Création entreprise | Auto-Entrepreneur | Entrepreneuriat | Conseils entrepreneurs et conseils créateurs entreprise

Forum Entreprise & Entrepreneur : Forum entrepreneur & forum création d'entreprise

Le forum de référence des Entrepreneurs et Auto-Entrepreneurs pour discuter, échanger, apprendre et partager ses meilleurs conseils !

Créateurs d'entreprise, entrepreneurs, passionnés d'entrepreneuriat,

Participez maintenant au forum Entreprise & Entrepreneurs !

Inscrivez-vous gratuitement, présentez-vous et participez aux discussions !

Ce qui vous attend sur le forum Entreprise & forum Entrepreneur :


» Cliquez-ici pour vous inscrire ».

Forum Entreprise & Entrepreneur : Forum entrepreneur, forum création d'entreprise, forum auto-entrepreneur » Conseils et Questions sur la Création d'Entreprise » Questions sur le statut de l'EURL

Questions sur le statut de l'EURL

  • Lancé il y a 8 années par Fabien
  • Thèmes : EURL, statut, charges, salaire, rémunération
  • Dernière réponse par François

  • »
  1. Fabien
    Questions sur le statut de l'EURL

    Membre passionné
    Messages: 128


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,

    Envisageant de passer l'année prochaine en EURL (actuellement en AE), je me pose quelques questions quand à ce statut.

    Comment fonctionne le mode de rémunération, pour être exact ?

    Pour être claire, je vais prendre un exemple.

    Sur une vente d'un produit, ma marge nette (après déduction des frais Ebay, etc..) est d'admettons 2€.
    Je dois enlever à cela les charges redevables à l'état, soit 40% environ il me semble.

    Reste donc 1.20€.

    Là ou cela se complique, c'est au niveau des frais de ports.

    En effet, travaillant en dropshipping, je facture des frais de ports, mais n'en ai pas pour l'envoi des produits (je dispose d'un envoi gratuit des produits aux clients).

    Ou irait donc cet argent ?
    Comment déclarer cela ?

    Et comment se rémunérer? Salaire fixe ? Comprenant les frais de ports qui représentent un bénéfice supplémentaire, ou ceux-ci restent bloqués et n'entrent pas en compte dans mon salaire ?

    J'espère avoir été le plus clair possible, ma situation n'est pas aisée à expliquer, mais j'essaierai de mieux vous éclairer si vous ne comprenez pas tout à fait mes demandes d'explications.

    Merci par avance,

    Fabien.

    Posté il y a 8 années #
  2. Carlo

    Membre sénior
    Val-de-Marne (94, France)
    Messages: 2,053


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Comment fonctionne le mode de rémunération, pour être exact ?

    Dans une SARL, on tient une assemblée générale chaque année avec tous les associés et on fait voter différentes délibérations . Dans une EURL, on le fait tout seul, et parmi les délibérations qu'on prend, il y a la décision chaque année d'attribuer au gérant (soi-même) une rémunération (on n'appelle pas çà un salaire car on est travailleur non salarié et on n'a pas de fiche de paie).

    On peut fixer cette rémunération à un maximum de X € par mois(rien n'empêche de se payer moins), en restant réaliste par rapport à la trésorerie et au prévisionnel. Et on se fait un chèque du compte société à son nom personnel.

    Les autres détails dont tu parles sont des mouvements comptables au sein de la société, indépendants de la rémunération du gérant.

    Ex-courtier en assurances, retraité,rangé des voitures.
    Bonnes adresses en MP pour prévoyance, frais de santé, retraite, RC PRO, pour TNS, TPE, SASU, etc.
    Opinions tenues sur le forum à titre non professionnel.
    Posté il y a 8 années #
  3. Fabien
    Questions sur le statut de l'EURL

    Membre passionné
    Messages: 128


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Pardon pour les mauvais termes employés, j'ai encore un peu de mal.

    Donc en clair, je fixe moi meme ma rémunération, mais sans tenir compte des frais de ports qui, pour moi, entrent en compte de bénéfice, c'est bien cela ?

    Dans ce cas, comment les déclarer, ou comment les percevoir ?

    C'est là ou je bloque.

    Posté il y a 8 années #
  4. Carlo

    Membre sénior
    Val-de-Marne (94, France)
    Messages: 2,053


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Donc en clair, je fixe moi meme ma rémunération

    Exactement, tout en ayant la tête sur les épaules, mais d'après ce que tu as montré jusqu'ici, tu mèneras ta barque raisonnablement.

    Pour les frais de port, je passe la main, il y a sur le forum des gens bien plus à l'aise que moi avec la comptabilité.

    Posté il y a 8 années #
  5. Fabien
    Questions sur le statut de l'EURL

    Membre passionné
    Messages: 128


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Très bien, je te remercie en tous cas pour ton intervention et tes éclaircissements Carlos.

    J'attends des infos d'autres membres, si certains connaissent, concernant le reste de ma question.

    Et par ailleurs, s'il est légal de procéder de la sorte concernant les frais de ports.

    Posté il y a 8 années #
  6. François
    Questions sur le statut de l'EURL

    Serial Entrepreneur
    Reignac sur Indre (37, France)
    Messages: 5,879


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour Fabien,

    Content de te retrouver sur ce forum ;-)

    Si les affaires marchent bien pour toi et que tu envisages de créer une EURL, je te conseille vivement d'aller voir un expert comptable. Il y a énormément de points à voir, et je ne connais aucun commerçant qui se lance dans la création d'une société sans y avoir recours, du moins au début. Si tu n'as pas de notion de plan comptable, de statut de société, de bilan, de gestion de TVA, d'IS, de dividendes, ne t'amuse pas à tout réinventer, tu risques d'y laisser des plumes.

    Prépare un tableau dans lequel tu mettras les grandes masses suivantes (sur une année complète et tout en Hors Taxe):

    Recettes:
    CA de vente
    Frais de port payés par tes clients

    Dépenses:
    Achats
    Frais de port sur achats
    Dépenses de fonctionnement
    Charges d'occupation de ton logement
    Fournitures
    Petit matériel
    Téléphone, fax, internet,...
    Assurances
    Etc

    Prend ensuite rendez-vous avec un expert comptable ou avec une boutique de gestion près de chez toi. L'avantage est que tu as l'antériorité de ton AE ce qui te permet de bâtir un prévisionnel crédible.

    Posté il y a 8 années #
  7. Jean Pierre.
    Questions sur le statut de l'EURL

    Membre sénior
    Paris (75, France)
    Messages: 1,025


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,
    Francois donne "comme toujours", la solution raisonnable et fiable.
    deux réponses aux questions particulières posées par Fabien :
    Pour les frais de transports, pas de souci particulier, ils rentrent dans le CA et donc les bénéfices (si il y en a).
    Le salaire, lui, en charge, augmenté des "charges sociales".
    JP

    Jean Pierre
    Création et Gestion
    Posté il y a 8 années #
  8. JPDieu

    Membre passionné
    France
    Messages: 105


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour Fabien,

    regarde du côté de l'EIRL plutôt qu'EURL.
    Nouveau statut à venir en janvier prochaiN.

    Posté il y a 8 années #
  9. Gilles

    Membre sénior
    Messages: 509


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Si j'ai bien compris, en EURL, on a le choix de payer l'IS ou l'IRPP, et le dirigeant peut se payer soit sous forme de salaire soit sous forme de dividendes?

    Posté il y a 8 années #
  10. Jean Pierre.
    Questions sur le statut de l'EURL

    Membre sénior
    Paris (75, France)
    Messages: 1,025


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Re Gilles,
    Le choix IS ou IRPP est définitif a l'ouverture de la société.
    Désolé de mon mauvais choix de mot dans le post précédent, ce n'est pas un salaire. Mais une rémunération de TNS.
    Voir ce lien :


    Bonne lecture
    JP

    Posté il y a 8 années #
  11. Fabien
    Questions sur le statut de l'EURL

    Membre passionné
    Messages: 128


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Merci à tous pour vos réponses.

    Et content de voir que tu es toujours aussi fidèle au poste François :-)

    Je compte bien aller voir un expert comptable avec toutes les infos nécéssaires que tu as mises ci-dessus, n'y connaissant pas grand chose en comptabilité.
    Puis sa à l'air relativement complexe, donc je ne m'amuserai pas à tenter quoi que ce soit par moi-même, sans avoir consulter au préalable.

    La seule question était pour moi de savoir comment cela se passerait au niveau des frais de ports, dans quelle catégorie ils entreraient, et comment les déclarer/les percevoir, car ils représentent au final une partie non négligeable de mes bénéfices, d'ou l'intérêt de ma question.

    Si ceux-ci entrent dans les bénéfices, je serais donc taxé également sur ces derniers, à hauteur de 40% (approximativement), c'est bien cela ?

    Par ailleurs, quel(s) avantage(s) / inconvénient(s) offre l'EIRL plutôt que l'EURL ?

    Posté il y a 8 années #
  12. Carlo

    Membre sénior
    Val-de-Marne (94, France)
    Messages: 2,053


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Le choix IS ou IRPP est définitif a l'ouverture de la société.

    Si je peux me permettre, ce n'est pas tout à fait çà:

    Il faut faire un choix à la création de l'entreprise.

    Si on choisit l'IS, le choix est définitif.
    Si on choisit l'IRPP, on peut, en début d'exercice fiscal à l'avenir, demander par écrit aux impôts de passer à l'IS.
    (C'est ce que j'avais fait à la suite d'une erreur du CFE).
    En EURL, si on est à l'IRPP, il me semble qu'on est tenu d'adhérer à une AGA ? A confirmer par un pro comme François ?

    Posté il y a 8 années #
  13. Gilles

    Membre sénior
    Messages: 509


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Merci pour les infos. Existe-t-il une appli web ou un document qui permette de voir dans quel cas de figure il est plus intéressant de choisir l'IRPP ou l'IS? A-t-on le choix de se verser la rémunération en tout ou partie sous forme de dividendes plutôt qu'en salaire?

    Posté il y a 8 années #
  14. Carlo

    Membre sénior
    Val-de-Marne (94, France)
    Messages: 2,053


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    A mon avis, le 'blème majeur, si on veut se payer en dividendes plutôt qu'en rémunération du gérant, c'est que d'une part, il faut attendre s'avoir soldé son bilan, donc, ça peut durer quelques mois (et il faut avoir un bénéfice) et d'autre part, et ce n'est pas le moins important, les dividendes ne comptent pas pour la validation de trimestres de retraite et ne sont pas pris en compte dans la partie prévoyance du RSI:

    Si vous êtes en arrêt de travail ou en invalidité, vous ne toucherez rien.

    Autres questions: on attend quelqu'un de fortiche en compta.

    Posté il y a 8 années #
  15. Jean Pierre.
    Questions sur le statut de l'EURL

    Membre sénior
    Paris (75, France)
    Messages: 1,025


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour a tous,
    Et en plus des "défauts" indiqués par Carlo, les impôts et l'URSSAF n'aiment pas du tout et peuvent procéder a des redressements.
    J'ai vu il y a quelques temps une aplli assez complexe pour ces calculs en cherchant : fiscalité eurl.
    Ces calculs dépendent de la tranche d'imposition dans laquelle on se trouve, en plus d'autres paramètres (CA et bénéfice).
    JP

    Posté il y a 8 années #
  16. Gilles

    Membre sénior
    Messages: 509


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Je voulais dire : est-il légal de se payer en tout ou partie en dividendes, puisque les salaires sont je crois plus taxés que les dividendes?

    Ça peut être intéressant de verser le minimum de cotisations sociales pour être assuré à la Sécu et placer le reste en complémentaire santé et assurance-vie.

    Posté il y a 8 années #
  17. Jean Pierre.
    Questions sur le statut de l'EURL

    Membre sénior
    Paris (75, France)
    Messages: 1,025


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Re Gilles,
    Après détermination du salaire mensuel et charges liées par rapport a ton CA et surtout ta marge...
    Oui, a la sortie du bilan (mars ou avril 2011) et uniquement a ce moment la, tu pourras en fonction du résultat (bénéfice) distribuer par une décision d'assemblée (AGO) des dividendes.
    Tu bénéfieras du décalage fiscal de N + 1 puisque les dividendes de 2010 ne pourront être distribué qu'en 2011 et fiscalisés sur ladite année.
    On ne peut pas prendre de dividendes avant que le montant de ceux ci puissent être déterminés (bilan).
    Donc IMPOSSIBLE de prendre des dividendes a la place du salaire tous les mois.
    Ces dividendes sont effectivement moins taxés que les salaires.

    Pour le placement en assurance vie ou mutuele complémentaire, le problème est différent, les frais sont pris en charge par la société, sous certaines conditions (voir assureur).
    JP

    Posté il y a 8 années #
  18. Gilles

    Membre sénior
    Messages: 509


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Merci pour ces infos.

    Posté il y a 8 années #
  19. Carlo

    Membre sénior
    Val-de-Marne (94, France)
    Messages: 2,053


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Ça peut être intéressant de verser le minimum de cotisations sociales pour être assuré à la Sécu et placer le reste en complémentaire santé et assurance-vie.

    Ou là ! Les montages ! Faut pas chercher à être plus malin que l'Oeil de Bercy ! Et s'en tenir à la sagesse que prodiguera votre expert-comptable.

    1° Minimum de cotisations sociales: Se payer guère plus en REMUNERATION (pas en salaire, vous n'êtes pas salarié) qu'environ 7 500 € à l'année et attendre que le bilan soit publié et ... à condition qu'il y ait du bénéfice, verser des dividendes à TOUS les associés (si on est en SARL).

    2° "Complémentaire santé": vous voulez bien dire la mutuelle en Madelin, n'est-ce pas ? Son coût est considéré comme un élément de rémunération si la société la prend en charge donc, si par exemple, vous avez, je balance un chiffre au pif, pour 1 000 € de mutuelle, => en voulant vous payer au raz des pâquerettes, 7 500 € - 1 000 € = 6 500 € par an pour becquetter. Bon app', c'est patates tous les jours sans sel et sans beurre.

    3° Prévoyance ? Sur cette base, le RSI vous verserait en arrêt maladie ou accident: un peu plus de 19 € par jour pendant 360 jours, soit dans les 570 € par mois (3 738 Francs, c'est plus parlant).

    4° Prévoyance complémentaire Madelin et hors Madelin ? Sur la base d'un revenu annuel de 7 500 €, ah oui, on peut se garantir (je passe les détails) un revenu annuel de 7 500 € par an si on est gravement malde puis invalide jusqu'à la retraite. Super ! Vos enfants vous remercieront pour la PS3.

    Certains régimes de prévoyance complémentaire de TNS prennent en compte les dividendes à partir du moment où ils figurent sur les avis d'imposition.
    Là aussi, même régime pour les cotisations, c'est une rémunération supplémentaire comme la mutuelle et si vous en restez aux 7 500 € d'origine, moins le coût de la mutuelle moins le coût de la prévoyance, combien vous reste t'il ?

    5° Assurance vie ? Que voulez vous dire ??? Une retraite Madelin en plus ? Mais où serait l'intérêt fiscal ? Et combien pourriez-vous cotiser sur le "moins que le RSA" que vous vous paieriez ? Et elle s'ajoute d'autant plus à la rémunération ...
    Ou alors assurance vie personnelle ? Mais sans un sou, combien y verser ?

    6° Pensons aussi retraite obligatoire du RSI. Mais sur quelle base avec de tels revenus ??? Même si les trimestres seraient validés.

    On continue ? J'aime bien.

    Ne croyez surtout pas que je me moque de vous, mais sur mon point de vue, j'essaye de démontrer certaines incohérences. On est vite rattrappé par la triste réalité.

    Posté il y a 8 années #
  20. Gilles

    Membre sénior
    Messages: 509


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Merci pour ces réponses à des questions de débutant. L'objectif n'est pas de frauder le fisc ni la Sécu mais d'optimiser les choses, en évitant de s'assurer pour des risques peu probables ou lorsque la prime est plus élevées que le retour.

    Pour un individu seul, y a-t-il d'autres formes juridiques que l'EI, l'EURL et la SASU? Comment déterminer la forme juridique la plus intéressante, ainsi que la gestion des finances?

    Posté il y a 8 années #
  21. Carlo

    Membre sénior
    Val-de-Marne (94, France)
    Messages: 2,053


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    J'avais bien compris, Gilles et même avec un peu d'humour, on peut mettre le doigt sur plein de choses auxquelles on ne pense pas.

    Je suis certain que d'autres apporteront des arguments complémentaires du point de vue du RSI ou de la comptabilité pure.

    C'est normal de tout essayer et de se poser plein de questions mais le fisc, l'URSSAF, le RSI, les députés et sénateurs (hein, parce qu'on n'en parle jamais ici, mais c'est bien eux qui votent les lois), les experts-comptables, passent leur temps sur ces questions. Les Maddoff et consorts aussi, mais là, ce n'est pas notre domaine.

    Bref, on est tous entourés de gens bien plus malins et compétents que nous ;-)))

    En solo: EI, bientôt EIRL, SAS, SASU, EURL ... attendons les réponses des férus de compta.

    en évitant de s'assurer pour des risques peu probables ou lorsque la prime est plus élevées que le retour.

    Non, il faut être simplement réaliste et conscient de ce que bien souvent on perd quand on se lance: les avantages sociaux (dont le régime de prévoyance et la mutuelle d'entreprise) qu'on avait quand on était salarié.

    Quelle est votre activité ?

    Posté il y a 8 années #
  22. Fabien
    Questions sur le statut de l'EURL

    Membre passionné
    Messages: 128


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Aucun mordu de compta pour répondre aux précédentes questions ?

    Posté il y a 8 années #
  23. François
    Questions sur le statut de l'EURL

    Serial Entrepreneur
    Reignac sur Indre (37, France)
    Messages: 5,879


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour Fabien,

    Je ne suis pas "mordu" de compta, mais à force d'avoir lu et relu sur le sujet ma tête en est pleine ;-) Ce qu'il faut bien comprendre c'est que personne n'est capable de dire en deux mots s'il vaut mieux choisir une EI, une EURL ou une SASU. Il y a énormément de paramètres qui entrent en compte et sans prévisionnel sérieux sur 3 ans le choix n'est pas facile à faire.

    Le mieux à mon avis, enfin en tout cas c'est comme ça que j'ai procédé quand je me suis lancé, est de s'appuyer sur les compétences d'un conseiller technique. Non pas un expert comptable mais un conseiller averti (pas un jeune perdreau de l'année) au sein du CFE dont vous dépendez: CCI ou CMA. Il faut lui présenter des données chiffrées (Fabien, reprend le tableau que je t'ai donné plus haut, ne te focalise pas sur ce seul point des frais de port, ce détail te sera expliqué en temps utile) et partir sur ses conseils.

    Sinon, si vous avez du temps, vous pouvez analyser les tableaux comparatifs qui sont donnés sur certains sites sérieux:
    http://www.apce.com/pid1627/comparaison-rapide.html?espace=1
    http://www.entrepriseindividuelle.info/Comparaison.php
    http://www.legifrance.gouv.fr/html/actualite/actualite_legislative/EI_eirl.pdf

    Nous en avons également parlé ici:
    http://www.gautier-girard.com/forum/topic/eurl-ou-eirl
    et là:
    http://www.gautier-girard.com/forum/topic/eurl-ou-ei-rl

    Posté il y a 8 années #

Fil RSS de ce sujet.

Ecrire une réponse

Vous devez être connecté pour poster.