Création entreprise | Auto-Entrepreneur | Entrepreneuriat | Conseils entrepreneurs et conseils créateurs entreprise

Forum Entreprise & Entrepreneur : Forum entrepreneur & forum création d'entreprise

Le forum de référence des Entrepreneurs et Auto-Entrepreneurs pour discuter, échanger, apprendre et partager ses meilleurs conseils !

Créateurs d'entreprise, entrepreneurs, passionnés d'entrepreneuriat,

Participez maintenant au forum Entreprise & Entrepreneurs !

Inscrivez-vous gratuitement, présentez-vous et participez aux discussions !

Ce qui vous attend sur le forum Entreprise & forum Entrepreneur :


» Cliquez-ici pour vous inscrire ».

Forum Entreprise & Entrepreneur : Forum entrepreneur, forum création d'entreprise, forum auto-entrepreneur » Recherches de financements, d'investisseurs, d'associés, d'aides pour votre entreprise » Recherche d'un partenaire financier

Recherche d'un partenaire financier

  • Lancé il y a 4 mois par Willy Furter
  • Thèmes : investisseurs, partenaires financiers, auto constructeurs
  • Dernière réponse par Willy Furter

  • »
  1. Willy Furter
    Recherche d'un partenaire financier

    Nouveau Membre
    Gaillac (81, France)
    Messages: 2


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    PEUCHERE, notre chère habitation est devenue trop cher.

    Le mal-logement en France - L'Express
    https://www.lexpress.fr/actualite/societe/le-mal-logement-en-france_1758099.html
    La crise du logement touche 15 millions de personnes dans le pays dont 3,8 millions sont "mal logées".
    D’après le journal LE MONDE du 8 mai 2018, 1/6 soit 10 millions de personnes occupent des logements sociaux. 17 milliards ont été investis, par l’état, dans la construction en 2017.

    On sait d’où ils proviennent mais on ignore comment ils ont été utilisés. La construction d’un logement social est estimée à 250.000€. 680.000 logements auraient dû être érigés. 418.900 ont effectivement été construits. Où sont passés les 261.100 manquant où les 65 millions d’€, qui auraient dû servir à leur construction ?
    Ce n’est pas la faute de nos gouvernants qui est en cause, ils essaient au mieux, de répondre aux besoins de sécurité et de bien-être des populations, mais c’est l'exploitation de l'homme par l'homme qui est la principale cause des désordres budgétaires, ainsi que la difficulté politique de dénoncer des pratiques, entrées dans les mœurs, sans que personne ne s’en offusque.
    La cour des comptes est chargée de débusquer ces disfonctionnements mais, soit elle est incompétente ou manque de moyens, soit elle est victime de fraudeurs habiles qu’elle peine à confondre.
    C’est l’enrichissement de la nation, par l'enrichissement des hommes, qui devrait guider notre économie.
    En ce qui concerne le logement, chacun devrait pouvoir en acquérir un, de la même façon qu’il acquiert une automobile, par exemple.
    Je choisis l’exemple de l’automobile car c’est un produit dont l’industrialisation a permis sa vulgarisation, sans nuire à la sécurité, ni au confort, et dont les prix sont devenus accessibles à toutes les bourses, grâce à des moyens de paiement adaptées à la situation économique de chaque client.
    Des centaines de constructeurs proposent des milliers de modèles différents, permettant aux clients de choisir celui qui leur convient. C’est l’industrialisation des moyens de production qui a permis de produire rapidement des grandes quantités, répondant aux besoins du marché.
    Retraité de l'industrie de construction de machines spéciales, j'ai constaté qu'une maison, 8000 fois plus simple à fabriquer qu'une automobile, est vendue 10 fois plus cher. C'EST ANORMAL. De plus, entre la décision d’acquérir une maison, jusqu’à la pénétration dans les lieux, 2 ans se sont écoulés, avec des démarches financières longues et contraignantes.
    30% des revenus des foyers modestes, passent dans le paiement de loyers des locataires, et 20 à 25 ans sont nécessaires pour pouvoir acquérir un bien qui sera devenu obsolète, car les besoins auront changé.
    En comparaison, on acquiert une automobile en quelques jours et on la paie en quelques mois. On devrait pouvoir, suivant ses finances, s’offrir la voiture pour le travail et celle pour les loisirs, même avec des revenus modestes, dans les mêmes conditions.
    Il ne viendrait à l’esprit de personne, d’imposer des quotas de voitures sociales.

    FINI, le temps des dépenses inconsidérées, ne solutionnant pas ce souci.
    250.000€ pour un logement bas de gamme ne se justifient pas, si on utilise des techniques et des matériels et matériaux, adaptés à une fabrication industrielle.

    « Le permis de faire » est une première étape, permettant de démontrer que d’autres façons de construire peuvent apporter de meilleurs résultats que celles soutenues par les instances du Bâtiment, soutenues par le CSTB.

    J’en propose une, appuyée sur un brevet : FR2999203A1.
    Elle consiste à développer une industrie de fabrication d’éléments permettant à tous, particuliers, architectes, CMistes, promoteurs, etc…, de les assembler afin de constituer rapidement l’habitat désiré, avec des qualités communes :
    - La sécurité des habitants ;
    - Leur confort ;
    - Le respect de l’écologie et de l’environnement ;
    - Un rapport qualité/prix convenable ;
    - Et surtout une rapidité de mise à disposition.

    Je préconise la suppression des APL (Aides personnalisées au logement), remplacées par une APAL (Aide personnalisée à l’achat d’un logement, individuel ou en collectivité).
    Riche ou pauvre, chacun doit pouvoir être logé dignement. Le terme de « logement social » n’a aucun sens, pas plus que l’établissement de quotas ni de bailleurs sociaux, si on veut éviter des discriminations. Un logement décent suffit.
    Riche ou pauvre, chacun doit pouvoir bénéficier de cette APAL.
    Suivant l’importance des revenus du demandeur, elle lui sera accordée gratuitement ou elle fera l’objet d’un remboursement adapté à la situation.
    Toutes les entreprises de construction seront mises en concurrence pour accompagner cette initiative.
    L’automatisation des moyens de production et l’utilisation de matériaux écologiques produits industriellement, sera un facteur déterminant pour l’attribution de cette APAL.

    SEULS CRITERES indispensables pour participer aux appels d’offre :
    - La sécurité de la construction, ainsi que son impact écologique ;
    - La climatisation gratuite et écologique des logements ;
    - Le respect des règles d’urbanismes mises en place pour cette opération.

    Liberté sera laissée à tous ceux qui ne solliciteront pas cette APAL.

    Autres maisons actuelles peuvent brûler, se fissurer, doivent être chauffées en hiver et refroidies en été par des climatiseurs, alors que le soleil fournit gracieusement des calories qu'il suffit de stocker et un sous- sol constamment aux environs de 13°C. Elles possèdent des escaliers et portes et fenêtres ainsi que des escabeaux, qui sont la cause d'innombrables accidents domestiques. C'EST ANORMAL.

    J'ai breveté un habitat écologique et économique qui, fabriqué industriellement en 1h, par 30 personnes, puis assemblé sur site en 1 jour, par 6 monteurs spécialisés, habitable immédiatement, permet à l'acquéreur de faire les finitions à l'abri de l'humidité, de la chaleur et du froid. le chauffage étant assuré principalement par la chaleur du soleil et le refroidissement, par la fraîcheur du sous-sol.
    Indestructible grâce à une ossature métallique soudée brevetée et avec une isolation à l'air immobile associé à des parois réfléchissantes: brevet FR 2999203A1, il permet de faire rapidement des propriétaires qui pourront utiliser la totalité de leurs revenus au bien-être de leur famille.
    Je n'ai pas l'autorisation de construire une habitation prototype car, bien que meilleure en performances, elle utilise des techniques et des matériaux qui ont fait la preuve de leur efficacité dans l'industrie, mais pas reconnus dans la construction immobilière.
    120.000€ me sont nécessaires pour monter un prototype en 3 mois et y adjoindre des améliorations non encore brevetées.

    Le terme de logements sociaux est inacceptable. Celui de logements décents serait plus appréciable.

    Quel serait l'investisseur capable:
    1) de me permettre de démontrer, en 3 mois, qu'un habitat respectueux:
    - de la sécurité et de la santé des occupants;
    - de confort et de leur porte-monnaie;
    - de l'écologie ainsi que du respect de l'environnement;
    en investissant 120.000€, remboursables en un an, pour une habitation qui en vaut 250.000€

    2) D'accompagner les futurs acquéreurs dans la recherche de la meilleure solution pour les rendre rapidement propriétaires.
    Ceci serait possible par le coût raisonnable de l'habitat (50.000€ TTC pour un T4 de 90 m2) et une LOA (comme pratiquée en automobile), à ceci près que j'offrirais 10% chaque fois qu'une nouvelle commande serait enregistrée, grâce à un code fourni au précédent client, lui permettant, par 10 actions, de devenir immédiatement propriétaire. Les futurs acquéreurs bénéficiant des mêmes avantages. Ceci est faisable car, dans l'industrie, lorsque une production est multipliée par 10, le prix de main d'oeuvre est divisé par 2 et une remise de 30% est concédée pour les fournitures.

    Merci d'avance pour une réponse qui puisse faire évoluer le problème du logement, sachant que du côté gouvernemental, un projet de loi est en cours, instaurant un " permis de faire", autorisant l'introduction d'innovations dans la construction, dans la mesure où elles respectent les objectifs de santé et de sécurité.

    Recevez mes respectueuses salutations

    Willy FURTER
    Ne laissez PAS votre adresse Email ou votre numéro de Téléphone pour vos protéger des publicités et virus
    https://www.facebook.com/willyfurter

    Posté il y a 4 mois #
  2. Nathalie
    Recherche d'un partenaire financier

    Gentil administrateur
    Vallauris (06, France)
    Messages: 10,901


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour Willy,

    Le problème du mal-logement est effectivement préoccupant...

    Il y a toutefois un élément qui m'a échappé dans la présentation de votre projet.

    Je n'ai pas l'autorisation de construire une habitation prototype car, bien que meilleure en performances, elle utilise des techniques et des matériaux qui ont fait la preuve de leur efficacité dans l'industrie, mais pas reconnus dans la construction immobilière.

    Mais du coup, même si vous obtenez les 120 000 euros, comment procéderez-vous au final pour construire cette habitation prototype si vous n'avez pas les autorisations requises ?

    Nouveau sur le forum ? Envie de vous faire connaître ? Remplissez votre profil
    Posté il y a 4 mois #
  3. Willy Furter
    Recherche d'un partenaire financier

    Nouveau Membre
    Gaillac (81, France)
    Messages: 2


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour Nathalie et merci pour cette question pertinente.

    Jusqu'à présent, je comptais construire une habitation CE, me différenciant de la construction actuelle qui ne respecte pas cette obligation européenne, de mettre sur le marché, des produits sûrs, sains et économes.
    La nouvelle équipe gouvernementale va faire voter, un "permis de faire", permettant de construire en utilisant des techniques et des matériaux autres que ceux recommandés par les instances du Bâtiment, respectant les objectifs de sécurité, d'isolation thermique et d'économie d'énergie.

    Je suis donc impatient de pouvoir obtenir un tel "permis de faire", dont j'ai fait une demande au ministre Gérald DARMANIN, porteur de ce projet de loi, car je me ferai un plaisir de démontrer qu'il est possible d'acquérir une habitation, avec les moyens de fabrication et de communication actuels, en quelques semaines et de la rembourser dans les mêmes délais.

    Recevez mes cordiales salutations.

    https://www.facebook.com/willyfurter

    Posté il y a 3 mois #

Fil RSS de ce sujet.

Ecrire une réponse

Vous devez être connecté pour poster.