Création entreprise | Auto-Entrepreneur | Entrepreneuriat | Conseils entrepreneurs et conseils créateurs entreprise

Forum Entreprise & Entrepreneur : Forum entrepreneur & forum création d'entreprise

Le forum de référence des Entrepreneurs et Auto-Entrepreneurs pour discuter, échanger, apprendre et partager ses meilleurs conseils !

Créateurs d'entreprise, entrepreneurs, passionnés d'entrepreneuriat,

Participez maintenant au forum Entreprise & Entrepreneurs !

Inscrivez-vous gratuitement, présentez-vous et participez aux discussions !

Ce qui vous attend sur le forum Entreprise & forum Entrepreneur :


» Cliquez-ici pour vous inscrire ».

Forum Entreprise & Entrepreneur : Forum entrepreneur, forum création d'entreprise, forum auto-entrepreneur » Le café des dirigeants » Vraie rémunération et vrai salaire des entrepreneurs - pour quels sacrifices ?

Vraie rémunération et vrai salaire des entrepreneurs - pour quels sacrifices ?

  • Lancé il y a 9 années par Fredo
  • Thèmes : rémunération, salaire, entrepreneur, sacrifices, démarrage entreprise
  • Dernière réponse par le libanais

  • »
  1. Gilles

    Membre sénior
    Messages: 509


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    A ce sujet, quelqu'un sait-il s'il existe des enquêtes sur la création d'entreprise par des personnes seules (EI, EURL), afin d'en savoir plus sur les secteurs, la rentabilité, etc.?

    Posté il y a 9 années #
  2. Lydia Provin
    Vraie rémunération et vrai salaire des entrepreneurs - pour quels sacrifices ?

    Membre sénior
    France
    Messages: 504


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour Christelle et bienvenue parmi nous.

    J'ai lu attentivement votre témoignage et comprends que le gros sacrifice a été votre vie de famille et votre mari en particulier mais vous semblez bien plus épanouie aujourd'hui et ça fait plaisir à lire !

    Bon courage pour la suite

    Posté il y a 9 années #
  3. Anonyme

    Pas enregistré
    Messages: 3


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Pour Gilles

    Il existe plusieurs réseaux pour s'informer sur l'EI qui sont devenus d'ailleurs des EIRL (car les biens personnels sont enfin protégés)et l'EURL.
    Tout d'abord dans les chambres de commerces et d'industries et de l'artisanat. Renseignements gratuits et personnalisés si vous avez un numéro de SIRET. Beaucoup d'infos sur internet pour la création. Hélas, peu sur le suivi et les difficultés que les gens peuvent rencontrer.
    Il existe aussi des "instituts de la PME", mais là, très utile mais payant...
    et certainement d'autres...mais là...

    Posté il y a 9 années #
  4. Gilles

    Membre sénior
    Messages: 509


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Merci pour ces infos.

    Posté il y a 9 années #
  5. Sylvie Russillo
    Vraie rémunération et vrai salaire des entrepreneurs - pour quels sacrifices ?

    Membre sénior
    Saint Ouen l'Aumône (95, France)
    Messages: 529


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    j'ai tout effacé grrrrr!
    Je disais donc....
    j'ai lu avec beaucoup d'intérêt ces messages. Non Christelle ton post n'est pas long et très intéressant. C'est tout à fait ce que je ressens: l'euphorie du démarrage, des premiers clients...(là j'en suis au test et je vois comment cela accroche) mais je me connais et je m'en méfie comme de la peste car cela ne tient pas sur la durée et l'atterrissage peut-être brutale.

    Combien gagne t-on en tant qu'entrepreneur? Je ne peux y répondre mais cela me permet de me fixer un objectif précis.
    Si je prends ce risque c'est dans le but 1 de gagner plus d'argent.
    En tant qu'instit 12 ans d'ancienneté: 1900 et quelques Euros...sans espoir de gagner davantage hormis les quelques réévaluation...
    Femme seule, 2 enfants, un brin surendettée il faut que je gagne plus ou au moins en avoir l'espoir mais il ne faut pas que je gagne moins.
    Conséquences: épargne minimum d'un an de salaires et une gestion drastique pour récupérer le moindre euro et ne pas en perdre un seul!

    Je suis allée revoir comment j'avais répondu à ces questions sur la démarche en ligne de L'APCE il y a un an... du blabla...!

    Je suis en réflexion sur mon avenir professionnel depuis plusieurs mois avec le constat que je ne pouvais plus exercer mon métier d'institutrice auprès d'un grand groupe d'enfants.
    J'ai toujours eu dans mes différentes fonctions une vision plus globale des situations. J'ai recherché des métiers où la prise de responsabilités est réelle mais limitée par un encadrement qui m'a souvent pesé.
    Être dans un défi, me motive davantage et mon activité professionnelle à toujours tenue une bonne place dans ma vie.
    Néanmoins à ce moment de ma carrière je ne me suis pas vraiment réalisée sur ce plan. J'en ai conclu qu'il est temps maintenant de m'investir dans un projet personnel et autonome qui mettra à contribution toutes mes expériences.

    L'autonomie est certainement ma première motivation supportant de moins en moins des contraintes
    la rentabilité est un objectif vitale pour moi à obtenir dans un délai le plus court possible donc une très bonne préparation est indispensable avant la mise en place du projet.
    L'expansion, c'est la cerise sur le gâteau, preuve que mon analyse était bonne.
    j'ai actuellement la sécurité d'un salaire mais sans espoir d' apporter un meilleur confort financier à ma famille.

    Même si ces motivations sont toujours valables, après avoir lu ce fil je me rends compte que je n'ai pas mis au coeur du projet: l'ARGENT. C'est la grosse erreur! et peut-être pour cela que je bloque, que je tergiverse à faire le pas. il faut que je monte mon projet à partir de ce seul objectif: 2000 EUROS à 1 an! c'est un objectif difficile mais réalisable donc motivant.

    Là j'ai été vraiment longue :-(

    sylvie95
    Posté il y a 9 années #
  6. Carlo

    Membre sénior
    Val-de-Marne (94, France)
    Messages: 2,080


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    s'informer sur l'EI qui sont devenus d'ailleurs des EIRL

    Cela ne devient pas, c'est un nouveau statut, un de plus. Les EI pourront se transformer en EIRL IR ou IS et l'EIRL en création sera possible.

    Avis strictement perso (et pas documenté à 100%, là, je parle pour les créations, pas les transformations d'EI), j'ai l'impression que l'EIRL IS sera moins intéressante pour la protection du patrimoine privé car il faudra faire la liste exhaustive du patrimoine concerné devant un notaire. En revanche, pour l'EURL IS, la séparation entre biens privés et biens de la personne morale est implicite.

    Ex-courtier en assurances, retraité,rangé des voitures.
    Bonnes adresses en MP pour prévoyance, frais de santé, retraite, RC PRO, pour TNS, TPE, SASU, etc.
    Opinions tenues sur le forum à titre non professionnel.
    Posté il y a 9 années #
  7. Gilles

    Membre sénior
    Messages: 509


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    En fait, ce qui m'intéressait n'est pas le changement de statut mais des données financières : secteurs choisis pour se lancer, profil du créateur (âge, [modéré]e, diplômes, expérience, etc.), rentabilité, évolution de l'activité, etc.

    Posté il y a 9 années #
  8. Muriel Le nain
    Vraie rémunération et vrai salaire des entrepreneurs - pour quels sacrifices ?

    Membre habitué
    Martignas sur Jalle (33, France)
    Messages: 75


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonsoir à tous.

    Très sympa ces échanges.
    C'est effectivement révélateur, et reflète tout à fait les difficultés et joies que je peux entendre des professionnels autour de moi.
    Pour ma part, j'ai démarré sans apport ou presque. J'ai pu me faire licencier et bénéficier de l'ACCRE.
    J'étais déjà dans le milieu du courtage. Je connaissais la manière de trouver du client. J'avais le savoir faire. Et c'est un banquier qui m'a dit (alors que j'étais salariée), que le jour où j'ouvrais ma boîte il m'enverrait du dossier, mais que l'organisme qui m'employait ne l'intéressait pas). J'ai donc ouvert après avoir fait un prévisionnel validé par mon comptable de l'époque. Celui ci me demandait de faire un prêt de 50 000 € et d'embaucher de suite. De voir grand.
    Pour ma part, je lui ai indiqué que je voulais équilibrer travail et vie de famille. Ma fille était encore petite, je voulais lui donner ma présence. Etre là quand il le faudrait. Je n'ai donc pas fait de prêt. Je n'avais rien à acheter si ce n'est un bon scanner avec chargeur. Bref, je l'ai sorti de mes deniers sans soucis.
    Il m'a fallu 3 mois pour toucher ma première commission.
    6 mois pour que cela devienne plus régulier et paie mes charges.
    10 mois pour en vivre plus correctement.
    Mais il faut sans cesse travailler. Faire le dossier de prêt reste le plus simple pour moi. Mais il y à la partie commerciale, la partie administrative, compta...
    J'en apprends tous les jours, sur le fait d'entreprendre, et développer mon activité.
    Des idées, des choix, pas toujours les bons. Il faut calculer de ne pas investir trop lourdement, en cas d'erreur. Et toujours avoir de l'avance.
    Quand ça ne rentre plus, plus d'investissement.
    50 % de mon CA va de côté. De quoi voir venir le RSI qui ne m'oublie pas.
    Et j'arrive à l'heure à l'école pour ma fille (1ère année de maternelle).
    Je peux voir ma famille, mes amis.
    Je me couche tard. Je suis fatiguée.
    Mais pour rien au monde je ne regrette mes choix.
    Mon ami valide totalement et m'encourage. J'en ai surpris plus d'un. Surtout les proches en fait.
    Je travaille depuis chez moi. Comme je fais des dossiers sur toute la France, je trouvais risqué de prendre un bureau. Je ne rencontre que peu les clients. Ils viennent chez moi si besoin. Devant un bon café.
    Et la majorité de mes clients ne me voient pas. Ils me lisent. Comme vous tous.
    J'entame ma troisième année.
    Je souhaite encore évoluer. Bouger plus.
    Tout en donnant le temps qu'il est nécessaire de donner à son enfant qui grandit.
    A sa famille que l'on aime.
    Bref, je serais encore fatiguée. Mais heureuse.
    Bonne soirée à tous.
    Et bonne continuation.

    Muriel
    L Finance
    www.lfinance.fr
    Posté il y a 9 années #
  9. Sylvie Russillo
    Vraie rémunération et vrai salaire des entrepreneurs - pour quels sacrifices ?

    Membre sénior
    Saint Ouen l'Aumône (95, France)
    Messages: 529


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    C'est une question cruciale au démarrage: commencer seul et tout faire, déléguer, embaucher. N'est-ce pas un risque en démarrant seul de se retrouver coincé par la situation et trop fatiguée, trop dans l'urgence pour prendre le recul qu'il faut pour réfléchir sur son développement? il y a peut-être une discussion à ce sujet? je vais chercher.
    Pour les prêts aussi, lorsque je vois les bilans des entreprises de mon secteur ça me fait frémir le taux d'endettement qu'ils ont.
    Lors d'une réunion d'info sur le financement j'ai appris que le montant des aides devaient être compléter à part proportionnelle par des crédits bancaires (je ne sais si j'ai bien compris). Donc il faut faire le choix, si l'on ne veut pas faire trop de crédits l'on doit ne pas demander trop d'aides.

    Posté il y a 9 années #
  10. Sophie Terrades
    Vraie rémunération et vrai salaire des entrepreneurs - pour quels sacrifices ?

    Membre passionné
    LEOGNAN (33, France)
    Messages: 406


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Muriel, très beau témoignage ! Bravo pour ce parcours.

    Sylvie, le choix de "comment débuter" dépend de vos objectifs à court et à long terme.
    Si vous souhaitez très vite vous développer, que vous êtes prête à vous investir à 100%, vous investirez plus, prévoirez d'embaucher ou sous-traiter...
    Si vous souhaiter y aller en douceur, être présent aussi pour votre famille, vous débuterez seule.

    Tout se mesure aussi par rapport au résultat de votre business plan...

    Il y a beaucoup de paramètres à prendre en compte (statut, investissements, etc.) selon ses objectifs, la réalité du marché.

    Sophie
    ---------
    Equaly's - Conseil Assistance Secrétariat
    Posté il y a 9 années #
  11. Anonyme

    Pas enregistré
    Messages: 3


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Pour Gilles (suite au message) et à ceux à qui ça pourrait servir...

    Réponse d'un ami qui travaille à l'INSEE:
    " Je ne sais pas si on a vraiment des choses convaincantes sur le profil des créateurs d'entreprises. Mais on en a, à l'INSEE . Ca me parait difficile à établir quand même, parce que ça me parait très dépendant du lieu d'implantation. Par contre, on a ça:

    http://www.insee.fr/fr/publics/default.asp?page=entreprises/creation.htm

    A ce lien, il y a en particulier ODIL, un outil développé en partenariat avec les CCI et destiné aux créateurs d'une entreprise à vocation "locale". On y sélectionne l'activité qu'on fait, le lieu d'implantation et l'endroit d'où on pense que seront originaires les clients, et on obtient un dossier de 40 pages qui donne les caractéristiques de la population locale (âge, revenus...) et la liste des principaux concurrents.
    Ce dossier ne permet pas de "calculer" l'évolution ou la rentabilité, mais il permet de comparer des profils de lieux d'implantation. L'outil est gratuit."

    Très utile pour faire une étude de marché. Bonne recherche.

    Posté il y a 9 années #
  12. Nathalie Demarcq
    Vraie rémunération et vrai salaire des entrepreneurs - pour quels sacrifices ?

    Membre sénior
    Villemoirieu (38, France)
    Messages: 1,849


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Merci beaucoup pour ce lien Christelle !

    ND Secrétariat,un autre regard sur le secrétariat
    http://www.ndsecretariat.fr
    Posté il y a 9 années #
  13. Sylvie Russillo
    Vraie rémunération et vrai salaire des entrepreneurs - pour quels sacrifices ?

    Membre sénior
    Saint Ouen l'Aumône (95, France)
    Messages: 529


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Si vous souhaitez très vite vous développer, que vous êtes prête à vous investir à 100%, vous investirez plus, prévoirez d'embaucher ou sous-traiter...
    Si vous souhaiter y aller en douceur, être présent aussi pour votre famille, vous débuterez seule.

    Pas si évident que cela. Certes si je commence avec une ou deux personnes il faut un CA qui permet à terme de faire vivre tout le monde mais dans le cas où l'on démarre seul il faut vraiment avoir plusieurs cordes à son arc.
    Deuxième point: quand on a pris l'habitude de fonctionner seul est-ce si évident d'intégrer une autre personne? J'ai peur d'avoir du mal à passer le pas après. L'idéal c'est l'associé complémentaire et autant au fait du projet.
    Bon mais je réfléchis en fonction de ma situation et de ce que je veux faire.

    Posté il y a 9 années #
  14. Sophie Terrades
    Vraie rémunération et vrai salaire des entrepreneurs - pour quels sacrifices ?

    Membre passionné
    LEOGNAN (33, France)
    Messages: 406


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    dans le cas où l'on démarre seul il faut vraiment avoir plusieurs cordes à son arc

    En effet, quand on est seul, il faut tout faire, du commercial à la comptabilité...

    quand on a pris l'habitude de fonctionner seul est-ce si évident d'intégrer une autre personne? J'ai peur d'avoir du mal à passer le pas après. L'idéal c'est l'associé complémentaire et autant au fait du projet.

    Il y a aussi la possibilité de sous-traiter ou effectivement d'avoir des partenaires.
    Là encore, c'est un choix personnel.
    Je sais qu'en cas de trop plein d'activité, je préfèrerais sous-traiter.

    Posté il y a 9 années #
  15. Gilles

    Membre sénior
    Messages: 509


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Merci Christelle pour ces infos. Je cherchais plutôt des informations sur le profil des indépendants, mais c'est infos sont assez peu disponibles.

    Posté il y a 9 années #
  16. le libanais

    Membre coutumier
    Avignon (84, France)
    Messages: 15


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour , dans une vie il y a plusieurs vie , j'ai connu les deux , être salarié et être à son compte , perso je ne pourrais plus travailler pour un patron , je tiens trop à ma " liberté " , peu importe les sacrifices

    Posté il y a 8 années #

Fil RSS de ce sujet.

Ecrire une réponse

Vous devez être connecté pour poster.