Création entreprise | Auto-Entrepreneur | Entrepreneuriat | Conseils entrepreneurs et conseils créateurs entreprise

Forum Entreprise & Entrepreneur : Forum entrepreneur & forum création d'entreprise

Le forum de référence des Entrepreneurs et Auto-Entrepreneurs pour discuter, échanger, apprendre et partager ses meilleurs conseils !

Créateurs d'entreprise, entrepreneurs, passionnés d'entrepreneuriat,

Participez maintenant au forum Entreprise & Entrepreneurs !

Inscrivez-vous gratuitement, présentez-vous et participez aux discussions !

Ce qui vous attend sur le forum Entreprise & forum Entrepreneur :


» Cliquez-ici pour vous inscrire ».

Forum Entreprise & Entrepreneur : Forum entrepreneur, forum création d'entreprise, forum auto-entrepreneur » Conseils et Questions sur la Création d'Entreprise » Statut auto-entrepreneur

Statut auto-entrepreneur

  1. vladmaia

    Membre coutumier
    Messages: 7


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,

    Je travaille actuellement dans la fonction publique à temps plein (assistance informatique). Et je suis très intéressée par le statut d'auto-entrepreneur. Je me suis renseignée et apparemment je ne suis pas obligée d'obtenir une autorisation de la part de mes supérieurs hiérarchiques si je décide d’exercer une profession libérale.
    Pouvez vous me le confirmer?

    Je souhaiterais faire de l'assistance informatique et donner des cours de base en informatique pour les particuliers en tant qu'AE.

    Quelles sont concrètement les charges à payer lorsqu'on devient auto-entrepreneur?

    D'avance, merci.

    Bien cordialement.

    Posté il y a 6 années #
  2. Anonyme

    Pas enregistré
    Messages: 523


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonsoir,

    Faut-il avertir sa hiérarchie pour s'inscrire A.E. ? Pas de réponse toute faire, selon le cas, voir :
    http://www.planete-auto-entrepreneur.com/autoentrepreneur/sommaire-fonctionnaires-comment-devenir-auto-entrepreneur.html

    Pour les charges, cela semble être du service, donc environ 26% du C.A, plus d'infos :
    http://www.lautoentrepreneur.fr/images/2169-PointSur-AE-2013_metropole.pdf

    Posté il y a 6 années #
  3. vladmaia

    Membre coutumier
    Messages: 7


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    J'ai lu 1 document de mon etablissement concernant le cumul d'activités, en voici un extrait:

    - Activités accessoires librement autorisées:
    Les personnels enseignants, techniques ou scientifiques et les personnes pratiquant des activités artistiques peuvent exercer les professions libérales qui découlent de la nature de leurs fontions.

    - Activités accessoires soumise à autorisation

    D'après ce que je comprends, je ne suis pas obligée de demander 1 autorisation pour exercer une activité liberale.
    Comprenez vous comme moi?

    Bien cordialement.

    Ps: bravo pour ce site!

    Posté il y a 6 années #
  4. moissan

    Membre passionné
    Angouleme (16, France)
    Messages: 369


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    je ne pense pas qu'il y ai de loi generale empechant un salarié d'etre auto entrepreneur , mais il y a le contrat de travail avec l'employeur , ou il y a peut etre des clause de non concurrence , ou d'autre obligation

    faut il le dire a l'employeur ? ou le faire en cachette ? quand on travaille pour un bon employeur il vaut mieux entretenir la confiance est etre clair ... mais dans ce cas on n'a pas besoin de chercher une autre activité ! quand on a un mauvais emploi , qu'on le garde juste pour survivre , il est possible de preferer cacher sa nouvelle activité

    l'auto entreprise n'est pas le meilleur moyen de creer une nouvelle activité de façon discrete : creer une SAS dont on n'est qu'un associé parmis d'autre permet a cette société de faire la publicité qu'elle veut sans chanter sur les toit le nom des associé

    Posté il y a 6 années #
  5. vladmaia

    Membre coutumier
    Messages: 7


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Merci pour toutes ces reponses.
    Je souhaite acquerir ce statut dans le but de completer tout simplement mon revenu principal.
    Bien cordialement.

    Posté il y a 6 années #
  6. Jean-christophe Roussel
    Statut auto-entrepreneur

    Membre passionné
    PARIS (75, France)
    Messages: 202


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,

    Visiblement, compte tenu de votre profession, rien ne s'oppose à ce que vous soyez auto-entrepreneur afin d'exercer une activité complémentaire pour une assistance informatique aux particuliers (service à la personne) en tant que formateur (mais il vous faudra un agrément). Le portage peut-être une solution.

    Bien cordialement,

    Pour créer votre activité indépendante sans risque, optimiser votre auto-entreprise, visualiser notre offre
    Pour un rdv en IDF, contactez-moi
    Posté il y a 6 années #
  7. vladmaia

    Membre coutumier
    Messages: 7


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,

    Je n'ai donc pas l'obligation d'en informer ma hierarchie?
    Qu'est ce que le portage?

    Bien cordialement.

    Posté il y a 6 années #
  8. Jean-christophe Roussel
    Statut auto-entrepreneur

    Membre passionné
    PARIS (75, France)
    Messages: 202


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    On entend en principe par portage, le portage salarial mais depuis peu, il existe aussi le portage d'auto-entreprise.
    Le portage salarial permet à une personne l'exercice d'une activité indépendante en étant que salarié d'une société de portage. En fait, le porté gère son activité (devis, prestation, facture) pour le compte de la société de portage qui s'occupe de tout l’administratif, l'assurance, les agréments (services à la personne, etc.), l'assistance juridique (avec garantie de salaire) qui lui rembourse ses achats et frais pro (dont frais kilométriques) et lui verse un salaire en fonction de sa marge (CA - frais global).
    Le portage d'AE est similaire, sauf que le contrat de travail est remplacé par un contrat de mandat (déclarations) et de sous-traitance et que du fait des charges sociales propres au AE, le gain est supérieure.
    Les avantages du portage sont assez divers suivant les situations de chacun, et il peut n'y avoir aucun intérêt, car l'auto-entreprise n'est pas en soi très compliqué à gérer (assurance, déclaration trimestrielle très simplifié).
    Ces avantages peuvent être :
    - Exercer au nom d'une société (image, garantie),
    - Bénéficier des assurances RCP (et décennale pour les artisans) sans avoir à faire l'avance d'une cotisation,
    - Bénéficier d'une assistance juridique et d'une garantie d'impayé,
    - Se décharger de la partie administrative de son activité,
    - Récupérer les frais et achats en TTC (raison pour laquelle le portage est très intéressant pour les activités artisanales),
    - Bénéficier des agréments quitte à exercer sous divers enseignes (une pour le service à la personne, une autre pour le service aux entreprises par exemple), alors qu'un AE non porté ne pourra pas être agréer SAP et s'adresser en même temps aux entreprises.
    - Dans certain cas, bénéficier d'un réseau.

    Bien cordialement,

    Posté il y a 6 années #
  9. vladmaia

    Membre coutumier
    Messages: 7


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Merci pour cette definition très précise.
    Je pense plutot partir sur le statut AE.

    Je vais dans un premier temps me renseigner concernant le cumul d'activités sans autorisation préalable.

    Bien cordialement.

    Posté il y a 6 années #
  10. Jean-christophe Roussel
    Statut auto-entrepreneur

    Membre passionné
    PARIS (75, France)
    Messages: 202


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,

    De rien, il s'agit surement d'un bon choix.

    Amicalement,

    Posté il y a 6 années #

Fil RSS de ce sujet.

Ecrire une réponse

Vous devez être connecté pour poster.