Création entreprise | Auto-Entrepreneur | Entrepreneuriat | Conseils entrepreneurs et conseils créateurs entreprise

Forum Entreprise & Entrepreneur : Forum entrepreneur & forum création d'entreprise

Le forum de référence des Entrepreneurs et Auto-Entrepreneurs pour discuter, échanger, apprendre et partager ses meilleurs conseils !

Créateurs d'entreprise, entrepreneurs, passionnés d'entrepreneuriat,

Participez maintenant au forum Entreprise & Entrepreneurs !

Inscrivez-vous gratuitement, présentez-vous et participez aux discussions !

Ce qui vous attend sur le forum Entreprise & forum Entrepreneur :


» Cliquez-ici pour vous inscrire ».

Forum Entreprise & Entrepreneur : Forum entrepreneur, forum création d'entreprise, forum auto-entrepreneur » Accueil des Membres » "Tu Es Fini ! Les médicaments c'est à vie !"

"Tu Es Fini ! Les médicaments c'est à vie !"

  1. David H

    Membre coutumier
    Sarcelles (95, France)
    Messages: 7


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Partie 1

    Je l'ai vue, toute proche. On y pense rarement. Encore moins les entrepreneurs. Mais elle est là. Latente. Dilettante, pourrait-on dire: La Mort.

    Il parait que quand on y réchappe, la Mort tue la Peur. Peut-être. Pas dans mon cas. J'ai besoin d'un Grand Coup de Pied au Cul.
    Je crois que nous, humains, avons la plus grande force motivatrice : Les mots.
    Vos mots peuvent m'aider.

    Il se peut que je franchisse la frontière de la pudeur, désolé.

    Mon projet est tout prêt tout ficelé. Je l'avais entamé il y a 3 ans en m'inscrivant comme auto-entrepreneur en tant que conseiller marketing. Beaucoup lu de forums et livres américains : Dan Kennedy, Jay Abraham, Chet Holmes etc.

    J'avais 50 idées glanées et adaptées pour aider les petits commerçants et artisans.
    Je les ai appliquées avec succès pour l'entreprise de menuiserie de mon père. La seule réussite de ma vie.

    Puis juste avant que mont projet ne se lançât je tomba salement dans une grosse dépression, à 23 ans.
    Les germes de ma dépression se développaient depuis mes 13 ans. Complexe, névrose, solitude puis isolement prolongé.
    Le corps lâche.

    Incapable de bouger, de me doucher, de penser, de parler, de me nourrir. Hôpital psy. Grosse dose de médocs horribles qui ne font qu'empirer mon état.

    Comme dit plus haut, je suis certain que les mots peuvent être la plus grande force motivatrice, mais ils sont strictement incapables de décrire ce que j'ai vécu. Imaginez l'enfer biblique. Multipliez ça par 100.

    Plus je prenais de médocs plus mon état empirait.
    Plus les médecins me répétaient tu es malade à vie, c'est comme un diabétique. Les médicaments c'est à vie !.

    Tentative de suicide. Coma. J'y réchappe.

    Sans entrer dans les détails, strictement miraculeusement je m'en sors.
    Un concours de circonstances hors normes.
    Mes dernières lueurs de lucidité me font m'évader.
    J'arrête un taxi, je donne mon adresse. J'arrive chez, moi, chez mes parents, je tombe dans les pommes.

    S'en suit trois mois de torture. Je ne prends plus mes médicaments. L'arrêt abrupt de ces substances toxique et addictives m'offrent de terribles effets secondaires. Sevrage.
    Heureusement ma famille est là.
    Ils seront là tous les matins quand je me levais pour aller me recoucher sur les rails du train de la gare de ma petite ville.
    Ils seront là quand j'appelais des taxis pour aller à lArc de Triomphe afin d'y sauter et d'en finir.
    J'ai eu cette chance, d'autres ne l'ont pas.

    Maintenant je vais bien. Très bien. Parlons bizness :-)

    Plus de deux ans se sont écoulés maintenant. J'ai 26 ans.
    Je vis chez mes parents. Nous sommes une famille de sept. Deux frères handicapés psychomoteurs.
    Les autres sont jeunes, ils suivent leurs études.
    Sans moi mon père n'a su gérer son marketing, son entreprise vivote, pour ne pas dire coule.
    Ma mère ne travaille pas, évidemment.

    Une fois remis physiquement et psychologiquement j'ai essayé de travailler. Mons plus grand presque succès fut la création d'un gigantesque site internet pour une société de plomberie en Ile de France.

    Je n'avais jamais créé de site internet. On me croit bon en informatique :-) Le patron est l'ami d'un de mes frères qui me met en relation.
    On en discute, je le conseille. Je lui fais croire que je suis expérimenté dans le domaine.
    Je le convaincs. On est d'accord pour 1000 euros. Très peu pour le travail demandé mais j'avais pas le choix.

    Je passe mes journées et mes nuits à apprendre HTML/CSS/JAVASCRIPT et Wordpress.
    J'aime apprendre.

    Je fais également tout leur redésign, j'apprends Photoshop entre autres. Création de logo, cartes de visites, dépliants, plaquettes et autres supports marketing. Je crée intégralement le site. Quatre-vingt pages de contenu. Responsive design, ultra rapide, fonctionnel, ergonomique. 12 heures de travail/jour pendant deux mois. Sans week-ends.

    Le site est fini. Il est plus que satisfait. Mon entourage est époustouflé. La patron de cette boite de plomberie veut m'embaucher, que je sois leur informaticien/désigner/consultant. Je refuse. J'ai pas confiance en moi. Après tout je viens d'apprendre tout ça en deux mois. Puis si ça se trouve je suis nul. Suis-je une fraude ? Un mythomane ?

    Puis j'apprends Adwords. Je passer des heures à lire et à relire tout ce que je peux sur l'algo de Google et leur fameux Quality Score qui détermine la position de votre annonce et le prix que vous payez au clic.

    C'est parti, je leur crée un compte Adwords. Dix jours de travail supplémentaire, ils veulent être sur toutes les villes d'un fameux département de l'Ile-de-De-France. Près de 80 villes. Je crée une annonce unique et une landing page spécifique à chaque ville.

    Puis le jour J arrive.

    Je lance la campagne. Va-t-on avoir des appels ? Moi qui a 25 ans n'avais jamais travaillé de ma vie.
    Mes études arrêtées en seconde.
    Moi qui m'étais fait passer pour un informaticien expérimenté sans rien y connaitre.
    Moi qui avais tout échouer par peur de réussir.
    Moi le malade qui venais de passer plusieurs mois en hôpital psy.
    Celui qui avait joué avec la Mort et lui avait poliment dit d'aller se faire mettre par la Vie.

    Allais-je réussir ? Allais-je tromper toutes les probabilités et les prédictions ?
    Le site allait-il s'écrouler, se faire pirater ? Le téléphone allait-il sonner?

    Ça sonne ! Ça fonctionne ! Nos annonces sont premières ou deuxièmes sur toutes les villes de ce grand département !
    En moyenne deux appels tous les jours !
    Quand on sait qu'en moyenne le plombier faisait 800 euros de CA par dépannage...
    1600 euros de CA /jour pour un cout d'acquisition client dérisoire ! (Nombre de clics X prix du clic/appel, sachant que 90% des appels se finissaient en devis signés...). Ce dont je suis le plus fière c'est le taux de conversion de mes landing pages, 20% !
    Une personne sur 5 qui arrivait sur mon site via Adwords appelait !

    Bon, le business fonctionne. Et moi je suis payé quand ? Je devais prendre 1000 euros sur le site, 500 euros sur Adwords et 5% du CA généré par Adwords les deux premiers mois. C'était l'accord verbal. Rien de signé. Je sens que la parole ne sera pas respectée, je me protège en gardant les codes d'accès au site.

    Pour faire court je découvre que le plombier est malhonnête. C'est un escroc.
    Il pète les chaudières pour en vendre des neuves, entre autres.
    Désole je ne marche pas dans ça. Mon argent donc ? Ok, je garde les codes d'accès au site, les droits sur tous les éléments graphiques que j'ai créés. J'ai travaillé près de quatre mois pour rien.

    Pour rien, vraiment ? J'ai appris les bases du désign et les bases du développement web. Je sais utiliser wordpress. Je me débrouille avec le CSS et Javascript. Je sais faire des cartes de visite, dépliants, flyers et autre supports marketing visuels. J'ai pas tout perdu.

    Mais je suis déprimé d'avoir encore échoué à réaliser un projet jusqu'au bout.
    Nous sommes Janvier 2016. Il me faudra deux mois pour repartir sur un autre projet.
    Suite dans la deuxième partie.
    Ne me quittez pas tout de suite. Vos mots me seront utiles, je vous dirais pourquoi.

    Posté il y a 1 année #
  2. David H

    Membre coutumier
    Sarcelles (95, France)
    Messages: 7


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Merci de m'avoir lu.

    PARTIE 2

    Comme je le disais au début de mon premier message, mon projet est tout prêt tout ficelé.
    Je suis officiellement consultant marketing en auto-entrepreneur.
    J'ai un produit/service que je crois béton: C'est une adaptation française d'une idée partagée sur le plus gros forum américain de marketing.

    Sans entrer dans les détails c'est une méthode de prospection conçue spécifiquement pour les commerçants et artisans de proximité.
    C'est une méthode originale, le concept bien qu'assez basique est je crois unique en France.
    Les avantages pour les commerçants et les artisans de proximité ?
    Leur mission c'est d'acquérir le Maximum de Clients au Minimum de coûts.
    Mais ils ont une double contrainte ; Un budget restreint et une connaissance souvent sommaire voire inexistante du marketing.
    Ils se tournent donc, pour la plupart, vers les tractage et la distribution de prospectus/flyers.
    "Ma" méthode de prospection (publicitaire) est sept à dix fois plus rentable que la distribution classique de flyers.

    -Donc ma société est et en règle.
    -Mes 500 cartes de visite sont prêtes, reçues aujourd'hui.
    -Mes 250 dépliants trois volets désignés à la main et avec soin pendant une semaine sont prêts, reçus aujourd'hui.
    -Ma déballe commerciale est prête. Impatiente d'être déballée.
    - Le plus important : La maquette de mon produit, 20 publicités différentes pour 20 professions/métiers.
    -Mon fichier prospect : Facile, les commerçants et artisans de ma ville.

    Donc tout est bon. Je sais parler, je présente correctement. Un seul problème : La confiance.
    Comme beaucoup une fois lancé ça roule.
    Le plus difficile pour moi c'est de faire les premiers pas en direction du coiffeur/boulanger/boucher/opticien pour soit leur donner mon dépliant et ma carte de visite, soit leur faire ma déballe commerciale, soit convenir d'un RDV.

    La première question que je pose à ceux qui auraient l'extreme amabilité de me répondre:

    Dois-je :

    1) Simplement leur donner mon dépliant commercial, au risque qu'ils ne me rappellent pas.

    2) Leur faire directement sur place ma déballe commerciale, avec éventuellement mon dépliant, au risque important de trouver mes artisans et commerçants favoris trop occupés à coiffer Madame Jacqueline et désosser l'agneau pour Monsieur Dubois ?

    3) Faire un elevator speech d'une minute 30 afin de leur donner envie d'accepter un RDV ultérieur où je pourrais exercer ma déballe commerciale ?

    Parenthèse: Pensez-vous que je doive supprimer mon premier message ?

    Merci pour le temps que vous prendrez à me répondre.

    Posté il y a 1 année #
  3. Djip

    Membre sénior
    France
    Messages: 677


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour, David!
    Ne supprimez pas votre premier message: ceux qui le souhaitent le liront jusqu'au bout, et vous avez une histoire à raconter, elle vous tient à coeur et vous n'êtes plus un participant lambda!
    On a souvent une histoire pas facile derrière nous, et vous vous en tirez bien, seule vous manque la confiance.

    Apparemment vous allez savoir vendre votre projet, car vous y croyez.
    Donc, pas de passage furtif chez les commerçants, choisissez votre heure, n'hésitez pas à revenir si le commerçant est occupé. Souriez et déballez votre projet (j'ignore tout du elevator speech et je m'en suis passé jusqu'à maintenant).
    Certains seront intéressés tout de suite, pour d'autres, l'idée doit faire son chemin!
    Surtout, n'oubliez pas: quelque part quelqu'un vous attend, c'est exactement ce qu'il cherche!
    Le plus dur sera d'accrocher le premier client et ensuite, tout vous paraitra plus simple.
    Alors, accrochez-vous, et revenez ici discuter de votre ressenti après vos premières démarches!

    Posté il y a 1 année #
  4. Nathalie

    Gentil administrateur
    Vallauris (06, France)
    Messages: 10,715


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour David,


    Mais je suis déprimé d'avoir encore échoué à réaliser un projet jusqu'au bout.

    Vous n'avez pas vraiment échoué. Votre projet a évolué différemment mais vous avez appris des tas de choses, vous avez vu les fruits positifs de certains de vos efforts et vous avez eu une bonne leçon : la prochaine fois, vous formaliserez vos engagements et ceux de votre client par écrit :-)

    Vous n'êtes pas le premier (et hélas pas le dernier) à tomber sur quelqu'un de peu scrupuleux ou sur un mauvais payeur. C'est justement pour cela qu'il est important de bien cadrer une relation de travail.

    De ce que je lis, vous avez plein de qualités et notamment votre motivation, votre capacité à travailler et votre envie d'apprendre. C'est un très bon début :-)

    Ceci dit, par rapport à votre premier message, c'est vous qui voyez. A votre place, je le laisserais, justement parce qu'il montre votre parcours, mais uniquement tant que vous ne mettez pas votre site web et que vous restez "à l'abri" derrière un pseudo. Non que vous soyez impudique David, mais plutôt parce qu'il faut aussi savoir vous protéger :-)

    Par rapport à votre méthode de prospection : l'avez-vous déjà testée ? Avez-vous des résultats à mettre en avant avec votre méthode définitive ?

    Nouveau sur le forum ? Envie de vous faire connaître ? Remplissez votre profil
    Posté il y a 1 année #
  5. Claire Ncn comm'

    Membre sénior
    Région Lyonnaise (69, France)
    Messages: 739


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour David,

    J'ai lu du début à la fin ! (vous voyez ça n'effraye que vous ;-)).

    Je me vois un peu en vous... Le business laisse peu de place à l'histoire personnelle alors qu'en fait celle-ci est très souvent la cause de notre présent. De ce que l'on est devenu. Je ne m'épanche pas vraiment sur ma vie perso, mais après tout c'est peut-être l'endroit ...

    Née avec des soucis de santé, j'ai été hospitalisée 3 ans : 11% de mon temps de vie ! J'ai subit 28 interventions chirurgicales.
    On m'traitait d'handicapée (même ma propre famille : frustration et culpabilité sans doute).
    Je suivais mes études en dents de scie. J'ai carrément coupé des années d'années d'étude à cause de tout cela. Mais à côté : je suis revenue en cours alors que l'année était à moitié passée avec la tête rasée et les idées pas très claires, j'ai passé le concours d'une grande école de commerce avec mon drain qui sortait de ma tête (reçue dans les 15 premières !)... Je n'ai jamais vraiment eu confiance en mois, et pourtant j'me soigne. Je suis morte 3 fois et pourtant toujours là. Je m'accroche à ma passion qui est mon métier. Je vis à 300 à l'heure à 300%. Je suis souvent morose quand rien ne se passe car ce qui me fait avancer, c'est de vibrer. De me sentir vivante. D'être à fond sur quelque chose ... Pourtant ce n'est pas toujours le cas...
    Alors il faut s'accrocher. Parce que finalement on se dit que c'est marche ou crève, et comme on n'a pas "crevé" quand ça aurait pu, c'est donc qu'il faut marcher. Mais il faut le faire à notre façon. Votre projet est aujourd'hui votre raison d'être.
    Se faire avoir, c'est aussi mon lot (presque quotidien car pas seulement dans le business) mais ça nous aide à avancer, à nous améliorer ou à nous blinder. Je l'ai appris par expérience...
    Mais il faut faire de tout cela un force qui vous poussera au delà de la pudeur, de la timidité. Parce que finalement, ceux qui ne sont pas intéressés passeront leur chemin et ne changeront pas leur vie pour nous. Par contre, nous pouvons changer la vie de tous ceux qui nous auront entendu. Et c'est pour ces personnes qu'il faut aller de l'avant et ne pas avoir honte de qui nous sommes et de ce que l'on propose.
    Nous avons une force que (s'ils savaient) beaucoup de monde nous envierait : on n'a rien à perdre, tout à gagner.

    Alors aller présenter votre projet à tous ceux que vous penserez intéressés. Le contact humain est aujourd'hui une denrée rare. Et finalement tellement plus puissante que n'importe quel prospectus ... Parlez.. A la coiffeuse pendant votre coupe, au boucher pendant que vous faites votre course ... L'implication personnelle est souvent l'argument caché qui fait mouche ;-).

    Mais ne lachez rien !

    Merci de m'avoir lu à votre tour jusqu'au bout ;-).

    A vous lire,

    Claire.

    Posté il y a 1 année #
  6. David H

    Membre coutumier
    Sarcelles (95, France)
    Messages: 7


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour à tous !

    @ Djip

    Merci pour vos encouragements et conseils. Vos nappes en toile cirée sont très belles.
    Je vous tiendrai au courant de mes démarches.
    J'essaierai de tenir une sorte de journal du développement de mon projet et de mes démarchages.

    @ Nathalie

    Merci d'avoir répondu et d'avoir souligné les qualités que mon message laissait entrapercevoir :-)
    Pour mon premier message je vais le laisser et prendre les précautions nécessaires à mon -tout relatif- anonymat ;-)

    Quant à ma méthode de prospection, je l'ai personnellement testée lorsque j'ai aidé l'entreprise de menuiserie de mon père et ses collègues. Mais les conditions étant différentes et l'échantillon non statiquement significatif, je ne peux l'utiliser dans mon argumentaire de vente.
    Il y a également des dizaines de témoignages positifs de commerçants et de "marketeurs" sur le fil consacré dans le forum américain
    où j'ai glané l'idée que j'ai adaptée. Pour des raisons évidentes je ne peux également utiliser ces témoignages dans mon argumentaire.

    Que ma méthode de prospection soit au moins 5 fois plus rentable qu'une distribution en boite aux lettres de flyers j'en suis intimement convaincu. Pour sa version basique. Ma version élaborée (et assez complexe) multi-canaux (Facebook, Instagaram, Email Marketing, Papier et SMS) que j'ai créée a d'autant plus de valeur. Mais je pense que la version basique suffirait aux "petits" commerçants et artisans de proximité qui n'aurait peut-etre pas les moyens d'investir dans la version élaborée.

    Je vous donne un morceau de la partie centrale de mon dépliant commercial, qui est aussi la trame de ma déballe.

    1. Délivrabilité

    Flyer Classqiue (Distribution boite aux lettres)

    Une grande partie n'atteindra jamais de boite aux lettres.
    Certains "oubliés/égarés". Pas moyen de vérifier.
    Une grande partie non distribuée à cause des autocollants "Stop Pub". 18% des Français en ont un et 14% envisagent d'en apposer.
    Ces flyers ne sont pas acheminés vers d'autres boite aux lettres, ils retournent à l'entrepot et sont mis à la poubelle.

    Ma méthode (Sur le dépliant j'ai créé un nom cool que je n'écris pas ici)

    100% de vos pubs atteindront la "nom cool" (équivalent original d'une boite au lettre) d'un prospect de qualité.
    Triple garantie.
    Le distributeur à encore plus à gagner que vous à distribuer vos pubs...

    2. Diffusion

    Flyer Classqiue

    Votre flyer est souvent limité à la personne qui cherche et trie le courrier.
    Vous êtes privé de tous les autres membres du foyer.

    Ma méthode

    Votre pub est vue par tous les membres du foyer.
    Plusieurs "noms cool" (équivalent original d'une boite au lettre) par foyer.

    3. Qualité Prospect

    Flyer Classique

    Sur vos flyers restants près de 20% atterrissent aux pires endroits.
    Lieux inoccupés.
    Personnes dont l'état de santé est actuellement incapacitant.
    Personnes n'ayant pas actuellement pas le pouvoir d'achat nécéssaire à vos produits/services.
    Personnes étant actuellement tourmentées par des faits de vie.

    Ma méthode

    Sur vos 100% de flyers restants, près de 100% atterrissent chez des prospects qualifiés.
    Lieux habités par des personnes venant tout juste de dépenser chez un commerce de proximité près du votre...

    4. Reflexe poubelle

    Flyer Classqiue

    Sur vos flyers restants une bonne partie se fait broyer par l'automatisme flyer-dans-ma-boite-aux-lettres-égale-poubelle !

    Ma méthode

    Aucune de vos 100% de Pubs restantes ne subira le réflexe poubelle.
    Au contraire... Le médium, le format et le désign sont originaux et uniques.

    5. Humeur

    Flyer Classqiue

    Vos pauvres flyers rescapés sont maintenant criblés par l'humeur.
    La mauvaise humeur ! Chéri tu décolles de lé télé, tu sors les poubelles et tu récupères le courrier !
    Rarement enthousiasmant.
    Rarement de bonnes nouvelles à venir.

    Ma méthode

    Vos près de 100% de pubs restantes sont maintenant criblées par l'humeur.
    L'excellente humeur ! La "nom cool" c'est que du plaisir.
    Chéri, quand est-ce que les "nom cool" arrivent ? On s'impatiente !
    Tous les membres du foyer les attendent.

    *********************

    Voilà voilà.
    Mon argumentaire de vente contient encore 4 autres points.
    Et c'est que pour la version basique qui n' pas 1/100ème du potentiel de la version élaborée.
    La version basique est au meme prix qu'une impression/distribution de flyers.
    Pour une rentabilité au moins 5 fois supérieur. J'espère que les 9 points de mon argumentaire suffira à faire passer ce ratio :-)

    Vos avis sont les bienvenus.

    Posté il y a 1 année #
  7. David H

    Membre coutumier
    Sarcelles (95, France)
    Messages: 7


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour Claire !

    Merci de votre sollicitude et de vos mots rassérénants.

    Vingt-huit interventions chirurgicales, 11% du temps à l'hôpital, vous me battez à plate couture.
    Je m'en veux presque d'être responsable de votre épanchement :-)

    Félicitations pour votre classement au concours de la grande école de commerce.

    C'était facile de vous lire, votre message ne faisait pas 1/5 du mien et il était bien mieux écrit ! ;-)

    Au plaisir de vous lire

    Posté il y a 1 année #
  8. Claire Ncn comm'

    Membre sénior
    Région Lyonnaise (69, France)
    Messages: 739


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Oulà ! Ce n'est absolument pas un concours (et si c'était le cas, je préfèrerai perdre !). La psychologie / psychiatrie son des maux bien plus terribles selon moi ...
    Mais l'idée était simplement de vous dire que vous n'êtes pas seul ! Que si on s'en donne les moyens, on peut réussir sans problème. Mon épanchement n'en est pas un. Pour moi c'est un simple constat, qui me permet de dire bah oui, j'en suis là, j'en suis fière et c'est sans l'aide de personne (autres que ceux prodigués sur ce forum ^^).
    Tout ça pour vous dire que tant que vous croyez en vous tout se passera bien. Vous avez la niaque, prouvez donc à tout le monde que vous en êtes capable et surtout à vous même. Pour la grande école, c'était il y a déjà presque 9 ans (rolala ! que ça passe vite !) Mais merci ;-). Vous verrez le chemin est souvent semé d'embuches mais rien d'insurmontable à comparer de votre histoire. C'est que du bon avec quelques difficultés (en même temps, s'il n'y en avait pas, le chemin serait morne et terne).

    Petite idée qui me vient en vous lisant, puisqu' à présent vous semblez accepter votre passé et en faites profiter votre présent ...
    Au lieu de faire du porte à porte, utilisez donc les leaders d'opinion, les institutions, pour promouvoir votre solution en présentant votre chemin de vie.
    Faites une invitation comme pour un vernissage et réunissez tous ceux que vous voudrez toucher : prospects, cibles relais (comme des journalistes ...) et racontez leur votre histoire durant ce meeting. Qui vous amènera ensuite à présenter votre projet.
    Vous serez bien meilleur vecteur de votre communication que tout autre support !
    Vous l'avez vécu et le vivez aujourd'hui. C'est comme cela que vous gagnerez en visibilité et en clients ;-) Ca je peux vous en assurer !

    A vous lire,

    Claire.

    Posté il y a 1 année #
  9. Nathalie

    Gentil administrateur
    Vallauris (06, France)
    Messages: 10,715


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    @Claire,

    Vous avez aussi un sacré parcours et vous êtes une vraie battante ! Bravo à vous :-)

    Petite idée qui me vient en vous lisant, puisqu' à présent vous semblez accepter votre passé et en faites profiter votre présent ...
    Au lieu de faire du porte à porte, utilisez donc les leaders d'opinion, les institutions, pour promouvoir votre solution en présentant votre chemin de vie.
    Faites une invitation comme pour un vernissage et réunissez tous ceux que vous voudrez toucher : prospects, cibles relais (comme des journalistes ...) et racontez leur votre histoire durant ce meeting. Qui vous amènera ensuite à présenter votre projet.

    A mon avis, c'est une option intéressante pour une entreprise déjà installée. Mais c'est plus compliqué pour une jeune pousse : la dépression peut faire peur, les tentatives de suicide aussi. Cela ne "colle" pas trop avec l'image du commerce et de la vente, surtout que certains peuvent craindre une fragilité qui perdure et un possible retour en arrière. Certains clichés peuvent avoir la vie dure... Il est préférable à mon sens de ne mettre en avant ce parcours que lorsqu'on peut montrer qu'on est arrivé quelque part. Mais bon, ce n'est que mon avis :-)

    @David,

    Quand je parlais de résultats, c'est parce que certains de vos prospects ne manqueront pas de vous demander si vous avez déjà testé votre méthode et quels résultats vous avez obtenu.

    Il faut alors prévoir un tarif spécial lancement, une phase de test, une garantie forte (satisfait ou remboursé)...pour mettre en confiance.

    Posté il y a 1 année #
  10. David H

    Membre coutumier
    Sarcelles (95, France)
    Messages: 7


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    @ Claire

    Le "Vous me battez à plate couture" était une tentative ratée trop précipitée d'humour noir ;-)

    Votre idée a certainement un potentiel financier intéressant.
    Mais j'ai quelques réticences psychologiques et éthiques à me livrer à ce genre d'exercices.
    Jamais particulièrement adhéré à l'impératif moderne de la Transparence.
    Je sais, paradoxal avec mon premier message.
    Pour le dire autrement les émissions d'Evelyne Thomas, Sophie Davant ou encore le Divan de Fogiel ne sont pas mes programmes favoris ^^

    Merci quand même.
    Et puis le porte à porte c'est une bonne école :-)

    Posté il y a 1 année #
  11. David H

    Membre coutumier
    Sarcelles (95, France)
    Messages: 7


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    @ Nathalie

    Ah oui la fameuse Garantie.

    J'en ai concoctée une belle, elle est double: Satisfait ou Remboursé, doublé d'une place gratuite pour les deux prochaines tournées (5000 exemplaires par tournée) de ma "nom cool" (équivalent original d'une boite aux lettres... où vous êtes la seule lettre !).

    J'avais pensé également à ajouter 250 cartes de visite gratuites, design compris, étant donné que je pourrai réutiliser la charte graphique créée pour leurs publicités.

    Posté il y a 1 année #
  12. Claire Ncn comm'

    Membre sénior
    Région Lyonnaise (69, France)
    Messages: 739


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Oups,

    Je me suis mal exprimée, pour un meeting, je pensais plus à l'expérience avec votre papa. Avec une présentation et des données tangibles. Tout en mettant en avant votre côté autodidacte qui peut avoir un sacré pouvoir de persuasion.
    Pour ensuite mener à votre proposition de prestation. Et peut-être présenter des études de cas hypothétiques qui correspondent aux situations des présents. Le souci de la prestation de service c'est le côté non palpable des services proposés. Du coup, si on peut démontrer son expertise ce n'est que mieux ;-).

    Le chemin peut-être intéressant : comment vous êtes passer de l'entreprise de papa à la récupération des infos sur les forums USA. Et votre parcours jusqu'à la création d'un prototype applicable à tous quelque part ;-).

    Posté il y a 1 année #
  13. Nathalie

    Gentil administrateur
    Vallauris (06, France)
    Messages: 10,715


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour David,

    Je viens aux nouvelles :-)

    Comment se passe votre prospection ? Avez-vous déjà quelques retours intéressants ?

    Posté il y a 1 année #

Fil RSS de ce sujet.

Ecrire une réponse

Vous devez être connecté pour poster.