seule responsabilité.

    Aussi, les personnes qui n'ont pas le moral, entrepreneurs ou non, plutôt que de chercher à cibler la véritable cause de leur morosité ou à rebondir, vont encore cracher dans le sac "la crise". C'est plus simple. :)

    Personnellement, un peu comme Stéphanie, "la crise" est un truc abstrait qu'on sort un peu trop facilement pour justifier tout est n'importe quoi en matière d'échec ou de morosité et c'est assez insupportable, car c'est tout ce qu'on veut, mais surtout contre-productif à souhait !

    Bon dimanche à tous ! ;)

    Posté il y a 4 années #
  18. Nathalie
    UNe nouvelle crise à venir?

    Gentil administrateur
    Vallauris (06, France)
    Messages: 11,358


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,

    Personnellement, un peu comme Stéphanie, "la crise" est un truc abstrait qu'on sort un peu trop facilement pour justifier tout est n'importe quoi en matière d'échec ou de morosité et c'est assez insupportable, car c'est tout ce qu'on veut, mais surtout contre-productif à souhait !

    +1 avec Lionel. La crise est parfois (même si pas toujours) un argument pour éviter de se bouger et de se remettre en question.

    Nouveau sur le forum ? Envie de vous faire connaître ? Remplissez votre profil
    Posté il y a 4 années #
  19. Bruno
    UNe nouvelle crise à venir?

    Membre habitué
    COARRAZE (64, France)
    Messages: 32


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour

    La crise. Vaste question, mais aussi, de mon point de vue, marronnier universel qui fait vendre du papier depuis au moins 40 ans.

    La crise. Ah, qu'est-ce qu'on l'aime ce mot ! Pas un jour sans qu'on le lise ou qu'on l'entende dans les journaux, la télé, internet, et jusqu'aux discours des politiques (ceux qui disent qu'elle est derrière nous comme ceux qui la voient encore à venir).

    Franchement, est-ce que les caddies sont vides au passage en caisse ? Non. Est-ce que les gens renoncent à leurs vacances, leurs nouvelles voitures, leurs derniers iPhones, leurs dernières consoles de jeu ou leurs fringues de marques ? Non, certains de ces secteurs "superflus" ne se sont même jamais aussi bien portés.

    Alors c'est quoi la crise ? Le fait que des gens soient au chômage et pas d'autres ? Ça a toujours été le cas, plus ou moins suivant les périodes, et en fonction des évolutions majeures de l'économie. En ce moment, on vit une révolution structurelle à l'échelle de ce que fut la Révolution Industrielle du XIXe siècle. Le plein emploi n'existe pas, sauf dans les modèles théoriques de certains économistes qui restent bien conscients de l'impossibilité pratique d'une telle configuration, laquelle équivaudrait à un société qui n'évoluerait plus.

    Comme toujours dans l'histoire, des secteurs débauchent et d'autres embauchent... mais ne trouvent pas assez de personnel afin de pourvoir tous les postes disponibles ! Le souci vient de l'inertie naturelle entre les temps nécessaires à la formation des "masses laborieuses" et l'évolution des techniques. En ce moment les techniques évoluent bien plus vite que le temps nécessaire à la formation des gens. Ce qui fait que lorsque les gens terminent leur formation, ils sont déjà à la ramasse au regard de ce que les entreprises attendent d'eux. Quand elles attendent encore quelque chose, et qu'elles n'ont pas déjà investi dans un autre secteur...

    Sans compter que des pans entiers de l'économie deviennent obsolètes, renvoyant des dizaines de milliers de personnes dans leurs pénates, souvent sans aucune formation alternative leur permettant de rebondir. Si demain les techniques cessaient d'évoluer pour, disons 10 ans (ce qui est fondamentalement impossible), alors la société aurait le temps de s'adapter. Et le chômage serait réduit à sa portion congrue, la portion indispensable à une certaine mobilité du personnel et favorisant l'évolution de carrière des individus.

    Bref, on n'est pas plus en crise qu'il y a dix ou vingt ans. Par certains côtés, on est même mieux lotis qu'à l'époque. Mais on a besoin de maintenir la société dans une incertitude chronique, une crainte permanente qui la paralyse et qui lui fasse juste espérer du pain et des jeux. Et c'est ce qu'on lui donne...

    Puisqu'on est sur un forum d'entrepreneurs, je dirais que la pire manière d'envisager la création d'une entreprise ce serait de se dire : "Comment puis-je lancer ma boîte et enfin sortir de ma galère ?" Derrière ce qui ressemble au titre d'un e-book à la mode, se dissimule une méconnaissance de ce que représente une activité professionnelle indépendante. Ne s'improvise pas "entrepreneur" qui veut ! C'est un état d'esprit, une capacité à se projeter dans l'avenir, une acceptation de certains sacrifices, la volonté de dépasser les clichés et surtout, surtout... une furieuse envie de bosser pour réussir.

    Si vous cherchez un bon plan pour gagner beaucoup d'argent sans vous casser la tête, sans vous fatiguer, en attendant que ça tombe tout cuit, alors ne perdez pas de temps sur Internet... et allez cocher une grille de loto.

    Mais arrêtez de mettre ça sur le dos de la crise.

    Bruno

    Mon dernier livre Ta mère sait que tu travailles sur Internet ?
    Conseil éditorial, rédaction, correction : L'Agence des Mots
    Posté il y a 4 années #
  20. Stephanie Calvin
    UNe nouvelle crise à venir?

    Membre sénior
    Blain (44, France)
    Messages: 3,685


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Ah merci Bruno !

    Il manque juste un petit laïus sur les cycles :-D

    Posté il y a 4 années #
  21. Stephanie
    UNe nouvelle crise à venir?

    Membre passionné
    France
    Messages: 241


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Je viens de participer à une conférence de Marie-Monique Robin, journaliste. Débat sur justement la croissance à tout prix et se décalage entr ele financier, le spolitique set la réalité. Autrement dit nous allons vers la fin de notre système.
    Son dernier film: sacré croissance est à voir.
    http://www.gautier-girard.com/forum/topic/une-nouvelle-crise-a-venir

    Posté il y a 4 années #
  22. Eric Buso
    UNe nouvelle crise à venir?

    Membre sénior
    Toulouse (31, France)
    Messages: 1,267


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,

    Le Japon me fait mentir après 20 ans ils sortent de la crise! un petit 0.5 point de croissance.

    L'espoir est permis ;)

    Posté il y a 4 années #
  23. Eric Buso
    UNe nouvelle crise à venir?

    Membre sénior
    Toulouse (31, France)
    Messages: 1,267


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    C'est amusant comment vous avez réagit à ma question qui n'était pas une critique mais just une interrogation "Une crise boursière/Financière est-elle à venir?".

    Car oui si j'avais à remettre le costume de l'entrepreneur, la première question que je me poserai cette fois est: Y-a-t-il une crise.

    Pourquoi: Si crise il y a, ou anticipée, les budgets des entreprises établies fond comme neige au soleil.

    Je ne mets rien sur le dos de la crise, mais c'est une réalité crise=moins de dépenses.

    Les caddies ne sont pas vides? Non mais c'est de plus en plus cher de les remplir pour la majorité des français.

    Les français prennent des vacances? Non pas depuis 2009, et je suis cadre.

    Les français ont une chaîne payant, Iphones etc...là je suis l'exception car c'est vrai que la majorité ont tout ça.

    Posté il y a 4 années #
  24. Stephanie Calvin
    UNe nouvelle crise à venir?

    Membre sénior
    Blain (44, France)
    Messages: 3,685


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Eric, une crise économique n'est jamais globale. C'est une question de cycles. Pendant que des secteurs arrivent en fin de vie, d'autres naissent et croissent. Il suffit d'être dans les bons secteurs d'activité :)

    Posté il y a 4 années #
  25. Guy
    UNe nouvelle crise à venir?

    Membre passionné
    Figueres (17, France)
    Messages: 164


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonsoir à tous,
    La goutte est aussi une crise, médicalement parlant. Elle vient par moment, ankylose plus ou moins longtemps, elle bloque et là, seule une piqure améliore l'état. De crise financière à crise générale, quel est le lien qui les unit ? Ou plutôt, les désunit ? Il serait invraisemblable de dire que la crise est globale sans tenir compte des interdépendances et le niveau affectant chacune d'elles. La plupart des crises antérieures ont été surmontées par une croissance réelle fondée sur la consommation dans un développement normal. Le dérèglement est survenu par la surconsommation qui a atteint ses limites naturelles. La crise n'est pas et ne peut être une excuse, au mieux, un constat.
    +1 avec Eric Buso. La seule chose qui est permanente, c'est le changement...

    Posté il y a 4 années #

Fil RSS de ce sujet.

Ecrire une réponse

Vous devez être connecté pour poster.