Création entreprise | Auto-Entrepreneur | Entrepreneuriat | Conseils entrepreneurs et conseils créateurs entreprise

Forum Entreprise & Entrepreneur : Forum entrepreneur & forum création d'entreprise

Le forum de référence des Entrepreneurs et Auto-Entrepreneurs pour discuter, échanger, apprendre et partager ses meilleurs conseils !

Créateurs d'entreprise, entrepreneurs, passionnés d'entrepreneuriat,

Participez maintenant au forum Entreprise & Entrepreneurs !

Inscrivez-vous gratuitement, présentez-vous et participez aux discussions !

Ce qui vous attend sur le forum Entreprise & forum Entrepreneur :


» Cliquez-ici pour vous inscrire ».

Forum Entreprise & Entrepreneur : Forum entrepreneur, forum création d'entreprise, forum auto-entrepreneur » Conseils et Questions sur la Création d'Entreprise » Statut d'auto-entrepreneur ... le débat est ouvert !

Statut d'auto-entrepreneur ... le débat est ouvert !

  • Lancé il y a 10 années par Philippe Semail
  • Thèmes : auto-entreprise, auto-entrepreneur, statut, débat, réforme
  • Dernière réponse par François

  • »
  1. Philippe Semail
    Statut d'auto-entrepreneur ... le débat est ouvert  !

    Membre passionné
    Messages: 253


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour à tous,

    Je viens ici pour faire ma réflexion sur le statut d'auto-entrepreneur qui verra le jour en Janvier 2009 suite à la publication de son décret d'application.

    Considérons que je veuille vendre des produits et serais donc imposé sur mon chiffre d'affaire de 13% afin de le déclarer avec mes autres revenus (si j'en ai).

    Ce statut est bien beau mais n'est sûrement pas fait pour ceux qui sont inactifs. En effet, je vend des produits et en supposant que çà marche et que je fais mes 80 000 euros annuels (maximum autorisé pour ce statut) ... Si je dégage 20% de marge tout charges internes payées (ce qui me semble cohérent) et que je préléve les 13% (impôt sur le revenu de mon activité commerciale) fatidiques ... alors je calcule et il me reste ... 460 euros par mois.

    Dites moi si j'ai fait une erreur mais cela laisse supposer qu'il faut bien dire à tout le monde de ne pas se lancer (où de le faire en toute conscience des paramètres) s'ils espèrent un revenu à part entière.

    On sait bien que ce statut a été plutôt fait pour tendre la perche aux hors-la-loi et donner la possibilité d'un revenu complémentaire mais je sais que des milliers de sans-emploi s'y intéressent.

    A votre avis ?

    Cordialement,

    Philippe.
    Des prix qu'on a divisé, pour vous, par 4
    http://www.myfab.com/
    Posté il y a 10 années #
  2. Phil

    Membre passionné
    France
    Messages: 144


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Je pense que c'est une belle arnaque.

    Je n'irai pas plus loin dans le raisonnement, ca m'exaspere :x

    Posté il y a 10 années #
  3. Gautier Girard
    Statut d'auto-entrepreneur ... le débat est ouvert  !

    Fondateur du forum
    Cholet (49, France)
    Messages: 13,941


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour à tous deux,

    C'est vrai que pour le commerce de produits, ce statut d'auto-entrepreneur me paraît inadapté si les marges sont "faibles".

    En revanche pour les services, je trouve que 23% de charges tout compris, cela peut vraiment valoir le coup. Quand j'ai démarré ma première entreprise j'étais en profession libérale, avec très peu de fournisseurs (donc une marge théorique très très élevée). Au final mes charges représentaient 50% de mon CA...

    Je pense qu'il faut raisonner avec bon sens : quand on veut créer une entreprise et quand on veut en faire son revenu principal, il faut bétonner son dossier.

    Car non, ce n'est pas parce qu'il y a un statut d'auto-entrepreneur que la vie d'entrepreneur sera plus rose. C'est un statut supplémentaire à considérer parmi tous les autres : entrepreneuriat individuel, EURL, SARL, SAS, etc.

    Je vois pour ma part deux intérêts pour l'auto-entrepreneuriat :

    - En cas d'activité dont les revenus sont secondaires : ça permet de déclarer, et ça permet de réduire les risques à 0 avant d'envisager un autre statut si l'activité se développe.

    - En cas d'activité dont les revenus sont principaux : dans le secteur des services, ce statut mérite qu'on le compare avec le statut de profession libérale (si on hésite).

    - Le statut d'auto-entrepreneur permet au final de couvrir pratiquement 100% des possibilités pour démarrer une entreprise qui soit légale. Ce n'était pas le cas avant. Soit vous preniez un "risque pour votre vie" à créer votre entreprise, soit vous n'en faisiez pas du tout.

    Il faut savoir qu'aux Etats-Unis, 20-25% de l'activité de la population active est générée par des "self-employers" qui se créent leur propre métier.

    C'est un modèle bien différent du nôtre, nous sommes d'accord. Toutefois, je trouve que c'est une ouverture d'esprit et une opportunité que de permettre à de nouvelles personnes de se lancer, avec leurs moyens, dans une affaire, chacun à son rythme avec une règle respectée par tous (la loi).

    Au plaisir d'en discuter avec vous !

    Gautier Girard
    - Rédacteur en chef de Gautier-Girard.com
    - Dirigeant de la société Edissio
    Posté il y a 10 années #
  4. Gaëtan Fenard
    Statut d'auto-entrepreneur ... le débat est ouvert  !

    Membre sénior
    CALAIS (62, France)
    Messages: 649


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    ce statut n'a pas été fait spécialement pour les vendeurs sur ebay ? ptdr

    d'après ce que j'en sais ce statut vise essentiellement les particuliers qui générent des revenus en // de leur activité : c'est pour officialiser les vendeurs de l'ombre

    j'adore la citation de gautier (ptdr) Soit vous preniez un "risque pour votre vie" à créer votre entreprise, soit vous n'en faisiez pas du tout.

    Entreprendre n'a jamais tuer personne faut juste bien réfléchir avant de se lancer
    je connais des dirigeants avec lesquel je travaille qui se sont lancés trop vite résultat ils ont laissé l'équivalent de 15 000 Euros de leur poche ptdr

    quand on est salarié et qu'on veut se lancer dans l'entreprise , si on ne veut plus conserver son emploi il faut :

    -S'inscrire au assedic !!!!
    -faire un dossier A.C.C.R.E qui permet l'exonération d'impôt la 1ere année (on paie rien du tout ce n'est pas un report d'impôt)
    -s'enregistrer a la chambre de commerce
    -se désinscrire des assedic (au jackpot vous touchez l'équivalent d'1an d'assedic)

    bon c'est un peu prise de tête (j'ai dû assister à des réunions pour apprendre à faire des CV lol malgré que mon entreprise était créée ) mais bon au final ca m'a permis de vivre 1 an correctement sans toucher à mon capital d'entreprise en payant juste "environ" 20% de charges sociales

    Destination High Tech : Boutique de produits High Tech
    Boutique de lingerie fashion
    Site de secrets de grand-mère
    Posté il y a 10 années #
  5. moonsahdow4422

    Nouveau Membre
    Messages: 1


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Il ne faut pas oublié qu'il y a la possibilité de faire de la prestation de service qui si on va jusqu'aux limites autorisés laisse un revenu de 24 000 euros annuel ce qui est mieux que ce que tout les smicards gagnent. Malheureusement ce statut n'est pour l'instant pas compatible avec l'ACRE ce qui est à mon sens paradoxal car ce statut est fait fait pour pousser les demandeur d'emploi à créer leur propre activité sans risque et si on les y aide pas ils ne bougeront pas. Concernant la vente, Il est vrai qu'il vaut mieux faire une marge conséquente. Personnellement les commerçants que je connais font des marges de l'ordre de 80 à 100% voir 200% sur certains articles, 20% de marges c'est ce que l'on fait quand on a énorme un chiffre d'affaire et des charges structurelles qui vont avec.

    Posté il y a 10 années #
  6. aidecrea

    Membre coutumier
    France
    Messages: 12


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    J'indique à l'adresse suivante (http://aide-creation-entreprise.info/Cotisations-sociales-auto) un comparatif entre le régime micro-social de l'auto-entrepreneur et les cotisations sociales de l'entrepreneur individuel en micro-entreprise. Or de ce côté, peu de nouveauté : si les formalités déclaratives sont encore simplifiées, les taux sont très proches.

    Par conséquent, le régime de l'auto-entrepreneur n'est pas plus avantageux de ce point de vue là que le régime de la micro-entreprise, mais pas plus pénalisant non plus.

    Posté il y a 10 années #
  7. Gautier Girard
    Statut d'auto-entrepreneur ... le débat est ouvert  !

    Fondateur du forum
    Cholet (49, France)
    Messages: 13,941


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour Moonsahdow4422, bonjour Aidecrea, bonjour à tous !

    Moonsahdow4422 et Aidecrea, je vous souhaite la bienvenue sur le forum ! Merci pour vos contributions sur le sujet.

    N'hésitez pas à remplir votre profil et à ajouter votre photo afin de vous faire de la publicité. C'est gratuit.

    Pour en revenir à l'auto-entrepreneur : le statut d'auto-entrepreneur verra bien le jour le 1er janvier 2009. C'est officiellement annoncé par Hervé Novelli.

    Je viens de réaliser un point complet sur le statut ici.

    N'hésitez-pas à poursuivre la discussion!

    Posté il y a 10 années #
  8. Gaëtan Fenard
    Statut d'auto-entrepreneur ... le débat est ouvert  !

    Membre sénior
    CALAIS (62, France)
    Messages: 649


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    le gouvernement a ouvert récemment un site officiel sur le statut d'auto-entrepreneur

    L'autoentrepreneur.fr

    Posté il y a 10 années #
  9. Anonyme

    Pas enregistré
    Messages: 1


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,

    Une question me traverse l'esprit concernant le statut d'auto entrepreneur. En effet, je souhaite créer mon activité de "conseils et formations" auprès des entreprises ET des particuliers.

    Est ce que le statut d'auto entrepreneur me permet de délivrer de la formation sans passer par la case "demande de N° de formateur" ?

    Merci pour vos réponses.

    Posté il y a 10 années #
  10. Catherine Beugnot
    Statut d'auto-entrepreneur ... le débat est ouvert  !

    Membre coutumier
    Messages: 14


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour

    Finalement le conseilleriez vous à une personne qui souhaite à la base créer une entreprise individuelle ?

    Posté il y a 10 années #
  11. Gautier Girard
    Statut d'auto-entrepreneur ... le débat est ouvert  !

    Fondateur du forum
    Cholet (49, France)
    Messages: 13,941


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour Caro, Bonjour Kate,

    Il me semble qu'une entreprise reste une entreprise... auto-entreprise ou non. ;-) Si ce N° est nécessaire, je ne pense pas que vous en soyez dispensée via une auto-entreprise.

    Kate, voir nos réponses ci-dessus : cela dépend de la marge escomptée, et si vous vendez des produits ou alors des services.

    Posté il y a 10 années #
  12. Dominique Jorion
    Statut d'auto-entrepreneur ... le débat est ouvert  !

    Nouveau Membre
    Clermont-Ferrand (63, France)
    Messages: 1


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour à tous,
    Je viens contredire un peu les affirmations cités ci-dessus.
    les 13% de prélèvement pour un autoentrepreneur correspond au charges sociales (RSI). Pour ce qui est des impôt, ce statut prévoit un prélèvement à la source de 1% du chiffre d'affaire et, bien entendu, deduit du montant d'impot annuel de tous les revenus du foyer.
    Pour ma part, je pense qu'un tel statut va permettre à certain (j'en fait parti) de pouvoir ENFIN developper sa propre entreprise sans prendre de risque financier.

    Posté il y a 10 années #
  13. Philippe Semail
    Statut d'auto-entrepreneur ... le débat est ouvert  !

    Membre passionné
    Messages: 253


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour à tous,

    Au niveau de l'impôt prélevé, que cela soit 13% sur une auto-activité de produits ou 23% sur une auto-activité de service, je pense que ce statut permet quand même de tester la dite-activité ... donc où est le frein de chacun sachant qu'à tout moment (et surtout si l'activité se développe) une évolution vers une EURL, SARL ou une SA est tout à fait possible !

    A très bientôt,

    Posté il y a 10 années #
  14. Anonyme

    Pas enregistré
    Messages: 3


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Salut philippe peux-tu m'éclairer sur ton raisonnement ou ton calcul je ne vois pas comment tu peux arriver à 460€/mois donnes moi le détail de tes charges internes et le reste merci

    Posté il y a 10 années #
  15. Franck Toubalem
    Statut d'auto-entrepreneur ... le débat est ouvert  !

    Membre passionné
    Messages: 216


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour Samji,

    Pour le détail des charges internes je vous suggère de lire le topic intitulé
    "blog des auto-entrepreneurs". J'ai fait une simulation réaliste des frais que
    peut s'attendre à avoir une personne se lancant à son compte dans un job de
    prestation de services.
    Je rejoins Philippe quant à son calcul de bénéfices restants... Il serait souhaitable
    selon moi que le gouvernement fasse preuve de plus de pédagogie en expliquant aussi
    qu'une entreprise a nécessairement besoin de frais internes...

    Bon dimanche à tous,

    Franck

    Quand l'appât vaut plus cher que le poisson, il vaut mieux arrêter de pêcher !
    Posté il y a 10 années #
  16. Anonyme

    Pas enregistré
    Messages: 3


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    bonjour Franck

    OK je vais aller voir par contre tu parles de benefices restant en fin de mois ?sans te sortir de salaire au long de l'année?? ou 460/mois de benef en plus d'un éventuel salaire? merci à+

    Posté il y a 10 années #
  17. lionel78

    Nouveau Membre
    France
    Messages: 1


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,
    Effectivement, pour les charges fiscales il est nécessaire de faire une simulation pour savoir quel statut est le plus avantageux.
    Il ne faut pas oublier les charges sociales qui peuvent faire changer la donne...
    J'ai fait une petite page pour comparer le statut d'auto-entrepreneur avec le statut de la SARL : objectifcreation.fr
    Les charges sont un point important mais pas seulement. Le statut d'auto-entrepreneur est risqué à mon avis puisque c'est à responsabilité illimitée !
    Je vais de ce pas voir la simulation réalisée par Franck.

    Posté il y a 10 années #
  18. Frédéric Febvay

    Membre habitué
    Messages: 50


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour à tous et bonne année...

    Je n'ai qu'une question pour le moment concernant l'AE:
    - Du fait que ce régime exonère les factures de TVA, qu'en est-il du travail (ventes ou prestations) avec les professionnels et des comptes clients avec les fournisseurs?
    Car sans TVA, comment travailler avec un professionnel si nous ne pouvont faire sortir la TVA de la facture qui pour le client pro lui sera utile en fin d'année?

    Posté il y a 10 années #
  19. Gautier Girard
    Statut d'auto-entrepreneur ... le débat est ouvert  !

    Fondateur du forum
    Cholet (49, France)
    Messages: 13,941


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour Dectelion,

    Je vous souhaite une bonne année 2009! Vous êtes le bienvenu sur le forum.

    Si vous vous adressez à des pros, alors effectivement ils ne peuvent pas récupérer la TVA en fin d'année. C'est à vous de leur expliquer que vos prix TTC sont les mêmes que si vous travailliez avec la TVA. Avantage pour vos clients pros : ils n'ont pas à avancer l'équivalent de la TVA.

    Je ne sais pas si cela répond à votre question ?

    A vous lire,

    Posté il y a 10 années #
  20. Frédéric Febvay

    Membre habitué
    Messages: 50


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Cela me suffit en tout cas, je vous remercie...

    Posté il y a 10 années #
  21. ProfilsAE

    Nouveau Membre
    Messages: 2


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Certes le statut d'auto-entrepreneur ne conviendra pas à tous les types d'entreprises, mais dans le cadre d'une activité de service par exemple c'est un bon moyen de tester une idée et de voir si elle peut être rentable avant de passer à un statut plus "complexe" sans trop de risque.

    Posté il y a 9 années #
  22. aidecrea

    Membre coutumier
    France
    Messages: 12


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Dans tous les domaines le statut d'auto-entrepreneur est un bon moyen de tester son marché, mais il existait déjà le portage salarial pour les activités de services et surtout la micro-entreprise. Avec la réforme de l'EIRL, on comprend que l'objectif principal de ce statut est, comme tu le soulignes, de donner l'impression (réelle ou non) de l'absence de prise de risque pour inciter à la création d'entreprise.

    Posté il y a 9 années #
  23. Gautier Girard
    Statut d'auto-entrepreneur ... le débat est ouvert  !

    Fondateur du forum
    Cholet (49, France)
    Messages: 13,941


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,

    A ce propos, je viens de publier un article car la critique monte en puissance contre le statut auto entrepreneur :

    Auto entrepreneur, votre statut est menacé : soutenez-le avant qu’on vous le retire en catimini...

    Bonne lecture,

    Posté il y a 9 années #
  24. Thomas Holl

    Membre coutumier
    Reims (51, France)
    Messages: 5


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    le statut d'auto entrepreneur est bien pour se lancer la premiere année et certes 32 ke de ca max ( pour mon cas) , c'est peu.

    faut faire aussi attention car pas de cotisation retraire, pas de conges payé...et oui, le faite d'être moins cher sur les devis par rapport a une sarl vient aussi de là ...donc certes, concurence déloyale..d'ailleurs la fédération du batiment commence a faire pression sur le gouvernement pour que ca change.

    cdt

    Posté il y a 9 années #
  25. Stephanie Calvin
    Statut d'auto-entrepreneur ... le débat est ouvert  !

    Membre sénior
    Blain (44, France)
    Messages: 3,638


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Thomas : d'abord les autoentrepreneurs paient leurs charges comme tout le monde, y compris les cotisations de retraite, mais en plus, il n'y a pas plus de congés payés pour les gérants de SARL que pour les autoentrepreneurs.

    Nous pratiquons les memes prix que vous, sauf vis à vis du particulier puisque nous ne facturons pas la TVA, que les SARL facturent et que les particuliers ne récupèrent pas !

    Donc aucune concurrence déloyale !

    Posté il y a 9 années #
  26. François
    Statut d'auto-entrepreneur ... le débat est ouvert  !

    Serial Entrepreneur
    Reignac sur Indre (37, France)
    Messages: 5,879


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,

    Concernant les tarifs, les propos de Thomas démontrent qu'il y a eu un énorme défaut de communication au lancement du régime d'auto-entrepreneur. Je pense que c'était en grande partie volontaire pour attirer le maximum de candidats. Aujourd'hui M. Novelli fait du rétropédalage pour expliquer qu'un AE paye autant de cotisations qu'une micro-entreprise classique. Et c'est également vrai pour une Entreprise Individuelle au réel dans les activités commerciales ou artisanales.

    Pour un artisan le fait de payer 23% du CA en auto-entrepreneur ou 45% du revenu net en EURL correspond à peu près à la même chose une fois qu'on a pris en compte tous les frais de fonctionnement qu'un AE ne peut pas déduire. La seule et vraie concurrence est l'absence de TVA dans ce domaine d'activité, mais c'était déjà le cas avec les micro-entreprises depuis 2003 et le plafond de CA à 32 000 € limite vite le nombre de candidats... Tous ceux qui ont établi des tarifs très bas par ignorance ou par un faux raisonnement ("je me rattraperai plus tard") ne résisteront pas longtemps. En attendant, c'est vrai qu'ils ont fait beaucoup de tort à la concurrence...

    Répétons-le inlassablement: le régime d'AE est un dispositif social et fiscal simplifié qui permet de tester une activité d'indépendant ou d'avoir des revenus complémentaires. Ce régime n'est pas adapté pour vivre d'une entreprise artisanale ou commerciale.

    Posté il y a 9 années #

Fil RSS de ce sujet.

Ecrire une réponse

Vous devez être connecté pour poster.