Création entreprise | Auto-Entrepreneur | Entrepreneuriat | Conseils entrepreneurs et conseils créateurs entreprise

Forum Entreprise & Entrepreneur : Forum entrepreneur & forum création d'entreprise

Le forum de référence des Entrepreneurs et Auto-Entrepreneurs pour discuter, échanger, apprendre et partager ses meilleurs conseils !

Créateurs d'entreprise, entrepreneurs, passionnés d'entrepreneuriat,

Participez maintenant au forum Entreprise & Entrepreneurs !

Inscrivez-vous gratuitement, présentez-vous et participez aux discussions !

Ce qui vous attend sur le forum Entreprise & forum Entrepreneur :


» Cliquez-ici pour vous inscrire ».

Forum Entreprise & Entrepreneur : Forum entrepreneur, forum création d'entreprise, forum auto-entrepreneur » Conseils et Questions sur la Création d'Entreprise » Prendre conscience que son projet n'aboutira pas

Prendre conscience que son projet n'aboutira pas

  1. Malege

    Membre passionné
    France
    Messages: 119


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour à tous,

    En ce lundi morose (dans le val d'oise), je me pose pas mal de questions. Je crois que j'arrive au bout de ma motivation pour mon projet.. Cela fait maintenant plusieurs années que j'y réfléchis, ces derniers mois j'ai vraiment bien avancé, mais je me heurte à des montagnes que je n'arrive pas à dépasser. Il faut dire aussi que je suis en poste, donc pas évident d'y être à 100%... Je délaisse ma cuisine, et je prends moins de plaisir à faire de la pâtisserie, sûrement parce que je me rends compte que mon projet n'aboutira pas... Mais j'ai toujours cette envie d'entreprendre, de travailler à mon compte ! Avez-vous déjà eu ce sentiment, ou vécu cette situation ? Je réfléchis à ce que je voudrais faire, mais je n'ai pas encore trouvé. Peut-être par manque de confiance en moi, ou trop d'exigence je ne sais pas... Bref, je suis perdue !

    Posté il y a 4 années #
  2. Lionel
    Prendre conscience que son projet n'aboutira pas

    Membre sénior
    France
    Messages: 1,605


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour Malege,

    Il faut voir où vous en êtes exactement dans votre projet.

    Peut-être que ce passage à vide n'est en fait qu'un petit "creux de la vague" à passer, comme on en connait tous.

    Si vous dites que vous réfléchissez depuis plusieurs années et que vous avez bien avancé ces derniers mois, alors pourquoi vous arrêter maintenant ?

    Souvent, les passages à vide ou les périodes d'angoisse, de stress, sont liés à quelque chose qu'on ne parvient pas à identifier clairement.

    Pour en sortir, lorsque ça m'arrive, je me pose et je cherche à pointer de façon claire ce qui provoque ce sentiment peu agréable.

    Lorsque l'origine est identifiée, alors tout s'arrange assez vite car le problème peut être traité.

    Et on se sent libéré, on peut de nouveau avancer.

    Il y a souvent plusieurs origines en fait à un sentiment néfaste. Il faut les pointer, les classer par ordre de priorité et les traiter de façon structurée et organisée.

    Je vous jure qu'ensuite et je dirais même dès que tout est identifié, ça va très vite à reprendre le dessus.

    On sent une nouvelle force s'emparer de nous. :)

    Posté il y a 4 années #
  3. Nathalie
    Prendre conscience que son projet n'aboutira pas

    Gentil administrateur
    Vallauris (06, France)
    Messages: 11,361


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour Malege,

    En quoi va consister votre projet définitif ? Quelles sont les montagnes qui vous semblent infranchissables ?

    Comme Lionel, je crois qu'il faut d'abord faire le point et identifier tous les blocages. Si vous avez le sentiment que votre projet a bien avancé ces derniers temps, il serait dommage de renoncer sans avoir tout tenté.

    Parfois, il suffit de peu de choses pour que la situation se débloque. Si vous avez toujours cette envie d'entreprendre et de travailler à votre compte, il faut continuer de creuser.

    Quitte à faire évoluer ce projet qui vous tient à cœur (on peut avoir une idée au départ et avoir à la modifier pour lancer quelque chose de différent, et parfois de moins ambitieux, mais qui aura le mérite d'exister).

    Nouveau sur le forum ? Envie de vous faire connaître ? Remplissez votre profil
    Posté il y a 4 années #
  4. Malege

    Membre passionné
    France
    Messages: 119


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Merci pour vos réponses ! Mon projet a connu plein de modifications, et je crois que je me suis perdue dans tout ça.... Pour l'historique, au départ j'étais partie sur traiteur sucré avec en plus des gâteaux 3D en pâte à sucre. Mais en creusant un peu, ce n'était pas viable financièrement (les gâteaux en pâte à sucre sont des demandes ponctuelles, ce sont des gâteaux qui coûtent cher et tout le monde n'a pas envie de mettre autant d'argent dedans). Ensuite j'ai essayé de développer l'offre de services, et avec mon mari on a eu l'idée des lunch box livrées en entreprise. C'est un projet vraiment intéressant, qui peut marcher je pense, mais ce qui bloque c'est cette histoire de local. Je ne peux pas investir dans un local dès le départ, et les locations à l'heure ne me conviennent pas (généralement pas de lieu de stockage, disponibilité variable etc). J'ai cherché un restaurateur qui pourrait me sous louer sa cuisine quelques heures mais je n'ai pas trouvé. En plus en bossant à côté c'est vraiment pas évident de gérer les deux (voire les trois en comptant la vie de famille) de front. Avec la fatigue et la routine, j'ai un peu mis de côté ce projet, et j'ai l'impression que la reprise est difficile... J'ai cherché un local qui ne me coûte pas un bras mais pour l'instant sans succès... Ou alors à l'autre bout de la france, et un déménagement n'est pas envisageable pour le moment.
    En fait j'attends depuis tellement longtemps que ce projet décolle, que cette reconversion se fasse, que je commence à perdre patience et à me dire qu'en fait je n'y arriverai pas. Je suis conscience qu'il y a aussi une part de confiance dans tout ça, et peut être un peu de d'auto sabotage... J'avais présenté mon projet à quelques personnes et les retours étaient vraiment positifs mais je sais pas, j'ai lâché... Et j'ai peur de ne pas réussir à rattraper le coup..
    Voilà, désolée pour le pavé, mais je n'ai pas grand monde à qui en parler !

    Posté il y a 4 années #
  5. Claire Pluviaud
    Prendre conscience que son projet n'aboutira pas

    Membre sénior
    MARSEILLE (13, France)
    Messages: 4,438


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    bonjour,

    peut etre que c'est le moment de poser des chiffres pour vote projets de lunch box et de voir pour un emprunt (voir les emprunt à taux 0 pour les créateurs ) ceci ovus permettra d avoir un local
    voyez sur votre budget combien de repas il faut pour payer le loyer , estimer le nombre de mois qu il vous faut pour atteindre ce chiffre et voyez si ca vaut le cout d emprunter pour démarrer .

    c est une possibilité je vous donne juste cette axe pour elargir l horizon bien souvent au démarrage on a la tete dans le guidon on es tfixé sur un point et on ne voit pas comment faire autrement

    meme si juste en lisant ce post vous vous dites que vous voulez pas emprunter faites quand meme le petit exercice financier bien souvent de faire un autre calcul, une autre méthode ca vous pensez à tout autre chose et le projet se débloque sur un nouvel axe.

    courage

    Claire Pluviaud
    Aiuto! votre service à domicile
    www.aiuto.fr
    Posté il y a 4 années #
  6. Malege

    Membre passionné
    France
    Messages: 119


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Merci claire, je ne savais pas qu'ils faisaient un prêt à taux zéro pour les créateurs, je vais me renseigner ! C'est vrai que je me focalise sur le local, je n'arrive pas à réfléchir à autre chose, je me dis qu'à partir du moment où j'aurai le local tout se débloquera (et pourtant pas forcément).

    Posté il y a 4 années #
  7. Malege

    Membre passionné
    France
    Messages: 119


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour à tous !

    Me voici de bien meilleure humeur qu'au moment de l'ouverture de cette discussion.. j'ai pris le temps de réfléchir, de voir ce qu'il me bloquait et essayer de trouver des solutions. En attendant d'avoir des fonds pour le local, et un apport pour un éventuel prêt, je vais lancer mes lunch box mais en mode «particulier». Je vais les proposer sur les sites qui mettent en relation les cuisiniers amateurs et les «gourmands». Cela me permettra aussi de tester l'idée, les quantités, le temps que cela demande... j'ai trouvé des boîtes alimentaires en carton et des sacsz kraft sur le bon coin à un prix imbattable. Je peaufine mes menus et je m'y mets sérieusement début octobre. Je pense tester jusqu'à la fin de l'année, voir quel volume de commande j'arrive à faire et je pourrai me positionner à ce moment là !

    Posté il y a 4 années #
  8. Gautier Girard
    Prendre conscience que son projet n'aboutira pas

    Fondateur du forum
    Cholet (49, France)
    Messages: 13,941


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour Malege,

    Voilà un message que j'aime à lire et votre façon de l'écrire me fait penser à des réflexions que je me fais régulièrement.... un moment de solitude et de "coup de calgon", on en parle, on écoute les réponses, on réfléchit.... et on se rebooste !!!

    Courage et tenez nous au courant de la suite !

    Et au passage Merci @Claire @Lionel @Nathalie pour leurs supers messages.

    Gautier

    Gautier Girard
    - Rédacteur en chef de Gautier-Girard.com
    - Dirigeant de la société Edissio
    Posté il y a 4 années #
  9. CHANT78
    Prendre conscience que son projet n'aboutira pas

    Membre passionné
    REGION PARISIENNE ET PETITE COURONNE) (75, France)
    Messages: 113


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour à toute l'équipe,

    Malège il ne faut pas abandonner!!!
    Pourquoi ne pas vous inscrire à la journée de renseignement de la CMA, qui vous donnera ensuite une formation de 5 jours pour préparation à l'installation de l'entreprise. Cela coûte 260 € et c'est vraiment super.
    J'ai fait ce stage, qui à répondu à pas mal de questions et soulevé aussi bien les points positifs et négatifs à régler... en plus après le stage un conseiller vous aide sur votre Business plan .... pas mal non !!!!
    Vous êtes en poste c'est vrai, mais ces 5 jours sont vraiment vraiment un plus.

    A bientôt

    photo.jpg
    CHANT78
    Posté il y a 4 années #
  10. Julie

    Membre coutumier
    France
    Messages: 8


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour
    Pourquoi ne pas essayer de contacter des weddings planner ?
    C'est un marché "périodique" mais qui pourrait être intéressant !
    Bon courage

    Posté il y a 4 années #
  11. Malege

    Membre passionné
    France
    Messages: 119


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Chant78, c'est prévu, mais pour l'instant il a été difficile de me libérer pour 5 jours, mais c'est sûr que je ferais ce stage, cela permet de faire le point et de rencontrer des personnes qui s'y connaissent !
    Julie, j'y ai pensé, après c'est en terme de volume qu'il faut voir... je ne suis pas encore sûre d'être capable de gérer seule un vin d'honneur pour 100 personnes... mais dans un deuxième temps, lorsque l'activité sera lancée et que j'aurai une équipe, je le ferai très certainement !

    Posté il y a 4 années #
  12. Julie

    Membre coutumier
    France
    Messages: 8


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Nadège, regarder sur Facebook, il y a une page SUGAR MAMA c'est sur Grenoble
    D'après ce que j'ai compris ce un peu ce que vous voudriez faire
    Elle a commencé chez elle et maintenant que ça marche elle prend un local
    Elle a pleins d'idées très originales
    Pour l'enterrement de vie de jeune fille d'une amie j'avais fait faire des cupcake avec une photo des mariés dessus
    C'était trop bien
    Bonne journée

    Posté il y a 4 années #

Fil RSS de ce sujet.

Ecrire une réponse

Vous devez être connecté pour poster.