Création entreprise | Auto-Entrepreneur | Entrepreneuriat | Conseils entrepreneurs et conseils créateurs entreprise

Forum Entreprise & Entrepreneur : Forum entrepreneur & forum création d'entreprise

Le forum de référence des Entrepreneurs et Auto-Entrepreneurs pour discuter, échanger, apprendre et partager ses meilleurs conseils !

Créateurs d'entreprise, entrepreneurs, passionnés d'entrepreneuriat,

Participez maintenant au forum Entreprise & Entrepreneurs !

Inscrivez-vous gratuitement, présentez-vous et participez aux discussions !

Ce qui vous attend sur le forum Entreprise & forum Entrepreneur :


» Cliquez-ici pour vous inscrire ».

Forum Entreprise & Entrepreneur : Forum entrepreneur, forum création d'entreprise, forum auto-entrepreneur » Conseils et Questions sur la Création d'Entreprise » Quel statut choisir pour mon métier très singulier ?

Quel statut choisir pour mon métier très singulier ?

  • Lancé il y a 6 années par Jim
  • Thèmes : auteur, Artiste, createur, international, sportif, sport, extreme, show, effet speciaux
  • Dernière réponse par MmaudD

  • »
  1. Jim

    Membre coutumier
    France
    Messages: 8


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour à tous, je trouve le site de Gautier efficace et débordant de personnes motivées. Je suis enchanté de me joindre à vous.

    Je vais essayer d’être clair car le contexte vous semblera très particulier : «je voudrais savoir quel statut d’entreprise choisir pour mon métier très singulier ?» Ou tout au moins avoir une orientation pour éviter trop d’embûches.

    Je suis créateur de numéros visuels (ce sont des spectacles très courts, 10mn environ mais avec un impact très fort). On peut en voir par exemple à Las Vegas ou au plus grand cabaret du monde de Patrick Sébastien. Mes numéros sont présentés en France mais aussi beaucoup hors de nos frontières. Jusqu'à présent je passais 50% de l’année à l’étranger et je gagnais très correctement ma vie.

    Durant plus de 20 ans j’ai d’abord créé ces numéros pour moi-même. Totalement autodidacte les débuts furent difficiles mais j’ai accumulé un véritable savoir-faire pour la création de numéros atypiques et uniques. Aujourd’hui la conception de A à Z de ce genre de spectacles me semble presque simple, c’est comme une recette que je me suis constituée et que je n’ai qu’à appliquer. Sur mon site vous pourrez voir trois de mes créations ainsi que certaines références internationales: www.extreme-show.com

    De l’idée au produit final je fabriquais tout : l’écriture du scénario, la chorégraphie, le matériel scénique, les effets spéciaux et magiques, parfois les costumes, les arrangements musicaux, les photos, le site Internet, la prospection, la vente et enfin je faisais l’artiste sur scène.

    Ma maison est devenu un véritable studio de création et jusqu'à présent quand je travaillais en France j’étais intermittent du spectacle. Quand je revenais de l’étranger je déclarais tous mes revenus mondiaux aux impôts afin de ne rien avoir à me reprocher. Voilà à quoi se résumait mon statut professionnel.

    Aujourd’hui je suis l’heureux papa d’un petit garçon né le 26 Mars 2012 et je souhaite maintenant rester en France pour l’éduquer et le voir grandir. J’ai donc décidé depuis sa naissance de changer ma vie et de réaliser un projet qui me tient à cœur depuis fort longtemps. Pour cela il faudra que je crée une entreprise. Mais quel statut choisir ?

    Voilà mon projet : je compte créer un nouveau style de numéros très surprenants. Une fois l’écriture, le matériel scénique, la machinerie, les effets spéciaux et magiques achevés, une fois toute la chaîne de la fabrication terminée, jusqu’aux arrangements musicaux, mes numéros seront entre les mains de champions sportifs de haut niveau (je ne vise pas forcement les sportifs très connus). Fort de leur talent ils assureront le spectacle comme des artistes (je parle bien de «spectacle» et non de «démonstration»). Mais surtout ils auront accepté de dénaturer leur sport, de se faire coacher artistiquement (car ils seront des artistes en herbe) et de rentrer dans une histoire. Sur scène le résultat sera parfois comique, spectaculaire ou émouvant, sous la forme parfois d’un sketch, d’un show, ou d’une messe... En amont j’aurais pris soin de passer avec eux un accord écrit pour le respect de mes droits d’auteur. Je compte faire de même pour des musiciens de haut niveau et d’autres talents à fort potentiel scénique.

    Tout cela vous semble certainement surprenant mais ça a fonctionné pour moi durant plusieurs de 20 ans, autant géographiquement que financièrement. Pourquoi ne le ferais-je pas pour d’autres?
    Cela est d’ailleurs pour certain sports dit « pauvre financièrement » une solution pour devenir professionnel.

    EN RESUME :

    Mes activités :
    - Suis-je auteur ? Oui, AGESSA (branche auteur chorégraphe)
    - Suis-je coach ? Oui, coach artistique pour ces artistes en herbe
    - Suis-je agent artistique ? Oui, je connais parfaitement le réseau pour placer et je compte le faire
    - Suis-je entrepreneur de spectacle (licence catégorie 2) ? Je ne sais pas ! Je dirai oui car je coordonne des moyens humains, financiers, techniques et artistiques. Mais je dirais aussi non car je n’apporte pas tout le plateau artistique. Je n’apporte que le numéro que j’ai créé soit 5 à 15 minutes de spectacle. Et enfin non car je ne suis pas l’employeur (dans un premier temps je ne veux pas salarier mais dans l’avenir peut être). L’employeur sera l’établissement qui aura engager l’artiste, (exemple : cabaret, TV…)
    - Suis-je artiste ? Oui, je compte encore parfois être sur scène avec mes numéros personnels (ce que j’ai créé pour moi depuis 20 ans) quand les offres seront en France ou alors pour un court séjour à l’étranger.

    Ce que je veux :
    - Je veux payer des charges proportionnelles au chiffre d’affaire (pas d’entrées = pas de charges)
    - Je veux garder la maîtrise de mon affaire
    - Je veux séparer mon patrimoine personnel de celui de l’entreprise. Notamment protéger ma maison (dans la maison se trouve mon bureau et 100m2 d’atelier au sous-sol pour la création)

    Autres infos :
    - je ne devrai pas avoir besoin de faire appel à des capitaux extérieurs (ci cela devais arriver, ça serait de l’ordre de 4000€)
    - Beaucoup de contrats se feront pour des pays étranger, de 50% à 70% et le reste en France
    - les sportifs et autres personnes de talents qui auront mes créations entre les mains seront français avec résidence principale en France. En cas de procès je n’ai pas envie de courir le monde pour les retrouver et les surprendre à présenter mes créations dans mon dos, même si je compte faire un copyright.

    Mes revenus :
    - Je compte tirer mes revenus de mes droits d’auteur, de mes honoraires en tant qu’agent artistique, et d’un revenu de mise en œuvre (temps passé pour la fabrication du spectacle et l’entretien du matériel). Comme je vous ai dit plus haut je ne compte pas être l’employeur donc l’artiste me reversera un pourcentage. J’ai estimé que c’est de l’ordre de 30% à 40% de son salaire
    - Comme je compte parfois revenir sur scène avec mes numéros personnels, je serais toujours artiste mais cette fois-ci je facture, je ne serais plus intermittent du spectacle.

    Mes questions :
    - Quel statut d’entreprise ? Juridique, fiscal, social ?
    - Avez-vous des tuyaux ?
    - Que pensez vous de mon projet ?

    Merci à tous pour vos réponses.
    Tom

    Posté il y a 6 années #
  2. vincent75

    Membre passionné
    France
    Messages: 127


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,
    Très belles prestations sur votre site.
    Par contre il n'a pas fonctionné avec IE, mais j'ai pu le voir avec
    Firefox.
    Je sais que si vous êtes "auteur", vous ne pouvez pas être autoentrepreneur
    car vous dépendez de l'Agessa.
    Vous pouvez vous renseigner au N° de téléphone mentionné sur le site de
    lautoentrepreneur.fr
    Cordialement.

    Posté il y a 6 années #
  3. Gautier Girard
    Quel statut choisir pour mon métier très singulier ?

    Fondateur du forum
    Cholet (49, France)
    Messages: 13,941


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,

    Bravo Tom pour tout ce que vous faites !!!
    Vous avez par ailleurs un super projet, à la fois original, artistique et sportif.

    Concernant vos attentes, il va sans doute falloir faire des compromis. Je doute par exemple fort qu'un régime de type AE soit adapté, je pense qu'il faudrait plutôt démarrer en société.

    Avez vous fait tourner l'outil de statut juridique pour savoir ce qu'il en pense ?

    En tous cas bonne chance pour votre projet,

    A vous lire,

    Gautier Girard
    - Rédacteur en chef de Gautier-Girard.com
    - Dirigeant de la société Edissio
    Posté il y a 6 années #
  4. Jim

    Membre coutumier
    France
    Messages: 8


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjours à tous,

    Vincent merci pour votre réponse. C’est déjà une première piste. Je vais appeler le n° pour en avoir le cœur net.

    Gautier merci également. Suite à votre réponse je suis allé sur outil de statut juridique qui m’a généré rapidement trois réponses, l’AE, l’EIRL, le portage salarial.

    Etant donné la singularité et la complexité de mes activités, il serait trop beau de trouver un statut juridique qui collerait parfaitement à tous mes critères. Ici dans ce forum j’espère trouver des membres qui posteront des réponses mais aussi des questions me permettant de faire le trie. Elles me permettront aussi d’anticiper les épreuves à venir pour mieux les appréhender quand elles arriveront. Et comme dit Gautier il faudra que je fasse des compromis.

    Est-ce que parmi vous tous certains on une expérience similaire ou voir partiellement similaire ? Je suis preneur de bons tuyaux.

    Bonne journée à tous,
    Tom

    Posté il y a 6 années #
  5. Nathalie
    Quel statut choisir pour mon métier très singulier ?

    Gentil administrateur
    Vallauris (06, France)
    Messages: 11,069


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour Tom,

    +1 avec Gautier, le statut d'AE ne me paraît pas vraiment convenir.

    Allez-vous avoir beaucoup de frais pour votre activité ?

    A mon avis, côté statut vous pouvez opter pour l'EURL (pour bien distinguer patrimoine personnel /patrimoine pro).

    Vous pourriez exercer vos activités de coach artistique/formateur (si vous demandez un numéro d'immatriculation) d'un côté, assurer la promotion des numéros (en tant qu'agent artistique - métier très réglementé - /apporteur d'affaire) et, le cas échéant, vous inclure dans les prestations proposées.

    Ca peut valoir le coup de régler les 25 € de cotisations à l'association Maison des Artistes pour avoir une consultation juridique : http://www.lamaisondesartistes.fr/site/consultations-juridiques-et-comptables/.

    En tout cas, vous avez un très joli projet :-)

    Bonne journée,
    Nathalie

    Nouveau sur le forum ? Envie de vous faire connaître ? Remplissez votre profil
    Posté il y a 6 années #
  6. vincent75

    Membre passionné
    France
    Messages: 127


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonsoir,
    je peux certifier que, en tant qu'auteur, on ne paut pas être autoentrepreneur, ou bien il faut abandonner ce côté-là.
    Cordialement.

    Posté il y a 6 années #
  7. Jim

    Membre coutumier
    France
    Messages: 8


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonsoir à tous,

    Nathalie merci pour vos idées. Je ne pense pas avoir beaucoup de frais pour mon activité. Ce que je vends est principalement de la prestation mais il peut arriver qu’en période de création j’ai à débourser 2000€ à 7000€ par an.

    Vincent merci pour votre réponse, vous m’avez fait gagner un temps précieux :-)

    A l’heure actuelle pour mieux choisir le statut, je vais orienter ma recherche vers deux axes : « cumule d’activité sous le même statut d’entreprise » et « statut d’entreprise adapté à l’international »

    Si parmi vous des personnes ont des retours d’expérience, je suis preneur.

    Bonne soirée à tous,
    Tom

    Posté il y a 6 années #
  8. Gautier Girard
    Quel statut choisir pour mon métier très singulier ?

    Fondateur du forum
    Cholet (49, France)
    Messages: 13,941


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour Tom,

    Les pistes évoquées par Nathalie me paraissent tout à fait pertinentes, je pense qu'il serait bon de les explorer.

    A vous lire,

    Posté il y a 6 années #
  9. Gautier Girard
    Quel statut choisir pour mon métier très singulier ?

    Fondateur du forum
    Cholet (49, France)
    Messages: 13,941


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,

    Pour répondre à votre question sur le statut le plus adapté à l'international, il n'y en a pas qui le soient plus que d'autres...

    Ce qui va influencer au quotidien c'est le fait d'être au régime réel (donc avec collecte de la TVA et N° de TVA intracommunautaire).

    Pour le reste, le fonctionnement est le même que vous soyez en EI, en SARL, en EURL, en SAS, etc.

    Posté il y a 6 années #
  10. Jim

    Membre coutumier
    France
    Messages: 8


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,

    Pas évident quand on a un projet atypique et peu d’exemples similaires, ce site est bien pratique pour nous guider.

    (Nathalie, la licence d'agent artistique vient d'être supprimée elle a été remplacée par une inscription au registre national des agents artistiques depuis la Loi n° 2010-853 du 23 juillet 2010)

    Au plaisir de vous lire,
    Tom

    Posté il y a 6 années #
  11. Gautier Girard
    Quel statut choisir pour mon métier très singulier ?

    Fondateur du forum
    Cholet (49, France)
    Messages: 13,941


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,

    Avez vous avancé Tom dans votre réflexion ?

    A vous lire,

    Posté il y a 6 années #
  12. Jim

    Membre coutumier
    France
    Messages: 8


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour Gautier,

    Pour résumer mes recherches m’orientent vers: EIRL/Profession libérale/Auteur AGESSA/BNC… Je m’informe encore, je suis loin de maîtriser toutes les donnes.

    EIRL :
    - pour la déclaration d’insaisissabilité,
    - possibilité d’opter pour l'IS (pour anticiper le financement de l’entreprise)

    PROFESSION LIBERALE (cumule d’activités):
    - Principale activité «auteur» (AGESSA œuvres chorégraphiques)
    - Autres activité «agent artistique»
    - Autres activité «artiste du spectacle indépendant»

    Questions que je me pose en ce moment sur mes trois métiers: puis-je cumuler ces trois activités en EIRL?

    Au plaisir de vous lire,
    Tom

    Posté il y a 6 années #
  13. Gautier Girard
    Quel statut choisir pour mon métier très singulier ?

    Fondateur du forum
    Cholet (49, France)
    Messages: 13,941


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour Tom,

    Merci pour ce retour d'infos !

    A ma connaissance et sauf erreur de ma part, oui vous pouvez cumuler ces 3 activités en EIRL.

    Posté il y a 6 années #
  14. MmaudD

    Nouveau Membre
    Messages: 1


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,
    Avez-vous essayé de vous renseignez auprès d'une société de portage.
    J'ai moi aussi longtemps hésité sur le statut à adopter pour mon activité et j'ai finalement opté pour le portage. Au moins, ils gèrent tout à ma place.
    Ca a certain inconvénient comme les frais de 6%, mais au moins, j'ai un statut identique au statut de salarié tout en étant indépendant.
    Je suis chez AASTI, je ne sais pas si ils pourront t'aider, mais c'est une piste.
    A bientôt.
    Bon courage dans ce casse-tête

    Posté il y a 6 années #

Fil RSS de ce sujet.

Ecrire une réponse

Vous devez être connecté pour poster.