Création entreprise | Auto-Entrepreneur | Entrepreneuriat | Conseils entrepreneurs et conseils créateurs entreprise

Forum Entreprise & Entrepreneur : Forum entrepreneur & forum création d'entreprise

Le forum de référence des Entrepreneurs et Auto-Entrepreneurs pour discuter, échanger, apprendre et partager ses meilleurs conseils !

Créateurs d'entreprise, entrepreneurs, passionnés d'entrepreneuriat,

Participez maintenant au forum Entreprise & Entrepreneurs !

Inscrivez-vous gratuitement, présentez-vous et participez aux discussions !

Ce qui vous attend sur le forum Entreprise & forum Entrepreneur :


» Cliquez-ici pour vous inscrire ».

Forum Entreprise & Entrepreneur : Forum entrepreneur, forum création d'entreprise, forum auto-entrepreneur » Conseils et Questions sur la Création d'Entreprise » Quel type de société ? - Organisme de Formation

Quel type de société ? - Organisme de Formation

  • Lancé il y a 5 années par Llab
  • Thèmes : Chant lyrique, coopérative d'activités, coaching, prise de parole
  • Dernière réponse par childeriq

  • »
  1. Llab

    Membre coutumier
    Messages: 8


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonsoir à tous,

    Suite à ma présentation, je viens dans cette rubrique pour vous demander conseil sur le type de société qui pourrait le mieux cadrer avec mon projet d'entreprise.

    Comme je l'ai expliqué dans ma présentation, je suis actuellement salarié en CDI dans le domaine de la musique (interprète), et souhaite créer un organisme de formation qui travaille à la fois dans la musique, mais aussi et surtout dans le conseil en image et en communication. Cela vous semble peut être étrange, je vais donc développer mon concept :

    Ma spécialité est le chant lyrique : j'ai plusieurs années d'études et d'expérience professionnelle dans ce domaine qui m'ont inculqué des très bonnes connaissances sur le domaine de la voix, tant parlée que chantée.

    Dans mon parcours professionnel comme personnel, j'ai à plusieurs reprises croisé des personnes dont l'outil principal de travail est la parole et qui sont confrontés à des problèmes vocaux (fatigue vocale, difficulté à se faire entendre ou comprendre d'un public, accent très prononcé portant préjudice à l'interresé, etc...)

    Je souhaite partager les connaissances acquises durant mes études et mon début de carrière de chanteur lyrique, pour aider ces personnes à se réconcilier avec leur voix, qui est souvent leur premier outil de travail.

    Voila pour mon "concept", je passe maintenant à ma question plus précise : A première vue, le statut d'auto entrepreneur est le plus adapté à mon activité :
    - activité secondaire en complément d'une activité principale salariée,
    - peu de capital de départ nécessaire,

    Cependant, je voudrais dans le cadre de mes formations pouvoir engager d'autres intervenants, que ce soit pour l'organisation de stages, ou pour pouvoir laisser à "l'élève" le choix de son "professeur".

    Est il possible en tant qu'auto entrepreneur d'embaucher un formateur en CDD (contrat de quelques heures de cours) ? ou faut il pour cela passer par un autre statut ? (EURL ? EIRL ? SARL ?)

    Merci pour votre attention et pour vos conseils,

    Laurent L.

    EDIT : Je précise que dans le cas de l'embauche d'un formateur tiers, le nombre d'heures est certes réduit, mais qu'il s'agit d'heures relativement bien rémunérées (entre 50 et 100€) et sur lesquelles je prendrais une commission (10 à 20%). Cette vente de prestations ne va-t-elle pas poser problème dans le cas d'une auto-entreprise ou le CA est limité ?

    Posté il y a 5 années #
  2. Claire Pluviaud
    Quel type de société ? - Organisme de Formation

    Membre sénior
    MARSEILLE (13, France)
    Messages: 4,402


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    bonjour,

    On a le droit d embaucher en autoentreprise mais c 'est généralement économiquement pas viable.
    c('est plutot pour une pointe d'activité tres ponctuelle et non récurrente.
    en effet etant imposé sur le CA il ne reste plus grand chsoe.

    dans l'exemple à 100 euros brut de l heure
    il faut ajouter les charges sociale donc cout de revient 140 euros en moyenne
    si tu as besoin d un comptable pour le bulletin de salaire 20 euros en moyenne tjrs.
    D'ou un cout de l heure de 160 euros.

    tu vends 20% de plus soit 192 euros pour le client.

    TU paies tes cotisations sur ce chiffres de 192 euros et la tout dépend si tu es a 14% ou a 22%
    a 14% il te restera quelques euros a 22% tu es perdant ...

    Voila le principe, lorsqu on veut embaucher régulièrement il vatu mieux choisir une structure ou l on peut déduire les charges.

    Apres au vue de la présentation du projet, activité complémentaire, il faut peut etre mieux rester en autoentreprise et ne pas prendre de contrat ou vous seriez amené a embaucher ou alors 1 ou 2 fois dans l année pour quelques heures pour garder un gros client (vous amortirez sur les cours précédents ou suivant)

    bonne journée

    Claire Pluviaud
    Aiuto! votre service à domicile
    www.aiuto.fr
    Posté il y a 5 années #
  3. Llab

    Membre coutumier
    Messages: 8


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour Claire,
    Merci pour ta réponse,je comprends mieux la difficulté d’embaucher avec ce statut, c'est vrai que avec les charges et les cotisations, les montants augmentent très vite et on se retrouve a gérer des grosses sommes pour des bénéfices modiques...

    Dans le cas ou je souhaite me payer moi même 100e, combien cela revient il au client en auto entreprise ?

    Que veux tu dire quand tu parles d'une structure ou on peut déduire les charges ?

    Dans un premier temps il est peut être mieux de commencer comme tu dis en auto entrepreneur, est il possible de migrer ensuite vers un autre type de société si je vois qu'il y a vraiment un marché pour être intermédiaire plutôt que formateur ?

    Question subsidiaire : est il possible de travailler comme auto-entrepreneur sous le régime du CESU dans mon cas ou y a t'il des limites de salaire ?

    Merci pour toutes ces informations :)

    Posté il y a 5 années #
  4. Celine Lieffroy
    Quel type de société ? - Organisme de Formation

    Membre sénior
    France
    Messages: 3,112


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour Laurent,

    Votre CDI est-il à temps plein ?

    S’il s’agit d’un temps partiel, vous pourriez rejoindre une coopérative d’activité.

    Le principe : vous rejoignez une entreprise partagée dans laquelle vous pouvez gérer votre activité de manière totalement autonome et celle-ci vous salarie à proportion des bénéfices créés par votre activité.

    Pour vous les avantages seraient les suivants :
    Vous bénéficiez du statut d’organisme de formation de votre coopérative
    Vous ne payez des charges que sur votre bénéfice
    Vous pouvez déduire les frais de vos intervenants extérieurs (l’embauche reste compliquée, mais c’est quelque chose à voir avec la coopérative)

    Surtout, comme le statut AE, vous ne prenez aucun risque : pas de CA = pas de charges

    Enfin, il existe des coopératives spécialisées dans les métiers artistiques.
    Je pense à SMART France : http://smartfr.fr/

    Ils sauront gérer ces questions de contrats d’embauche spécifique à votre activité…

    Posté il y a 5 années #
  5. serge74

    Membre sénior
    Cluses (74, France)
    Messages: 607


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    bonjour,
    en AE, on encaisse 100. le sous-traitant coute 80. les autres frais sont de 10. on paye 23% de 100 = 23 de cotisations sociales. on a donc perdu de l'argent.
    en EI au réel ou EURL. on encaisse 100. le sous-traitant coute 80. les autres frais sont de 10. on paye ses charges sociales et l'IR sur 10 - (les charges sociales disons 3) = 7 on gagne de l'argent.
    on peut changer de statut, donc une possibilité est de commencer en AE pour voir si l'on arrive à trouver des clients, et de passer au réel par la suite si l'on veux sous-traiter.

    Posté il y a 5 années #
  6. Claire Pluviaud
    Quel type de société ? - Organisme de Formation

    Membre sénior
    MARSEILLE (13, France)
    Messages: 4,402


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    bionjour, *

    les autres questions ont été répondu
    reste :
    Question subsidiaire : est il possible de travailler comme auto-entrepreneur sous le régime du CESU dans mon cas ou y a t'il des limites de salaire ?

    Se faire rémunérer en CESU bancaire aupres des particuliers revient a avoir un contrat de travail avec ce particulier.
    C'est dire que le particulier vous déclare, paie votre salaire et les cotisation patronales. vous etes soumis aux droit du travail pour l embauche, l arret du contrat et les congès payés etc....

    vous n avez pas besoin de vous déclarer autoentrepreneur si l ensemble de vos clietns vous paie par CESU bancaire puisque vous serez leur salarié

    bonne journée

    Posté il y a 5 années #
  7. Llab

    Membre coutumier
    Messages: 8


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Merci pour tous ces renseignements, je comprends mieux la différence entre les cotisations en AE et en EI au réel ou EURL.

    Quels sont donc les avantages de l'AE par rapport aux autres types de sociétés si je ne sous traite pas et que je travaille seul ? Seulement moins de démarches administratives ou une diférence de taux au niveau des cotisations ?

    Pour info, mon contrat CDI est déjà a temps plein, du coup je ne sais pas si je peux intégrer une coopérative d'activité en parallèle...

    Merci pour la répons pour le CESU, c'est vrai que ça n'a pas grand chose à voir, je me demandais juste ça pour des clients qui pourraient vouloir profiter des déductions fiscales...

    Posté il y a 5 années #
  8. Celine Lieffroy
    Quel type de société ? - Organisme de Formation

    Membre sénior
    France
    Messages: 3,112


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Si vous êtes déjà en contrat à temps plein, je ne pense pas que ça passe dans une coop « normale ».

    Renseignez-vous quand même après de Smart.
    Ils ont peut-être une solution, étant spécialisés dans les métiers artistiques. Sinon, ils sauront bien vous renseigner.

    Posté il y a 5 années #
  9. childeriq

    Membre coutumier
    Messages: 22


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonsoir,

    Qu'entendez-vous par "les autres types de sociétés"? S'agit il d'une comparaison entre AE et Création de personne morale?

    J'ai une question pour mieux cerner votre situation: souhaitez-vous "profiter" immédiatement des bénéfices de cette activité complémentaire?

    Cordialement,

    Posté il y a 5 années #
  10. Llab

    Membre coutumier
    Messages: 8


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonsoir,

    Par autre type de société, j'entends EURL, EIRL, Micro entreprise... j'ai bien saisi le principe de l'AE, mais j'ai un peu de mal à cerner les différences entre toutes les autres structures !

    Pour ce qui est des bénéfices de cette activité, je ne me suis pas spécialement posé la question, je pense peut être profiter d'une partie pour augmenter mes revenus et une autre pour préparer l'avenir (épargne, investissements, etc...)

    Posté il y a 5 années #
  11. Claire Pluviaud
    Quel type de société ? - Organisme de Formation

    Membre sénior
    MARSEILLE (13, France)
    Messages: 4,402


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    bonjour,

    Chaque structure que se soit des entreprises individuelles ou des sociétés ont leur propre règles.
    Les avantages et les inconvénients de chacune sont propres à chaque créateur en fonction de son projet, du developpement qu'ils souhiatent apporter, des ces contraintes personnelles.
    je vous conseille de regarder le guides des statut juridique disponible sur le site dans la partie outils. vous aurez un détail sur l ensemble des statuts et pourrez ainsi faire votre choix

    Posté il y a 5 années #
  12. childeriq

    Membre coutumier
    Messages: 22


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    On se rend vite compte dans le choix du cadre juridique qu'il n' y a pas de solution optimale. L'entreprise évoluant sans cesse, les avantages d'une forme peut devenir une contrainte dans l'avenir et vice et versa.

    Au de là de toutes les considérations liées au régimes sociaux ou fiscaux, l'auto-entreprise me semble la meilleure solution pour tester son projet dans un premier temps. Vous aurez à payer des cotisations sociales forfaitairement mais vous pourrez bénéficier des bénéfices de votre travail immédiatement. Ce n'est pas un régime idéal mais bien adapté au test d'un projet nouveau.

    Beaucoup de comparatifs existent sur le net pour vous expliquer les différences majeures entre Auto-entrepreneur, EURL, EIRL...la problématique est que souvent, c'est illisible pour un non initié.

    Nous pouvons difficilement vous répondre sur une question aussi large!

    Tenez nous au courant,

    Cdlt,

    Posté il y a 5 années #
  13. Llab

    Membre coutumier
    Messages: 8


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Merci pour vos réponses, je pense me diriger dans un premier temps vers une structure d'AE, je serais toujours à temps de passer en EIRL ou autre plus tard si je vois vraiment que je ne peux pas gérer la demande tout seul et que j'ai besoin de sous traiter.
    >> childeriq, qu'entendez vous par "profiter tout de suite des bénéfices de l'activité" ? y a t'il des structures ou les bénéfices sont bloqués et ou l'on ne peut pas en profiter ?

    Posté il y a 5 années #
  14. childeriq

    Membre coutumier
    Messages: 22


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Il n'y a pas de blocage entant que tel :-) En fait, il y a des configurations où il y a des délais. Par exemple, vous auriez pu décider de créer une EIRL avec option IS et décider de vous rémunérer qu'en dividendes: auquel cas, il y aurait fallu attendre la fin d'un exercice social.

    Cordialement,

    Posté il y a 5 années #

Fil RSS de ce sujet.

Ecrire une réponse

Vous devez être connecté pour poster.