Création entreprise | Auto-Entrepreneur | Entrepreneuriat | Conseils entrepreneurs et conseils créateurs entreprise

Forum Entreprise & Entrepreneur : Forum entrepreneur & forum création d'entreprise

Le forum de référence des Entrepreneurs et Auto-Entrepreneurs pour discuter, échanger, apprendre et partager ses meilleurs conseils !

Créateurs d'entreprise, entrepreneurs, passionnés d'entrepreneuriat,

Participez maintenant au forum Entreprise & Entrepreneurs !

Inscrivez-vous gratuitement, présentez-vous et participez aux discussions !

Ce qui vous attend sur le forum Entreprise & forum Entrepreneur :


» Cliquez-ici pour vous inscrire ».

Forum Entreprise & Entrepreneur : Forum entrepreneur, forum création d'entreprise, forum auto-entrepreneur » L'entreprise au quotidien : conseils et problèmes » Statut "Cours & Dépannage informatique"

Statut "Cours & Dépannage informatique"

  • Lancé il y a 9 années par Herve
  • Thèmes : régime cours dépannage informatique, dépannage informatique, artisan ou libéral
  • Dernière réponse par Christophe Desmarest

  • »
  1. Herve

    Membre coutumier
    Messages: 23


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,

    je souhaiterai me lancer enfin dans la création de mon EI sous le statut d'auto-entrepreneur mais j'ai un peu lu de tout sur les fora.

    Je souhaite créer une entreprise de "Cours et de Dépannage informatique" (chez les gens) et je ne sais donc pas si je relève du régime des artisans ou du service à la personne (notifié comme exemple sur le site gouvernemental).

    En gros je souhaiterai aider les gens à brancher leurs installations, réparer leur PC, donner des cours de base en informatique. Je souhaiterai notamment de l'aide pour remplir les cases :

    Indiquez l'activité la plus importante :
    Indiquez l'ensemble des activités exercées :
    Précisez cette nature :
    Son lieu d'exercice :

    Merci de votre aide

    Hervé

    Posté il y a 9 années #
  2. Alexandre Hollard
    Statut

    Membre sénior
    Rueil Malmaison (92, France)
    Messages: 3,130


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour, bienvenue sur le forum.

    Indiquez l'activité la plus importante : 'Dépanage OU Cours' Si c'est le premier vous serez artisan, dans l'autre cas, peut être pas
    Indiquez l'ensemble des activités exercées : dépanage, assistance informatique, formation personnelle à l'informatique etc ...
    Précisez cette nature : (Trou de mémoire ... je regarderais ça plus tard)
    Son lieu d'exercice : Chez le client (je pense bien que vous devrez le faire chez les gens)

    Ex-Entrepreneur / PAO - Print, carte de visite, flyer etc...
    Posté il y a 9 années #
  3. Herve

    Membre coutumier
    Messages: 23


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Merci de ta réponse. J'ai eu le temps de regarder sur le net un peu, voilà ce que je pense avoir retenu et corrigez moi si je me trompe. 2 parties dans ma future entreprise :

    Assistance + Cours informatique = services à la personne. Je pourrai faire profiter du CESU le client. Puis-je déclarer cela en libéral ?

    Dépannage (achat matériel, installation, réparation chez moi). Le statut d'AE permet de créer une activité d'artisanat cumulant les 2 avec un CA <32k€ pour les services et <80k€ en tout. Cependant, je ne pourrai pas faire profiter le client du CESU.

    Dans tous les cas, je ne compte pas vendre de matériel, juste remplacer des composants abîmés. Je pourrai donc plutôt déclarer mon activité comme Assistance et faire acheter par le client le matériel puis facturer une installation non ? Ainsi je pourrai faire profiter du CESU.

    J'avoue que je suis un peu perdu dans tout ça :)

    Posté il y a 9 années #
  4. François
    Statut

    Serial Entrepreneur
    Reignac sur Indre (37, France)
    Messages: 5,879


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,

    Hervé, vous avez parfaitement résumé la situation ! Si vous voulez axer le développement de votre entreprise sur le service à la personne il faut déclarer une activité libérale: "Assistance, conseil et formation en informatique à domicile". S'il y a des pièces à changer vous les faites acheter par le client et vous vendez les heures en prestation d'assistance (il faut éviter le terme de "dépannage" qui est lié à une activité artisanale).

    Une fois votre entreprise créée vous pourrez utiliser le CESU ou tout autre moyen de paiement. Les détails ici pour voir comment ça s'articule dans votre activité de service à la personne:
    http://www.gautier-girard.com/forum/topic/cesus-en-auto-entrepreneur

    Cordialement

    Posté il y a 9 années #
  5. Herve

    Membre coutumier
    Messages: 23


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Chouette :)

    Et à part le CESU quels sont les avantages/inconvénients d'une activité libérale par rapport à une activité artisanale ?

    Activité de prestations de services (plafond 2009 de CA 32 000 euros)

    * La réalisation de prestations sur un produit fourni par le client (ex : réparation d’ordinateurs). Dans ce cas on admet que le prestataire puisse fournir des produits accessoires ou des ingrédients (ex : le tailleur qui fournit les boutons et le fi l, le cordonnier qui fournit le talon qu’il pose…).

    Mon AE sera une activité libérale de services à la personne, je serai donc limité à 32k€ annuels. Je dépendrai de la CIPAV avec un Régime micro-social simplifié de 18.30% ?

    Posté il y a 9 années #
  6. François
    Statut

    Serial Entrepreneur
    Reignac sur Indre (37, France)
    Messages: 5,879


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Et à part le CESU quels sont les avantages/inconvénients d'une activité libérale par rapport à une activité artisanale ?

    J'insiste là-dessus: il n'y a pas besoin d'être en profession libérale ou d'être agréé pour recevoir des CESU ordinaires. Du moment que la prestation relève du service à la personne n'importe quel particulier peut travailler pour un autre en utilisant ce moyen de paiement. Pour les CESU préfinancés c'est différent, lisez bien le lien que je vous ai donné.

    L'avantage de l'activité libérale est d'avoir un taux de cotisation plus faible et de ne pas avoir à s'inscrire à la Chambre des Métiers. Par contre vous limitez votre champ d'action: pas de vente de composants, pas de réparations.

    Nota: le CA plafond est passé à 32 100 € depuis le 1/01/2010 ;-)

    Posté il y a 9 années #
  7. Herve

    Membre coutumier
    Messages: 23


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Par contre vous limitez votre champ d'action: pas de vente de composants, pas de réparations.

    La vente de composants OK, je ne voulais pas en faire, pas ouvrir de boutique. Les réparations seront possibles non ? chez le client uniquement avec du matériel qu'il aura acheté lui.

    Et je serai bien à la CIPAV ou au RSI ?

    Posté il y a 9 années #
  8. François
    Statut

    Serial Entrepreneur
    Reignac sur Indre (37, France)
    Messages: 5,879


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Les réparations seront possibles non ?

    Comme je vous l'ai dit c'est de l'assistance que vous vendez, pas de la réparation. Toute la subtilité est là. Mais de toute façon, est-ce qu'on répare encore des ordinateurs de particuliers ?

    Quand vous remplacez les composants achetés par le client ce n'est pas la main d'oeuvre en tant que telle que vous vendez (5 minutes ?) mais tout ce qui est autour (conseil, remise en route, déboggage, explications, configurations,...) et qui peut prendre 1/2 heure.

    Nota: Vous serez bien à la CIPAV.

    Posté il y a 9 années #
  9. Herve

    Membre coutumier
    Messages: 23


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Ok j'ai donc bien lu votre lien pour le CESU, très clair merci. Libéral ou artisan même combat, il suffit que ce soit une activité de service à la personne.

    Concernant mon activité elle-même : si un jour je dois ramener un PC à la maison pour le diagnostiquer/réparer, je ne pourrai le faire que si je suis artisan.

    En contrepartie être libéral me permet de payer moins de charge (18.30% contre 21.30%) et de ne pas m'inscrire à la chambre des métiers. J'ai par ailleurs lu qu'après d'activité 2 ans cela devient payant annuellement. Vrai ?

    J'ai du mal par ailleurs à différencier les catégories de cette page :

    http://www.auto-entrepreneur.fr/charges-sociales-creation-entreprise-individuelle.php

    de plus, lorsque je vais pour me déclarer il me demande RSI ou CIPAV pour libéral, cela n'apparaît pas dans ce tableau.

    Profession libérale rattachée à la CIPAV pour le régime vieillesse (architecte, conseil, expert, psychologue,....)
    Profession assimilée libérale rattachée au RSI pour le régime vieillesse (exploitant auto-école, médecine chinoise, etc.)

    Subtilité ? :)

    Posté il y a 9 années #
  10. François
    Statut

    Serial Entrepreneur
    Reignac sur Indre (37, France)
    Messages: 5,879


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    En contrepartie être libéral me permet de payer moins de charge (18.30% contre 21.30%) et de ne pas m'inscrire à la chambre des métiers. J'ai par ailleurs lu qu'après d'activité 2 ans cela devient payant annuellement. Vrai ?

    L'exonération de frais relatifs à la CMA porte sur les 3 premières années.

    lorsque je vais pour me déclarer il me demande RSI ou CIPAV pour libéral, cela n'apparaît pas dans ce tableau.

    Il y a très peu d'activités libérales qui dépendent du RSI pour le régime vieillesse. Seules sont concernées quelques professions rattachées par décret aux professions industrielles et commerciales (ex: les agents commerciaux, les exploitants d'auto-école,...). Vous avez ici une liste détaillée des deux régimes (RSI ou CIPAV):
    http://www.lesautoentrepreneurs.com/social/auto-entrepreneur-rsi-ou-cipav.html

    Dans votre cas vous dépendrez de la CIPAV.

    Posté il y a 9 années #
  11. HDServices
    Statut

    Membre passionné
    Paris (75, France)
    Messages: 270


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour Hervé,

    J'ai moi même une Sté "libérale" d'assistance informatique à domicile agréé services à la personne.
    Concernant les CESU, comme le précise François, n'importe qu'elle personne effectuant un service à la personne peut être payée par CESU. C'est le particulier qui emploie en direct. Il existe aussi les CESU préfinancés. Une Sté agréée peut aussi se faire régler par CESU. Pour faire simple, mes clients préfèrent conserver les CESU pour l'emploi direct et me règlent par chèque comme prestataire, ils recevront une attestation fiscale et c'est plu simple à gérer.

    Je cotise à la CIPAV pour la retraite, au RSI pour les autres cotisations. Si je me rappel bien, le RSI doit être l'unique interlocuteur à terme.
    Je voie une confusion entre les informations du site auto-entrepreneur.fr et celui du RSI http://www.le-rsi.fr/affiliation_cotisations/cotisations/auto_entrepreneur/20090330_protection_sociale_autoentrepreneur.php Au sujet de la retraire : "L’auto-entrepreneur acquiert des droits au RSI (s’il est artisan ou commerçant) ou à la CIPAV (s’il est profession libérale) en fonction de son chiffre d’affaire."

    Cordialement
    Hervé

    Posté il y a 9 années #
  12. Herve

    Membre coutumier
    Messages: 23


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    merci pour vos réponses.

    Hervé pourquoi avoir choisi liberal plutot qu'artisan ? regrettes-tu ton choix ?

    Du coup tu ne donnes que des cours/assistances et tu ne répares pas de pc ?

    Edit : choix de la nature de l'exercice : Services ou Professions libérales ?

    Posté il y a 9 années #
  13. HDServices
    Statut

    Membre passionné
    Paris (75, France)
    Messages: 270


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Ne disposant pas de local, ne voyant pas l'intérêt d'être artisan et de supporter des cotisations plus élevées, ne souhaitant pas non plus gérer des stocks et du SAV, il me restait "libéral". Je savais aussi que les premiers agréments obtenus à l'époque ne concernait que les cours d'informatique à domicile, tout ces élément ont conforté mon choix et permis d'obtenir début 2006 l'agrément services à la personne.
    Je rencontre finalement peu de clients ayant un vrai problème matériel nécessitant un passage en atelier, pour cela j'ai un partenaire.
    La question de fond me semble plutôt être votre cible commerciale, les choix de structure en découleront. Si votre cible est les particuliers, s'ils ont un équipement récent ou de marque, je ne vois pas l'intérêt d'être artisan.
    Enfin, je cotise au tau normal à la retraite (je pourrais faire autrement) car je choisi de valider 4 trimestre par année.

    Hervé

    Posté il y a 9 années #
  14. Herve

    Membre coutumier
    Messages: 23


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Je n'ai pas compris lors de l'inscription le regime micro fiscal BNC ou BNI ? n'est-ce pas là tout l'intérêt de l'AE ?

    Vous relevez du régime fiscal micro (BIC ou spécial BNC)
    Option pour le versement libératoire de l'impôt sur le revenu calculé sur le chiffre d'affaires ou les recettes : oui non

    De plus je suis salarié avec ma caisse d'assurance maladie et ma mutuelle, le choix de la mutuelle lors de l'inscription m'est complètement égal du coup ? ou certaines sont mieux que d'autres ?

    merci

    Posté il y a 9 années #
  15. Stephanie Calvin
    Statut

    Membre sénior
    Blain (44, France)
    Messages: 3,653


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Hervé, il ne s'agit pas du choix de la mutuelle mais l'organisme chargé de collecter les fonds de sécurité sociale.

    Posté il y a 9 années #
  16. Herve

    Membre coutumier
    Messages: 23


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Ouki d'accord merci. La plupart s'appellent des mutuelles c'est pour ça :)

    sinon la question reste posée ? le choix est complètement neutre pour quelqu'un qui est salarié avec une assurance maladie + une mutuelle ?

    Posté il y a 9 années #
  17. Carlo

    Membre sénior
    Val-de-Marne (94, France)
    Messages: 2,061


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour Hervé,

    J'ai pas tout suivi depuis le début.

    Peux-tu préciser ta question STP et je t'explique tout. C'est mon domaine.

    Quel est ton statut ? Salarié avec la Sécu + une mutuelle d'entreprise ?

    Ex-courtier en assurances, retraité,rangé des voitures.
    Bonnes adresses en MP pour prévoyance, frais de santé, retraite, RC PRO, pour TNS, TPE, SASU, etc.
    Opinions tenues sur le forum à titre non professionnel.
    Posté il y a 9 années #
  18. Herve

    Membre coutumier
    Messages: 23


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Je suis salarié d'une très grosse entreprise, j'ai donc déjà une sécurité sociale et une mutuelle obligatoire avec mon employeur.

    Je souhaite monter ma petite entreprise de services à la personne en informatique (libéral), et je dois choisir une mutuelle lors de la création d'entreprise, je voulais donc savoir comment faire mon choix dans mon cas précis.

    de plus je ne comprends pas la question concernant le régime fiscal lors de la création

    Vous relevez du régime fiscal micro (BIC ou spécial BNC)
    Option pour le versement libératoire de l'impôt sur le revenu calculé sur le chiffre d'affaires ou les recettes : oui non

    Posté il y a 9 années #
  19. Carlo

    Membre sénior
    Val-de-Marne (94, France)
    Messages: 2,061


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Si vous restez salarié de cette grosse entreprise et si vous créez votre entreprise en parallèle, vous restez à la CPAM comme assurance maladie obligatoire. Vous conservez bien entendu vos avantages dont la mutuelle groupe de l'entreprise (et vous avez très vraisemblablement aussi le régime de prévoyance collectif qui va avec). Donc rien ne change.

    Dans ce cas de figure, on vous demandera aussi de vous affilier à un régime obligatoire d'assurance (un des multiples organimes conventionnés du RSI dont certains s'appellent "mutuelle de la région des lacs de montagne" ou ...) et qui ne sont rien d'autre que la Sécu des indépendants. Affiliation itou à l'assurance vieillesse obligatoire des TNS (CIPAV dans votre cas selon code NAF ?).

    Personne ne vous demandera de vous affilier à une nouvelle mutuelle complémentaire et vous continuerez d'utiliser la Sécu des salariés + mutuelle d'entreprise.

    Si vous quittez votre emploi (et ses avantages) pour être totalement indépendant, vous vous affiliez au RSI + CIPAV, vous quitterez tôt ou tard la Sécu pour le RSI pour l'assurance maladie obligatoire (laissez les faire, ça traîne). C'est dans ce cas là qu'il faudra se préoccuper de prendre une mutuelle et un régime de prévoyance complémentaires.

    Est-ce que je réponds bien à votre question ? Désolé, j'ai la flemme de relire tout le fil.

    Pour les autres questions, je laisse la main à des gens plus calés que moi.

    Posté il y a 9 années #
  20. Herve

    Membre coutumier
    Messages: 23


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Merci pour cette partie de réponse très claire :) c'est bien ce que je pensais, je vais donc prendre un régime au hasard dans la liste puisque je ne compte vraiment pas quitter mon confort de salarié de si tôt, je viens juste d'y rentrer :)

    Il ne me reste plus que la partie régime micro fiscal

    Posté il y a 9 années #
  21. Herve

    Membre coutumier
    Messages: 23


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    dernier petit truc :

    dans DECLARATION RELATIVE AU LIEU D'EXERCICE OU A L'ETABLISSEMENT

    en nature je dois mettre profession libérale ou services ?

    Posté il y a 9 années #
  22. Herve

    Membre coutumier
    Messages: 23


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Vous relevez du régime fiscal micro (BIC ou spécial BNC)

    Option pour le versement libératoire de l'impôt sur le revenu calculé sur le chiffre d'affaires ou les recettes : oui non

    je dois répondre oui là... c'est tout l'intérêt du régime non ?

    Posté il y a 9 années #
  23. François
    Statut

    Serial Entrepreneur
    Reignac sur Indre (37, France)
    Messages: 5,879


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    dans DECLARATION RELATIVE AU LIEU D'EXERCICE OU A L'ETABLISSEMENT

    en nature je dois mettre profession libérale ou services ?

    Profession Libérale, Hervé ! On en a parlé tout au long de ce fil ;-)

    Option pour le versement libératoire de l'impôt sur le revenu calculé sur le chiffre d'affaires ou les recettes : oui non

    je dois répondre oui là... c'est tout l'intérêt du régime non ?

    C'est un des intérêts, oui. Le taux est assez bas (2,2% du CA en libéral). Cela dépend bien sûr de votre situation fiscale actuelle (marié, des enfants, revenus du foyer ?), mais si j'ai bien compris vous êtes déjà salarié. Vos revenus d'AE s'ajouteraient donc à vos revenus salariés, avec un taux à 5% pour la première tranche. À vous de faire vos estimations. Sachez aussi que si vous optez pour le prélèvement libératoire vous êtes exonéré de CET (ex Taxe Pro) pendant 3 ans. Franchement, je pense qu'il n'y a pas photo ;-)

    Posté il y a 9 années #
  24. Herve

    Membre coutumier
    Messages: 23


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Profession Libérale, Hervé ! On en a parlé tout au long de ce fil ;-)

    OK pour ça, c'était pour être sûr car j'ai déjà mis libéral au tout départ du formulaire.

    Concernant l'option pour le versement libératoire j'avoue que je n'ai pas vraiment compris ce que c'était. En AE je pensais déclarer en ligne mon CA tous les trimestres et donc payer les 18.3% de charges.

    L'option de versement libératoire correspond en fait à l'impôt que je paie sur mon revenu d'AE, quelle serait l'autre option si je n'accepte pas cela ?

    Posté il y a 9 années #
  25. François
    Statut

    Serial Entrepreneur
    Reignac sur Indre (37, France)
    Messages: 5,879


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    L'option de versement libératoire correspond en fait à l'impôt que je paie sur mon revenu d'AE, quelle serait l'autre option si je n'accepte pas cela ?

    L'autre option c'est l'impôt sur le revenu classique. Vos revenus d'AE seront ajoutés à vos autres revenus et vous paierez l'IR sur le total selon le barème en vigueur et le nombre de parts de votre foyer fiscal.

    Posté il y a 9 années #
  26. N

    Membre sénior
    France
    Messages: 5,217


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Au fait François j'ai été à mon rendez vous, que j'avais pris suite à notre discussion, à la boutique de gestion hier. D'après eux j'ai fait les choses à peu près correctement, à part le versement libératoire. Il m'ont dit que je n'aurais pas du le prendre. Temps pis! J'y retournerais si je veux changer de statut, un jour, pour être plus encadrer.

    Posté il y a 9 années #
  27. N

    Membre sénior
    France
    Messages: 5,217


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Au fait est ce qu'on a de le droit de changer par la suite pour le versement libératoire?

    Posté il y a 9 années #
  28. François
    Statut

    Serial Entrepreneur
    Reignac sur Indre (37, France)
    Messages: 5,879


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Quelles sont les raisons que la boutique de gestion t'a données au sujet de ce prélèvement libératoire ? Ça m'intéresse.

    Posté il y a 9 années #
  29. Herve

    Membre coutumier
    Messages: 23


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    oui pour savoir quels critères pour choisir cette option ou non

    comment calculer si c'est intéressant financierement

    Posté il y a 9 années #
  30. N

    Membre sénior
    France
    Messages: 5,217


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonsoir, en fait il m'ont dit que comme je n'étais pas imposable là du coup je le serais et que pour mon activitée ce n'était pas forcément rentable pour moi!

    Posté il y a 9 années #

Fil RSS de ce sujet.

Ecrire une réponse »

Vous devez être connecté pour poster.