Création entreprise | Auto-Entrepreneur | Entrepreneuriat | Conseils entrepreneurs et conseils créateurs entreprise

Forum Entreprise & Entrepreneur : Forum entrepreneur & forum création d'entreprise

Le forum de référence des Entrepreneurs et Auto-Entrepreneurs pour discuter, échanger, apprendre et partager ses meilleurs conseils !

Créateurs d'entreprise, entrepreneurs, passionnés d'entrepreneuriat,

Participez maintenant au forum Entreprise & Entrepreneurs !

Inscrivez-vous gratuitement, présentez-vous et participez aux discussions !

Ce qui vous attend sur le forum Entreprise & forum Entrepreneur :


» Cliquez-ici pour vous inscrire ».

Forum Entreprise & Entrepreneur : Forum entrepreneur, forum création d'entreprise, forum auto-entrepreneur » Conseils et Questions sur la Création d'Entreprise » SOS agrément qualité

SOS agrément qualité

  • Lancé il y a 10 années par Emsi
  • Thèmes : agrément, DDTE, qualité
  • Dernière réponse par Claire Pluviaud

  • »
  1. Emsi

    Nouveau Membre
    Messages: 4


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour ! Excusez-moi si ce sujet a été traité, je ne l'ai pas trouvé. J'ai vu qu'un très aimable "Pierre" a aidé une présidente d'association dans son dossier d'agrément "simple" : moi je m'arrache les cheveux avec l'agrément qualité (parce que déjà que l'agrément "simple" est à coucher dehors, alors je ne vous dis pas l'agrément qualité !!!). Mon association est tout juste créée, et pourtant il faut que je présente des documents comme si elle était déjà en vitesse de croisière !!! Contrats de travail avec volume d'heures indiquées (alors que je ne sais même pas si j'aurai des clients tout de suite), livret d'accueil (avec quel argent je les fais imprimer ???), local pour présence physique (est-ce que ça peut-être chez moi, mais ils disent qu'il faut que l'affichette donnant les tarifs et infos soit visible de l'extérieur, donc je fais comment si j'habite au 3è étage d'un immeuble ?...) et ensuite des tas de textes législatifs dont l'intitulé même est pour moi de l'hébreu. Mon profil c'est la comm (je suis ex rédactrice en marketing direct) et donc les lettres et les idées, mais pas du tout le législatif et l'administratif : attention je n'ai pas de mépris, c'est simplement que réellement je n'y comprends rien. J'ai cruellement besoin d'aide : mon asso a déjà des demandes d'annexes en région car on en a parlé sur France Inter, le concept plaît beaucoup, mais je ne peux pas la démarrer tant que je n'ai pas ce sacré agrément. Savez-vous s'il existe des structures qui se proposent pour les remplir ??? Merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii

    Posté il y a 10 années #
  2. Pierre Maurin
    SOS agrément qualité

    Membre sénior
    Colmar (68, France)
    Messages: 896


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour Emsi,

    Je comprend votre réaction. En en fait, il semblerait que l'agrément ait été prévu à l'origine pour des organismes ayant déjà une certaine expérience de leur activité (et déjà titulaire d'un agrément simple). Cela peut donc expliquer que le dossier demande des éléments pouvant difficilement être donnés lorsque l'organisme vient d'être créé.
    Cependant, rien ne vous empêche de donner des chiffres prévisionnels (en indiquant clairement qu'ils sont le résultat d'une estimation prudente).

    Pour le livret d'accueil, rien ne vous empêche de faire un prototype au format PDF ou PowerPoint et de l'imprimer en noir et blanc ou en couleurs sur une imprimante classique. Ce qui est important, c'est surtout son contenu (langage simple et clair, avec une taille de caractères suffisante pour une lecture facile, phrases courtes, petit schéma pour expliquer le mieux possible les aspects complexes de votre prestation, etc.).
    Si cela peut vous aider, la revue "Associations mode d'emploi" publie ponctuellement des dossiers d'aide à la rédaction de certains points clés de l'agrément qualité.
    Vous pouvez aussi trouver quelques informations intéressantes (mais qui sont souvent payantes) sur le site Internet suivant : http://www.ame1901.f
    De même, pour vous aider à trouver des arguments pour expliquer votre future activité, vous pouvez, par exemple, étudier le site Internet d'une entreprise (par exemple celui de Adhap Services qui me parraît bien fait : www.adhapservices.fr ) ou association réalisant déjà ce métier. Cela peut vous donner quelques idées intéressantes sur la façon de présenter vos services, par exemple au niveau du livret d'acceuil qu'il faudra donner à chacun de vos futurz clients.

    En ce qui concerne le local, si son rôle est d'être uniquement un lieu d'accueil et d'informations, vous pouvez le domicilier chez-vous pendant 5 ans. Mais à condition que vous en soyez propriétaire. Si vous en êtes que locataire, vous devez en demander l'autorisation expresse à votre bailleur.
    Cela étant, dans la pratique, il vaut mieux louer un petit local, par exemple dans un hotel d'entreprises (s'ils en existent dans votre commune ou dans une voisine). Cela fait plus sérieux vis-à-vis des clients et augmente vos chances d'obtenir l'agrément.

    Pour la visibilité des tarifs, il est surtout important que les clients puissent les obtenir facilement et gratuitement. Vous pouvez donc contourner le problème de l'affichage extérieur en les mettant par exemple à disposition à l'entrée de votre locale (sous la forme d'une petite plaquette commerciale mis dans un présentoir).
    De même, vous pouvez rendre vos tarifs accessibles sur votre futur site Internet.

    En espérant que ces quelques éléments pourront vous aider dans votre démarche, je vous souhaite bon courage et beaucoup de réussite pour votre projet.

    Bien cordialement,

    Pierre

    PM Conseils
    Conseil & formation sur-mesure en gestion financière pour TPE/PME
    www.pmconseils.sitew.com
    Posté il y a 10 années #
  3. Gautier Girard
    SOS agrément qualité

    Fondateur du forum
    Cholet (49, France)
    Messages: 13,941


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,

    Vous êtes la bienvenue sur le forum Emsi.

    Et grand Merci Pierre pour vos excellents conseils...

    Gautier Girard
    - Rédacteur en chef de Gautier-Girard.com
    - Dirigeant de la société Edissio
    Posté il y a 10 années #
  4. Emsi

    Nouveau Membre
    Messages: 4


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Merci beaucoup, Pierre, poru cette réponse qui dédramatise bien. Pour la comm, no problem, je suis (j'étais, mais on le reste toujours !)rédactrice en marketing direct, donc je gère bien les mots, leur portée, leurs promesses, leurs dangers, leur légalité, leur lisibilité (ah la la, ces productions de graphistes qui trouvent tellement plus créatif d'écrire un texte blanc sur fond bleu clair... Si vous saviez combien de gens se privent de clients à cause de textes bien écrits - enfin, hum, pas toujours - mais mal présentés !). Pour le local, non je ne pourrai absolument pas en louer, je suis partiellement au chômage (depuis plus de 4 ans), et ne peux plus prétendre à aucune aide. Mais l'option "appartement personnel" me semble possible, dans la mesure où les contacts peuvent se prendre au téléphone, et où la rencontre, ensuite, peut se faire au domicile de la personne.

    A vrai dire, j'avance et je me rends compte qu'il me faudrait une personne pour se lancer dans l'aventure avec moi : le concept est original, il a été salué par France Inter, il me vaut des demandes de créations d'annexes en région, bref, tout est là, mais mon profil n'est absolument pas celui d'une créatrice d'entreprise. Le budget prévisionnel est fait et je le comprends bien, là dessus pas de problème, mais le reste m'est un trop violent effort d'entendement. Et puis peut-être qu'à 56 ans, et même si on est très actif, on n'a plus la foi absolu dans la réussite.

    Ce sur quoi je bute vraiment à présent, et qui me bloque, c'est : de quel agrément je relève. Les textes sont en effet paradoxaux :
    relève de l'agrément qualité "l'assistance aux personnes âgées ou aux autres personnes qui ont besoin d'une aide personnelle à leur domicile, à l'exception d'actes médicaux".
    Mais : qu'entend-on par BESOIN, par AIDE PERSONNELLE et par ASSISTANCE ?
    Ma voisine, qui a 62 ans et est en plein dans la vie active, a BESOIN de l'ASSISTANCE d'une femme de ménage. La prestation "femme de ménage" relève de l'agrément simple. Or si je m'en tiens aux textes, je suis pourtant dans un BESOIN d'ASSISTANCE ou d'AIDE PERSONNELLE à une personne AGEE.

    De même, l'aide administrative ou informatique relève de l'agrément simple, mais les loisirs relèvent de l'agrément qualité. Or l'informatique est aussi et surtout un loisir, si l'on considère avec quelle passion les gens (de plus ou de moins de 60 ans !) se livrent par exemple à la recherche de leur généalogie.
    Alors mettons que la personne chez qui nous faisons le ménage veuille, une fois fini ce ménage (ou à la place si elle le décide) que nous fassions une partie de scrabble, ou de boules, ou que nous allions voir l'exposition Machin à 2 pas, je dois demander à mes intervenantes de refuser, pour cause d'incompatibilité avec l'agrément simple ??????????

    AU SECOURS !!!!!
    Avouez que la rédaction des intitulés des listings des prestations relevant de tel ou tel agrément a été faite par quelqu'un qui ne gère pas trop la langue et ses nuances... Voyez par exemple à quels débats cela nous amène !? Comment peut faire une personne qui n'a pas cette capacité de réflexion (mais qui a du bon sens et la capacité à créer son entreprise avec sérieux, malgré tout), surtout quand on voit que même les personnels des services concernés en DDTE ne sont pas d'accord ???

    En outre, en 2010, n'est-il pas étonnant de voir qualifiée d'âgée une personne de 60 ans, sachant que ces personnes appartiennent à une génération qui a encore souvent ses propre parents, et s'occupe à la fois activement desdits parents, en plus de ses enfants et petits-enfants !!! Je n'appellerais pas cela une génération "fragile" (même si effectivement cette génération des "[modéré]a" est, selon les médecins, la catégorie d'âge la plus "dans le stress", pour cause effectivement de responsabilités multiples)
    On pourrait comprendre cette définition de la personne "âgée" si les textes avaient été rédigés il y a 50 ans et plus, mais ils l'ont été récemment, et comme énormément de gens sur les forums, je suis heurtée par cette association "60 ans" et "âgée" (je eux dire, au sens de "grand âge", car bien sûr "âgée" en soi ne veut rien dire : on peut être âgée de 10 ans !)

    Le concept de mon association, qui est de faire du ménage chez des gens en proposant un personnel intellectuellement diplômé, qui puisse également tenir conversation sur les sujets culturels intéressant la personne, s'apparente au concept de la bonne vieille "dame de compagnie". Or ce concept est ignoré des DDTE, comme je viens de l'exposer (les unes ne voyant que le mot "personnes âgées" les autres voyant au contraire le mot "ménage et petites activités stimulante intellectuellement autour")

    A priori mon activité peut être rattachée au simple "ménage" (j'ai lu tout à l'heure la définition Borloo de la femme de ménage : "quelqu'un qui permet à la personne, par une présence domestique et mentale, de rester dans la vie sociale". Hélas je ne retrouve pas la citation exacte, mais il y avait bien le mot "mental" et le mot "social"). donc agrément simple. Mais il est bien évident que parmi les personnes ainsi aidées, il y aura essentiellement des gens de largement plus de 60 ans (donc agrément qualité ?). Et comme notre association revendique le fait de sortir les personnes âgées (réellement âgées) mais totalement autonomes intellectuellement, de leur isolement social ou culturel en conversant d'une façon stimulante lors du ménage, ou en les accompagnant à une expo ou autre, certaines DDTE y voient l'illustration exacte de 'l'assistance personnelle à une personne âgée dans le cadre de ses loisirs" ce qui me met dans l'obligation d'avoir l'agrément qualité !!!!

    Pourtant, il ne s'agit pour nous AUCUNEMENT (je reprends les textes officiels):
    - de visites de convivialité permettant de détecter des signes ou comportements inhabituels des personnes"
    , - de prestations d'animations culturelles et artistiques pour des personnes gravement malades ou en fin de vie, maintenues au domicile"
    Quant à la phrase qui ferait effectivement relever de l'agrément qualité :
    "assistance aux personnes âgées ou autres personnes qui ont BESOIN d'une AIDE PERSONNELLE à leur domicile", je repose ma question : qu'entend le rédacteur du listing par :
    - BESOIN
    - AIDE
    - AIDE PERSONNELLE
    - ASSISTANCE
    - et (last but not least !) : ...LOISIRS !

    Voilà... Merci de votre aide. Encore une fois, j'ai essayé de résoudre ce problème avec les DDTE, mais même au sein d'une même DDTE les gens ne sont pas d'accord et ne savent que me répondre.

    Posté il y a 10 années #
  5. François
    SOS agrément qualité

    Serial Entrepreneur
    Reignac sur Indre (37, France)
    Messages: 5,879


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,

    Je laisserai Pierre donner des conseils plus complets (j'ai particulièrement apprécié la lecture de son premier message donnant des pistes sérieuses sur ce sujet complexe), mais je voulais apporter aussi ma petite contribution ;-)

    Vous mettez le doigt sur une difficulté qui a certainement donné lieu à de longs débats en commission d'assemblée nationale pour adopter un texte à peu près cohérent sur le service à la personne (n'oublions pas qu'il s'agit d'une loi récente, Juillet 2005): comment qualifier l'aide, le soutien, l'assistance ? Y a-t-il une frontière nette entre les différentes activités concernées par le sujet ? À partir de quand, de quoi peut-on dire qu'une personne a un besoin ?

    Honnêtement je pense que s'il fallait définir au préalable chaque cas de figure, en prévoir toutes les subtilités, tous les contournements et dévoiements possibles, donner des textes clairs, précis et inattaquables, il n'y aurait plus aucune loi sociale dans ce pays ;-)

    Il faut faire avec cet aspect un peu brouillon mais néanmoins très constructif. Les agréments ont certainement besoin d'être améliorés, adaptés et cela se fera certainement avec le temps, mais pour le moment chacun est un peu obligé de faire preuve de bonne volonté pour s'adapter à l'existant. Votre projet s'inscrit bien dans la démarche du service à la personne à cheval entre l'agrément simple et l'agrément qualité. Si vous avez la volonté de le porter jusqu'au bout, nul doute que vous trouverez les solutions adaptées avec les personnes des organismes concernés.

    Bonne continuation, ne baissez pas les bras !

    Cordialement

    François

    Posté il y a 10 années #
  6. Emsi

    Nouveau Membre
    Messages: 4


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Merci François. Oui, moi aussi j'avais beaucoup apprécié la réponse que vous évoquez, de Pierre, et c'est d'ailleurs la pondération et le sérieux de cette réponse qui ont fait qeu je me suis inscrite illico sur ce site !!! Et je constate avec bonheur qu'un autre intervenant (vous, donc) me fait à son tour une réponse qui contribue elle aussi à mettre les pendules à l'heure : ce que vous dites de l'inévitable (voire nécessaire !) imperfection des textes législatifs me "parle" tout à fait^, mais on peut dire en souriant qu'on a là une parfaite illustration de la distance qui sépare la justesse de la théorie de l'enfer du vécu entraîné par cette théorie : en effet oui j'admets tout à fait votre avis théorique, je le trouve fort juste, et dans le même temps, cette théorie de la nécessaire imperfection est, dans la pratique, cause d'un imbroglio qui me met tout de même dans un réel pétrin ! Car pour mon agrément, je suis suspendue à ce que voudra bien comprendre un fonctionnaire habitué à fonctionner (par définition !) par "classement", "listes", "référencement"..., toutes choses généralistes qui laissent je le crains très très très peu de place à "l'adaptatation personnalisée" que vous évoquez...

    Posté il y a 10 années #
  7. Emsi

    Nouveau Membre
    Messages: 4


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    PS : au passage, quelqu'un peut-il me dire ce que signifie le message "doucement, vous avez été trop vite" qui est apparu quand j'ai posté mon précédent message (et peut-être aussi celui-ci, on verra ). J'ai cru que cela voulait dire qu'il y avait un problème, message non enregistré, etc, mais il apparaît pourtant. So what ?... Qu'es aquo ? ;-)

    Posté il y a 10 années #
  8. Pierre Maurin
    SOS agrément qualité

    Membre sénior
    Colmar (68, France)
    Messages: 896


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour Emsi,

    après avoir fait quelques recherches, il semble effectivement que la séparation entre le statut de l'agrément simple et celui de l'agrément qualité soit très difficile à réaliser dans la pratique.
    A titre d'exemple, l'association MAP (www.map-sap.fr/map/accueil.htm ), qui réalise une activité d'aide à la personne similaire, possède soit uniquement l'agrément simple ou soit les deux agréments (simple et qualité) suivant les régions où elle intervient.

    Il pourrait donc être intéressant que vous les contactiez à ce sujet, afin de savoir quels sont les critères qui les ont amenés à avoir cette différence de situation suivant les régions ou départements d'intervention. Cela pourra peut-être vous aider à y voir plus clair et vous permettre ainsi de prendre la bonne décision.

    Il se peut d'ailleurs que leurs choix ait été imposé par certain départements ou par un principe de prudence (vis-à-vis de la DDTEFP). Ainsi, à leurs yeux, la solution la plus prudente a peut être été finalement d'opter pour les deux agréments, de manière à éviter tout litige ou contestation avec les différents organismes sociaux concernés.
    Cela dit, ce n'est qu'une hypothèse de ma part. Le mieux est donc de les contacter.

    Sur ce, je vous souhaite une très bonne fin de journée et bonne chance pour la suite de votre projet.

    Bien cordialement,

    Pierre

    Posté il y a 10 années #
  9. Sandrine Benmehdi

    Nouveau Membre
    Narbonne (11, France)
    Messages: 2


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    bonjour,

    je viens de créer ma structure d'aide a la personne , j'ai obtenu la déclaration qui remplace l'agrément simple , mais aujourd'hui j'aimerais faire les démarches afin d'obtenir l'agrément qualité , ont me dit qu'il faut être titulaire du bac +2, impossible de savoir de quel diplôme faut il être titulaire pour obtenir l’Agrément qualité pourriez vous me renseigner .

    je connais des personnes qui n'ont aucun diplôme et qui ont obtenu cet agrément qualité

    merci d'avance

    cordialement .

    Posté il y a 6 années #
  10. Pierre Maurin
    SOS agrément qualité

    Membre sénior
    Colmar (68, France)
    Messages: 896


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour Sandrine,

    pour faire simple, cela dépend parfois de plusieurs paramètres ou critères :
    - la nature et le périmètre de votre activité ;
    - la statut sous lequel vous l'exercez (association, entreprise) ;
    - votre parcours professionnel antérieur à la création de votre structure (qui vous permez parfois d'obtenir le diplôme requis par équivalence) ;
    - l'ancienneté de votre structure actuelle.

    C'est donc une situation souvent propre à chacun, ce qui explique votre dernière remarque.
    Le plus simple pour vous est de contacter l'Agence Nationale des Services à la Personne (ANSP). Voici d'ailleurs une page de leur site Internet qui explique les différents aspects et conditions de l'agrément : www.servicesalapersonne.gouv.fr/agrement-(93218).cml?

    En espérant que cette information pourra vous aider à y voir plus clair, je vous souhaite bonne chance pour l'obtention de votre futur agrément.

    Bien cordialement,

    Pierre

    Posté il y a 6 années #
  11. Sandrine Benmehdi

    Nouveau Membre
    Narbonne (11, France)
    Messages: 2


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    bonjour Pierre

    merci beaucoup pour toutes ces informations , j'ai ouvert ma structure il n'y a pas très longtemps en février , je suis en SARL , et j'ai été auxiliaire de vie pendant 3 ans dans une structure avec agrément qualité , ensuite j'ai du faire un reclassement suite a des soucis de santé en tant que secrétaire dans la même structure , j'ai démissionné pour m'installer , je pense que je vais suivre vos conseils et me renseigner, peut être en demandant une VAE j'aimerai l'agrément qualité , il se trouve que j'ai des demandes mais sans cet agrément je ne peut pas intervenir chez ces personnes

    merci beaucoup pour tous vos conseils

    cordialement

    Posté il y a 6 années #
  12. Claire Pluviaud
    SOS agrément qualité

    Membre sénior
    MARSEILLE (13, France)
    Messages: 4,381


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    bonjour,

    sur le site que vous a donnée Pierre vous trouverez le dossier à remplir pour l'agrement qualité.
    il vous faut créer les procédures, contrat et les modalités de continuité de service.
    Par contre vous devez avoir un local et assurer une ouverture minimum ce qui est souvent le plus difficile lorsqu'on se crée.
    Vous pouvez tout a fait commencer votre structure avec la déclaration et agir chez les personnes valide pour le ménage par exemple ou la garde d'enfant de plus de 3 ans.

    A ma connaissance, le dossier d'agrement demande votre curiculum vitae mais ne comporte pas des conditions de diplome.
    Par contre votre recrutement de personnel en contact avec les personnes fragiles doit comporter une vérfication des compétences qui passent par leur diplome et/ou leur expérience.

    bonne journée

    Claire Pluviaud
    Aiuto! votre service à domicile
    www.aiuto.fr
    Posté il y a 6 années #

Fil RSS de ce sujet.

Ecrire une réponse

Vous devez être connecté pour poster.